Condition de travail des FAMa: Le CNSP multiplie les visites de terrain

0

Les nouveaux hommes forts du Mali ont désormais la lourde tâche de sécuriser les Maliens et leurs biens. C’est dans ce cadre qu’ils ont entamé depuis la semaine dernière des visites à l’endroit des différentes bases des Forces Armées maliennes (FAMa).

Le CNSP dans le souci de la continuité des opérations a pris contact avec la base 101 de Sénou. Après une visite de terrain sur le théâtre centre de l’opération Maliko, quelques membres du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) entendent revoir les conditions de vie et de travail de la Base 101.

Après la revue de la troupe et les cérémonies d’accueil, la délégation du CNSP conduite par son 3eme vice-président le colonel Modibo Koné s’est entretenue avec les aviateurs. Les préoccupations sont entre autres, la formation du personnel qualifié, l’amélioration de l’état des infrastructures et leur sécurisation. La discipline, la rigueur dans le travail, la cohésion et l’équité dans le commandement ont été également les messages clés véhiculés par le CNSP. La délégation a remercié, encouragé et rassuré ces personnels FAMa du soutien indéfectible du CNSP. Pour organiser un repas de corps dans le cadre de la cohésion, le comité a remis une enveloppe à la troupe.

Dans la même optique, la direction du Génie militaire et le Régiment des commandos parachutistes ont été visité ce mardi, 1er septembre 2020, par une forte délégation du Comité National pour le Salut du Peuple. Elle était conduite par son 3ème Vice-président, le Colonel Modibo Koné de la Garde nationale.

Cette prise de contact du CNSP a pour but de s’enquérir des conditions de vie et de travail du personnel du 34ème Bataillon du Génie militaire et celui du Régiment des commandos parachutistes.

Dans une atmosphère très cordiale, les échanges ont porté sur les différentes préoccupations des hommes, notamment les formations des éléments dans leurs spécialités, l’amélioration des soins dans les infirmeries ainsi que la reprise des cours au niveau des écoles. Le CNSP a exhorté les uns et les autres à renforcer la cohésion sociale, la discipline, la ponctualité et surtout de la rigueur dans les tâches quotidiennes. Pour joindre l’utile à l’agréable, la délégation a fait des gestes symboliques à l’endroit du 34ème Bataillon du Génie militaire et le Régiment des commandos parachutistes à travers l’organisation des repas de corps servant à renforcer la cohésion entre les militaires.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here