Affaire d’atteinte à la sûreté de l’État : Les avocats de l’ancien PM Boubou Cissé et coaccusés dénoncent une « instrumentalisation » de la justice

2

Les avocats de  l’ancien Premier ministre Dr. Boubou Cissé et coaccusés (placés sous mandat de dépôts), ont dénoncé vendredi dernier « une instrumentalisation » de la justice malienne dans le cadre de l’affaire d’atteinte à la sureté de l’État.

Au Mali, une information judiciaire a été ouverte à l’encontre de l’ancien Premier ministre, Boubou Cissé, et six autres personnalités : Vital Robert Diop, Directeur général de la société PMU-Mali, Aguibou Macky Tall, Directeur général adjoint de l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel, Souleymane Kansaye, Receveur général au Trésor, Sékou Traoré, Secrétaire général de la Présidence, Mahamadou Koné, Trésorier payeur général et Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, journaliste chroniqueur.  Ils sont poursuivis pour atteinte à la sureté de l’État. Si Boubou Cissé et Sékou Traoré ont pu, pour l’instant échappé à une incarcération,  Ras Bath, Mahamadou Koné, Vital Diop, Souleymane Kansaye et Aguibou ont été placés en détention provisoire, le 31 décembre 2020, pour « complot contre le Gouvernement, association de malfaiteurs, offense à la personne du Chef de l’État et complicité de ces faits».

Devant la presse, le vendredi 9 janvier 2021 à Bamako, les avocats des mis en cause (Me KASSOUM TAPO , Me Marcel Seccaldi , Me Mamata Touré , Mamadou Traoré…) ont dénoncé une « instrumentalisation » de la justice malienne.  « Ce dossier de tentative de déstabilisation est scandaleux, et de toute ma carrière, je n’ai jamais vu ça, il n’y a rien pour engager des poursuites contre nos clients. Lorsque l’action politique se mêle de la justice, on ne peut plus parler de justice et cette affaire est politique », selon Me Seccaldi. Pour l’avocat français, ces arrestations constituent une violation de la Constitution du Mali en son article 10.  « Il n’y a rien dans ce dossier, c’est une attaque directe et volontaire des autorités pour agendas cachés. L’arrestation de Ras Bath est une attaque contre la liberté d’expression », explique-t-il.

Selon Me Kassoum Tapo, les charges retenues contre leurs clients sont entre autres : complot contre le gouvernement, association des malfaiteurs, la tenue  des réunions secrètes dans des lieux secrets sans preuve à l’appui. Ils accusent Sékou Traoré d’avoir des relations avec son oncle maternel, Cheick Lassana Kané, parce que ce dernier serait un marabout très puissant. Et qu’il a sacrifié des viandes rituelles  au palais. Boubou Cissé est accusé d’être le cerveau d’une association des malfaiteurs pour déstabiliser le pouvoir juste parce qu’il nourrit l’ambition d’être président. Aguibou Tall, demi-frère de Boubou Cissé est considéré avec les autres comme les financiers du mouvement. Quant à Ras Bath, il serait le propagandiste selon les procès-verbaux tenus à la DGSE. Il est aussi accusé d’avoir des relations secrètes avec Boubou Cissé. « Si les sacrifices et la consultation des marabouts peuvent constituer un coup d’Etat, franchement, j’ai peur pour le Mali… Le Procureur se fait instrumentalisé par la SE », a indiqué Me Tapo.

Madiassa Kaba Diakité

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Me TAPO doit se patienter ! La DGSE a procédé aux interpellations et arrestations . Les présumés auteurs ont été remis à une Brigade spécialisée et les a remis à la justice , qui a affecté le dossier à un juge d’instruction pour approfondir l’enquête. Il est un habitué du prétoire. Il y aura un jugement qui va les blanchir ou les condamner . Il existe tellement de voies de recours qui exigent de la patience à toutes les parties au procès. Les faits reprochés sont très graves. M’adressant au bâtonnier Me Kassoum TAPO, il dit que son client Boubou CISSE n’a pas reçu de convocation ni de la justice encore moins des enquêteurs. D’accord ! Comme il sait bien que des hommes armés se sont rendus à son domicile , ou il était absent . Ma question est la suivante : Sachant bien que le nom de son client Boubou CISSE est bien cité, pourquoi lui Me TAPO ne conduit pas son client devant le Procureur de la République ? De toutes les façons, assisté de son Avocat , il ne sera pas violenté, aussi l’enquête prouvera son innocence. Me TAPO doit aider à la manifestation de la vérité.

  2. La peur a donc change de camp. Voilà bien que l’injustice est une arme à double tranchant!
    Au Mali, depuis deux décennies, Me Tapo incarne le mensonge et l’injustice dans notre pays. Il y a à peine 6 mois, ce même Me Tapo instrumentalisait et manipulait notre système judiciaire pour servir IBK et Boubou Cissé…
    Me Tapo, IBK et Boubou Cissé devraient plutôt se retrouver tous en prison les préjudices qu’ils ont causés à notre pays….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here