Lutte contre l’esclavage au Nord-Mali : Vers l’élaboration d’un formulaire d’identification de l’esclavage

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

C’est le Centre Awa Kéita que les experts de  l’Association du Barreau Américain sous la houlette de M A.T Diarra et ses compagnons de lutte contre l’esclavage ont choisi pour la tenue d’un atelier d’élaboration  du formulaire d’identification de l’esclavage. La cérémonie s’est tenue en présence  du président de l’association TEMEDT, M Ibrahim AG Idbaltanal, et plusieurs associations de droit de l’homme et la présence remarquable d’une femme libérée de l’esclavage.

Malgré l’abolition de l’esclavage au Mali par nos plus hautes autorités, elle reste une pratique pour certaines  personnes. Cette rencontre est la suite des trois  rencontres des experts sur l’élaboration d’une loi anti esclavagiste qui sera présentée au gouvernement malien. Suite aux précédentes rencontres le constat a été fait par les experts qu’il y’a un document qui manque. Il s’agissait donc d’un formulaire d’identification d’esclave pour les travailleurs qui sont sur le terrain. Ainsi, l’élaboration de ce formulaire facilitera d’une part  le travail de l’avocat et même les magistrats  sur le terrain de mieux cerner question,  et d’autre part permettra de faciliter le travail de  la clinique qui se trouve à Gao. Pour M. Amadou T DIARRA, l‘élaboration du document permettra ainsi d’appréhender les questions avec Les associations venues de différents horizons pour des témoignages. Aux termes de l’atelier, un document sera conçu et permettra de mieux  faire la lutte au niveau des tribunaux.

Aux dires du  président de l’association TEMEDT, Ibrahim Ag Idbalgtanat l’esclavage existe à présent chez nous. Une étude  faite par le Professeur Naffé Kéita dans certaines régions a confirmé l’existence du phénomène dans notre pays. Il s’agit entre autre de la région de    Kayes, Tombouctou, Gao et  Kidal. Les conclusions de l’étude seront faites dans un livre dans les jours à venir.  Par ailleurs, il a  souligné  que l’association, à travers sa lutte a fait des libérations et ne cessera de faire des actions allant dans ce sens.

L’Association  Baro Américain (ABA-ROLI), faut –il le signaler, est une association américaine indépendante qui milite pour les droits humains au Mali. Grace à elle Grace à Aba ROLI, une clinique juridique a vu le jour  à Gao pour faciliter l’assistance des victimes, mener une campagne de plaidoyer pour faire adopter une loi criminalisant l’esclavage au Mali, effectuer une campagne de sensibilisation aux victimes de l’esclavage ainsi que de tous les autres. Depuis sa création au Mali, elle ne cesse de déployer des actions pour la promotion des droits des l’homme.

Abdourahmane  DOUCOURE

 
SOURCE:  du   14 mar 2012.    

5 Réactions à Lutte contre l’esclavage au Nord-Mali : Vers l’élaboration d’un formulaire d’identification de l’esclavage

  1. tienimango

    koro king sambou a raison l,exclavage de la region de kayes n,est que de nom …car ceux qu,on appelle exclaves aiment qu,on les appelle comme ça car ils y trouvent leur compte…..mois memme je peux dire que les anciens proprietaires d,exclave de la region de kaye sont devenus les exclaves de leurs anciens exclaves car ils leurs donnent tout ce qu,ils ont besoin……koro king tout n,est pas mauvais chez nous il faut ouvrir un peut tes yeux pour voire ce qui se passe tout pres au tour de toi ….

  2. Th_ophile

    Une question mérite d’être posée: pourquoi cet esclavage est toujours à sens unique? C’est toujours le blanc qui soumet le noir en esclavage et pas le contraire.Cette vérité se retrouve partout.

  3. sambou

    M.Doucoure l’exclavege qui existe dans la région de Kayes est un exclavage de forme!L’on ne dispose plus de droit de vie et de mort sur son exclave (qu’on pouvait aussi vendre)comme par le passé!D’ailleurs cette notion de « Djonya » dans notre région s’est étendue à la famille: les enfants de nos tantes paternelles sont nos exclaves!Voyez vous qu’être exclave ne veut plus dire grand chose puisque TOUT LE MONDE PEUT ÊTRE EXCLAVE DE QUEQU’UN PAR CE CANNAL!Donc il y a d’autres urgences plus serieuses (la faim, l’ignorance,le manque de médicaments) auxquelles il faut s’attaquer au lieu de consacrer toute votre énergie à des faux problèmes! :wink: :wink:

    • Kinguiranke

      Sambou tu peux mettre tes deux mains sur nos deux yeux pour ne pas voir mais tu ne peux pas les mettre sur nos deux cerveaux pour nous empecher de reflechir. Tu ne peux pas cacher le racisme et le systeme des CASTES au Mali car c’est grand comme le Kilimandjaro.

  4. Sarkozy Ennemis

    Vous savez y a des Islam bizzare qui ont toujours combattu le vrai Islam et meme esclavé Les noirs(voir l’esclavage voilé ). Portant chaque pays a toujours créée des nouvelles loi pour deffendre l’integrité du territoire et Les citoyens.
    Donc éclairsisser sa a la Population par télé pourquoi c’est pas Bon et interdiser sa dans toute l’Afrique avant que nous devenions tous des musulmans fanatique par la Force