La noix de cola : Mieux qu’un fruit, un produit sacré dans la société !

4
L'importance de la noix de cola
Les noix de cola

Depuis fort longtemps le cola est consommé et utilisé dans la vie sociale, le cola est une noix qui est croquée avec délice par les populations, notamment les personnes âgées. Au-delà de son vertu nutritive, il joue un rôle essentiel dans la culture et dans les relations sociales. De couleur violette, rose et blanche, la noix de cola, d’un goût amer et d’une saveur astringente, est d’usage multiple dans notre pays.

En effet, pour sa propriété stimulante, réconfortante, digestive et même aphrodisiaque, le cola fait partie de la consommation quotidienne de nombreux maliens.
, Tenin Kouyaté, une vieille d’une soixantaine d’années prête au produit un caractère divin, “ béni ” dans le Saint Coran par Dieu. Pour elle le cola, croqué avec délice, permet d’éloigner la fatigue et même la faim.
« Le produit contient entre autres la kolatine, la caféine (2%), des alcaloïdes qui agissent comme stimulant sur le système nerveux. Par ailleurs, je déconseille le produit aux personnes souffrant d’ulcère gastrique, de palpitation, de tension artérielle élevée et d’arythmie cardiaque » affirme le Dr Sanogo, un médecin généraliste à Sogoniko. En outre, il précise que la prise modérée du cola comme excitant physique et psychique peut convenir aux intellectuels et sportifs de haut niveau.
A en croire au spécialiste, le cola est une drogue douce, à classer dans la famille des drogues douces. Qu’il est un excitant neuromusculaire. Il agit sur le cœur, en augmentant le tonus cardiaque et stimule le cerveau .Ce qui veut dire que les personnes souffrant de troubles cardiaques ne devraient pas le consommer par prudence, et s’abstenir d’en consommer. La consommation régulière du cola entraine une dépendance. Cela explique que des personnes férues de ce produit ressentent le besoin permanent d’en prendre, ou deviennent nerveuses quand elles sont en manque.
Aux dires de Dr Sanogo les femmes en état de grossesse consommatrices de cola doivent faire preuve de réserve au maximum. “La caféine en plus d’être un excitant pour la mère et le bébé, peut nuire au développement du bébé. De plus, elle diminue l’absorption de fer et de Vitamine C, lorsqu’elle est prise avec le repas. Donc, lorsqu’une femme enceinte, en plus de ces produits, mange du cola, on peut avoir des craintes quant à la santé de son enfant » a conseillé le médecin.
En effet, le cola mieux qu’un stimulant, joue un grand rôle dans notre société. Car, il est le produit nécessaire et sacrifié lors de toutes les cérémonies de joie ainsi que des obsèques.

Ainsi, dans la plupart des cérémonies traditionnelles (mariages, baptêmes, funérailles, sacrifices, rituelles et autres…), le produit à qui on prête beaucoup de propriétés et de valeurs, est utilisé à tort ou à raison. Aucune activité culturelle de notre pays ne se fait sans la présence du cola. Même pour alimenter les fétiches.
Lamine Soumano, un vieux griot, témoigne que la noix, dont l’unité est vendue entre 35 et 50 FCFA, joue également un rôle essentiel dans la société. « Le simple fait d’offrir des noix de cola à des personnes en conflit suffit pour faire taire les dissensions dans notre société. De nos jours, l’avance de quelques noix de colas aux parents d’une jeune fille peut concrétiser des fiançailles, puis le mariage », souligne le griot Soumano. Qui dit également que nul autre fruitier n’a pu jouer un rôle aussi important dans notre pays. De marabout croyant au féticheur animiste, tout le monde utilise le cola pour des résultats impeccables.
Le produit est essentiellement importé de la Côte d’Ivoire. Et de la Guinée Conakry. Le panier de 50 kg est livré entre 25 000 et 30 000 FCFA.
Aoua Traoré

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Aoua Traore, je suis reste sur ma faim. Ne t’arrettes pas a un seul temoin pour nous faire croire que la cola est un produit divin, beni dans le saint coran. Meme si elle a cent ans et qu’elle soit une griotte, ne la qualifient d’etre detentrice de verite absolue. Aoua, as tu vu quelqu’un exporter la cola vers le Golfe ou le Moyen Orient? La reponse de cette question suffira de te demontrer ce que je veux dire. Faisons la part des choses et soyons fiers de nos coutumes et traditions. Ne cherchons pas a expliquer tout a travers un livre saint ou une religion etrangere.Les faineants le font pour nous couper la parole et en croyant gagner le debat. La kola est plus vieille que le coran et on l’utilise de la meme aujourd’hui qu’avant avenement de l’islam. Petite soeur, mefies toi des gens qui assimilent tout aux religions.Combien de fois as tu entendu, c’etait predit dans la bible ou le coran? Je me rappelles ce vieux griot dire a la tele que le djaliya, le griotisme est venu de la Mecque.

    • Le griotisme est venu de la Mesque. Quand on te dis cela, la plupart du temps on se tait, on n’ajoute plus rien.Nul ne veut qu’on doute de sa croyance dans notre societe. Imagines un peu notre societe avant l’islam, le Djeli avait un bonne place dans le vestibule royal. Avec l’intoduction de l’islam, le chef nouvellement converti aura a partager entre le griot et le marabout les cadeaux. Par la suite la part marabout devient de plus en plus grande avec les obligations religieuses et la conversion grandissante de la population. Maintenant, avec la presence de diverses tendances de l’islam et le fanatisme de certaines personnalites, le griot voyait son role diminue et meme menace d’existance dans le futur. Donc c’est en cherchant a preserver sa place et son propre interet dans notre societe que certains djelis veulent nous faire croire que le djaliya est divin aussi. Notre Cola est nationale et Regionale, elle nest pas arabique.

  2. Bonjour chèr journliste je vous en prie il faut révoir le prix du panier de cola. c’est plus que ce que tu as dit.Merci

Comments are closed.