Sit-in devant le siège de PMU-Mali à Bamako : Le Personnel exige la libération de son directeur général Vital Robert DIOP

0

Le Personnel de Pari-Mutuel-Mali (PMU-Mali) de Bamako a tenu, le vendredi 08 janvier 2021, dans la matinée, un sit-in de protestation contre la détention de son directeur général, Vital Robert DIOP. Tout au long de ce sit-in, les travailleurs de PMU-Mali ont exigé la libération de leur directeur général. « La libération de Vital Robert DIOP est notre objectif final. Travaillez, c’est ce qu’il sait faire, il n’a pas sa place dans une cellule », a souligné Fadama Keïta, secrétaire général du personnel permanent de PMU-Mali, secrétaire administratif de la fédération des banques, du commerce du pétrole et des établissements financiers, secrétaire administratif adjoint de la CSTM (Confédération syndicale des travailleurs du Mali).

«Soutien total à notre directeur général », « libérez Vital Diop », « justice malienne : confiance et soutien », ce sont entre autres les affiches que détenaient les manifestants devant leur siège sous l’œil vigilant des policiers. Selon Fadama Keïta, secrétaire général du personnel permanent de PMU-Mali, secrétaire administratif de la fédération des banques, du commerce du pétrole et des établissements financiers, secrétaire administratif adjoint de la CSTM (Confédération syndicale des travailleurs du Mali), l’objectif de ce sit-in est de faire un cri de cœur par rapport à la situation de détention du directeur général de PMU-Mali, Vital Robert DIOP. Avant d’ajouter que cette situation de détention du directeur général de PMU-Mali a rendu le personnel orphelin. « Nous sommes totalement déboussolés, désorientés. On est là aujourd’hui pour porter notre soutien à notre Directeur Général, pour réaffirmer notre confiance à la justice et pour demander tout simplement sa libération », a-t-il dit. Selon lui, c’est un devoir pour le personnel de tenir ce sit-in pour soutenir le directeur général de PMU-Mali, Vital Robert DIOP. « La justice a beaucoup de contrainte, il ya des pesanteurs sociales, il y a des pesanteurs des pouvoirs publics auxquelles elle doit chercher à se libérer. Si elle bénéficie un soutien, ça serait une aide précieuse. Cela facilitera son travail. La libération de Vital Robert DIOP est notre objectif final. Travaillez, c’est ce qu’il sait faire, il n’a pas sa place dans une cellule », a précisé Fadama Keïta, secrétaire général du personnel permanent de PMU-Mali.

A rappeler que dans un communiqué en date du 31 décembre 2020, le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako, Mamoudou Kassogué informait l’opinion que Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, porte-parole du Collectif pour la Défense de la République (CDR), Mahamadou KONE, Vital Robert DIOP, directeur général de PMU-Mali, Souleymane KANSAYE, Aguibou Macky TALL ont été placés en détention provisoire, le 31 décembre 2020, pour « complot contre le Gouvernement, association de malfaiteurs, offense à la personne du Chef de l’Etat et complicité de ces faits ». L’ancien premier ministre, Dr. Boubou Cissé, également cité dans l’affaire, reste introuvable, selon le communiqué du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako, Mamoudou Kassogué, le 31 décembre 2020.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here