Participation des Aigles à la CAN 2012 : Les inquiétudes du président de l’ASIAM

0

Depuis un certain temps, le président de l’Association des Supporters Indépendants des Aigles du Mali (ASIAM), Cheikna Demba, ne dort que d’un seul œil. Son souci : la participation honorable de notre pays à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon/Guinée Equatoriale 2012. Tirant les leçons de la CAN Ghana 2008 et de celle d’Angola 2010, M. Demba craint que l’histoire ne se répète pour le Mali. C’est pour cette raison qu’il invite la Fédération malienne de football à mettre tout en œuvre pour que les ténors puissent revenir en équipe nationale. Une marche est d’ailleurs prévue à cet effet.

Pour le président de l’ASIAM, l’essentiel n’est pas de participer : il faut une participation  honorable du Mali à cette échéance continentale. Pour ce faire, il faut impérativement faire appel aux «vieux loups» qui sont pétris d’expérience à l’instar de Frédéric Oumar Kanouté, Mohamed Lamine Sissoko alias Momo, Sigamary Diarra, Gara Dembélé, Bakary Soumaré, Djimmy Traoré, Bakary Soumaré … «Tout le monde a vu le résultat du retour de Seydou Kéïta au sein de l’équipe nationale. Il a beaucoup apporté à la formation en ce qui concerne sa qualification pour la CAN 2012. C’est ce que nous voulons pour la phase finale à venir. Je ne dis pas que les autres joueurs sont mauvais, mais il nous faut des joueurs beaucoup plus expérimentés capables de nous sortir de la phase des poules. Sinon, nous subirons le même sort que ce qu’on a connu en 2008 et en 2010. Pour éviter cela, il faut obligatoirement une bonne préparation de l’équipe avec des joueurs de qualité. Je ne dis pas qu’on n’a pas des joueurs de qualité, mais je veux tout simplement qu’on renforce davantage notre formation», nous confie Cheickna Demba.

Et de poursuivre : «C’est vrai que nous sommes parmi les 16 meilleures équipes d’Afrique, mais nous voulons une participation honorable pour le plus grand bonheur du public sportif malien. Une débâcle à la CAN 2012, confirmera la descente aux enfers de notre sport-roi. Et c’est ce qu’il faut éviter à tout prix».

Une grande marche est prévue ce lundi. Celle-ci partira de la BHM pour se terminer à la Fédération malienne de football (Femafoot) où l’ASIAM remettra une pétition au président Hammadoun Kolado Cissé en vue du retour des ténors dans l’équipe nationale. «J’invite tous ceux qui partagent notre souci à nous joindre pour le succès de notre initiative. Ils peuvent d’ailleurs nous joindre au 76-41-28-34 ou au 66-75-15-05. Il s’agit d’une question nationale et nous devons tous nous mobiliser», affirme-t-il.
A retenir que l’ASIAM, toujours soucieuse de notre équipe nationale, avait organisé, il y a quelques semaines, un meeting géant au Stade Ouezzin Coulibaly par rapport au retour de Kanouté et autres au sein des Aigles du Mali. Cette Association s’est aussi battue pour le retour du Barcelonais Seydou Kéïta.

«Nous ne devons pas perdre ces cadres qui font la fierté du Mali dans leurs clubs respectifs. Il faut qu’ils reviennent. La Fédération doit s’impliquer activement. Elle doit nous écouter et suivre la volonté du public sportif malien. Sinon, c’est elle qui récoltera les pots cassés. Nous espérons donc que le président de la Fédération malienne de football pour qui nous avons un grand respect, nous écoutera à travers notre pétition. Il est grand temps qu’on se réveille, car la CAN, c’est dans quelques mois. Elle démarre plus précisément le 21 janvier 2012, et c’est dès maintenant qu’il faut prendre le taureau par les cornes, si nous ne voulons pas nous ridiculiser en terres gabonaise  et équato-guinéenne», conclut le président de l’ASIAM Cheickna Demba.
Bruno LOMA
 
Tirage au sort de la CAN 2012
Le Mali connaît ses adversaires

 
Le tirage au sort de la phase finale s’est déroulé samedi dernier, 29 octobre 2011  Guinée en présence d’Ali Bongo Ondimba et de Theodoro Obiang Nguéma Mbasogo, présidents du Gabon et de la Guinée-équatoriale, dont les pays co-organisent la 28ème édition de la compétition.

Les Aigles du Mali évolueront dans la poule D en compagnie du Ghana, du Botswana et de la Guinée Conakry. Une poule qui n’est pas aisée quand on sait qu’il y a un gros morceau comme le Ghana. Il faut aussi craindre le Botswana qui a survolé ses adversaires lors des éliminatoires. Il faut également se méfier de la Guinée Conakry dont l’équipe nationale est en pleine forme ces dernières années. Autant dire que l’équation ne sera pas facile à résoudre pour les Aigles du Mali qui se sont qualifiés sur le fil du rasoir.

A noter que dans la poule A, on retrouve la Guinée-équatoriale, la Lybie, le Sénégal et la Zambie. Le Groupe B est composé de la Côte-d’Ivoire, du Soudan, du Burkina-Faso et de l’Angola. Quant au Groupe C, il comprend le Gabon, le Niger, le Maroc et la Tunisie.
En marge du tirage au sort de cette la CAN Orange 2012, la CAF a procédé au tirage au sort de la campagne éliminatoire de la CAN Orange 2013, qui se déroulera en Afrique du Sud. Aux trois premiers mois de l’année 2012, se disputeront le tour préliminaire qui concerne les 4 équipes les moins classées. Il s’agit du Swaziland, du Lesotho, des Seychelles, et de Sao Tome/Principe. Les deux équipes qualifiées effectueront un premier tour qui qualifiera 14 équipes. Les équipes qualifiées disputeront un tour de barrage contre les équipes qui auront disputé la CAN Orange 2012. Les 15 équipes seront qualifiées pour la CAN Orange 2013. Les rencontres se disputeront en septembre et octobre 2012.
Bruno LOMA
 
CAN 2013 : Tour préliminaire
Seychelles -Swaziland
Sao Tome/Principe -Lesotho
Premier tour:
Ethiopie-Bénin
Rwanda-Nigeria
Congo-Ouganda
Burundi-Zimbabwe
Algérie- Gambie
Kenya-Togo
Sao Tome/Principe ou Lesotho-Sierra Leone
Guinée Bissau-Cameroun
Tchad-Malawi
Seychelles ou Swaziland-RD Congo
Tanzanie-Mozambique
Centrafrique-Egypte
Madagascar-Cap Vert
Liberia-Namibie

Commentaires via Facebook :

PARTAGER