Londres veut les immigrés « les meilleurs »

5
0

Ayant promis de réduire l’immigration nette à quelques dizaines de milliers de personnes par an, Londres prend des mesures de sélection drastique.

Elu en promettant de réduire l’immigration à quelques dizaines de milliers (contre environ 200.000 aujourd’hui), le gouvernement de David Cameron assume pleinement le discours de la « sélectivité » vis-à-vis des immigrants. « Si vous avez des compétences et des talents dont a besoin la Grande-Bretagne, alors, absolument, vous êtes les bienvenus, a déclaré le ministre de l’Immigration, Damian Green, au « Financial Times » cette semaine. Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes pas les bienvenus. » Des propos qui font écho à un discours du même ministre, début février : « Maintenant que nous avons abandonné notre modèle d’immigration non sélective, nous pouvons développer un système pour encourager les plus brillants et les meilleurs à venir. » L’opinion publique britannique ne trouve pas grand-chose à y redire, même si certains ironisent que l’immigration vers le Royaume-Uni est « réservée aux riches ».

Alors que le candidat Nicolas Sarkozy veut aussi réduire l’immigration (voir ci-dessus), plusieurs mesures témoignent outre-Manche de la sélectivité accrue préconisée pour les immigrés non européens. La ministre de l’Intérieur, Theresa May, a fait savoir le 29 février, qu’à partir d’avril 2016, les migrants ne devraient être autorisés à s’installer définitivement au Royaume-Uni que s’ils gagnent plus de 35.000 livres par an, soit bien plus que le salaire médian. Auparavant, la résidence permanente était accordée presque automatiquement après cinq ans sur le territoire. Pour le regroupement familial, un seuil de revenus, peut-être de 21.000 livres, pourrait bientôt être appliqué. Le nombre de travailleurs qualifiés pouvant immigrer est désormais plafonné à 20.700 par an et, comme l’explique Scott Blinder du Migration Observatory, une institution indépendante, « il est impossible pour les non-Européens non qualifiés de migrer au Royaume-Uni pour travailler ».

D’un autre côté, le gouvernement a facilité l’obtention de visas visiteurs pour les entrepreneurs potentiels et autorise les entrepreneurs à s’installer de façon permanente s’ils créent au moins dix emplois et atteignent un chiffre d’affaires de 5 millions de livres dans les trois ans qui suivent la création de leur entreprise. Ceux qui investissent 5 millions obtiendront également plus vite la résidence permanente.

Malgré cela, les derniers chiffres montrent que l’immigration nette a augmenté l’an dernier, à 250.000 personnes environ. Scott Blinder avance plusieurs explications : les très nombreux non-Européens venant étudier, « ce que beaucoup considèrent comme une bonne chose pour l’économie britannique », précise-t-il ; « l’immigration en provenance de l’Union européenne, que Londres ne peut pas limiter » ; et enfin « le fait que le nombre d’émigrants baisse ».

NICOLAS MADELAINE, Les Echos

08/03 | 07:00 | Les Echos.fr

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
1FILSDUMALIBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7094</span>
Membre
1FILSDUMALIBA 7094
4 années 6 mois plus tôt

Les extremistes republicains-conservateurs sont la menace de la muticulturalite sous toutes ses formes. Donc il faut se debarasser d’eux. Sinon l’immigration doit etre controlee dans tout pays. Par exemple au Mali actuellement une parite des etrangers sont les plus fauteurs de trouble au pays. Il faudra trouver une solution a cela comme des maliens le sont aussi dans d’autres pays et n’importe lequel autre nationalite l’est. L’immigration chosie n’est non plus la solution car tout le monde n;a pas la chance ni les moyens d’aller a l’ecole. Mais de la a stigmatiser des groupes, ou couleur ca c’est une autre chose. Revoyons nos cartes et cherchons des solutions humaines et non racistes avec des sterotypes qui ne coulent pas du tout.

nonono<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 619</span>
Membre
nonono 619
4 années 6 mois plus tôt

NOUS ALLONS TOUS RETOURNER AU PAYS ET CHANGER LA DONNE INCHALAOU…

OsloNJ<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 141</span>
Membre
OsloNJ 141
4 années 6 mois plus tôt

Je suppose que le jour on ne s inquietera pas de la politique d immigration des autres pays est le jour ou je me deciderai de revenir definitivement au Mali. 🙄

kouroukanfouga<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 854</span>
Membre
kouroukanfouga 854
4 années 6 mois plus tôt

Mon frère, à forcer de vouloir rester tous dehors (à commencer par moi-mm), on laisse malheureusement ce pays diriger par des VOYOUS !

Conséquence : quelques poignets d’hommes armés donnent la chair de poule à toute une nation depuis maintenant près de 20 ans !!!

banfo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 142</span>
Membre
banfo 142
4 années 6 mois plus tôt

Tu as raison mais reter dehors n’est pas aussi mal que cela.Il faut penser au retour au bon moment pour construire le continent salut.

wpDiscuz