Coopération militaire : Le Gouvernement du Mali désormais exigeant avec les forces partenaires

3

Les Hautes autorités de la Transition semblent désormais décider à faire asseoir  le respect et la considération que le Mali mérite de la part de ses partenaires sur tous les plans de coopération, précisément celui concernant la défense et la sécurité de son territoire. Dans leurs sorties récentes, le Président de la Transition, colonel Assimi Goïta, et le Chef du Gouvernement, Dr. Choguel Kokalla Maïga, parlent le même langage concernant la collaboration entre nos forces de défense et  les forces partenaires. Le duo Assimi-Choguel entend travailler pour faire respecter notre pays par tous ses partenaires intervenant dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

La dernière action qui s’est déroulée dans le sens du respect de notre pays est sans doute le communiqué du Gouvernement en date du lundi 24 janvier 2022. Dans ledit communiqué, le Gouvernement de la République du Mali a dit  constater avec étonnement, le déploiement sur son territoire d’un contingent de forces spéciales danoises au sein de la Force Takuba sans son consentement et sans considération du Protocole additionnel applicable aux partenaires d’opération européens devant intervenir au Mali, dans le cadre de la Force « Takuba ».

Sans emprunter mille chemins, le Gouvernement de la République du Mali a aussitôt invité la partie danoise à retirer immédiatement ledit contingent du territoire de la République du Mali.

Le Gouvernement, tout en exprimant sa gratitude et ses remerciements à tous ses partenaires intervenant dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les a rappelés la nécessité de l’obtention préalable de l’accord des autorités maliennes avant tout déploiement au Mali.

Au-delà de ce communiqué du Gouvernement, il est utile de rappeler que lors de son adresse à la nation à l’occasion de la fête de l’armée, le 20 janvier 2022, le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta avait saisi l’occasion pour saluer à juste titre, le dynamisme de la politique de coopération militaire entre le Mali et d’autres pays. Le Chef Suprême des Armées a noté que cette coopération a contribué à l’amélioration des capacités opérationnelles des forces armées maliennes. Parlant des fruits de cette coopération, le Président de la Transition a cité notamment l’obtention de plusieurs bourses de formation au profit de nos forces, des appuis importants en termes d’acquisition d’équipements, de construction et de rénovation d’infrastructures militaires. Dans son adresse à la nation, le Chef suprême des Armées avait laissé entendre que « par une analyse objective du contexte actuel et en tenant compte des intérêts vitaux de notre pays, nous avons demandé la relecture de certains accords de coopération militaire. Dans le même temps, de nouveaux accords ont été signés, toujours avec comme objectif essentiel, la sécurisation des Maliens et de leurs biens. »

De son coté, le Premier ministre sur le plateau télévisé de la chaîne nationale avait déclaré que « le premier élément de légitimation d’un pouvoir politique, pour ceux qui connaissent l’histoire de la constitution des Etats, c’est la capacité de l’Etat à assurer la sécurité des citoyens. Un Etat qui ne peut pas assurer la sécurité des personnes et de leurs biens ne peut pas être légitime. »

Parlant de l’accord de défense qui lie le Mali à la France, Dr. Choguel Kokalla Maïga a affirmé que « ces accords militaires, nous voulons les relire et cela fait partie des raisons pour lesquelles la France dresse le monde entier contre nous. »  D’ailleurs, le chef du Gouvernement croit fermement que ces accords ne pourraient en aucun cas empêcher notre pays de chercher d’autres partenaires.  « Il faut seulement que les dirigeants français se disent que les époques ont changé, que les interlocuteurs à la tête du Mali ont changé, que le Mali n’est pas comme certains pays. Il ne faut pas qu’ils se trompent d’époque, d’interlocuteurs et de pays. Pour le reste, la France et le Mali, ce sont de vieux amis : il peut y avoir des scènes de ménage, mais pas de divorce », a déclaré le Premier ministre.

Par ailleurs, le chef de l’Exécutif a bien clarifié en ces termes : « Nous sommes dans des relations de coopération avec l’Etat russe, comme avec d’autres Etats. Je remercie de façon particulière la Russie et la Chine, deux amis qui ont toujours été aux cotés du Mali depuis son indépendance. Tous les moyens que l’Etat malien a obtenus au moment de l’indépendance pour assurer sa souveraineté, son indépendance économique, militaire, diplomatique, il les avait acquis, entre autres, dans le cadre de la coopération chinoise et russe ».

Affichant toute sa fierté quant à la montée en puissance de notre outil de défense, le Premier ministre a détaillé que « notre armée est en train de recruter, de se former, de se réorganiser, de faire la guerre. » « Il faut qu’on lui donne les moyens de libérer notre pays » a-t-il dit.

En bon Malien, Dr. Choguel Kokalla Maïga a eu une pensée pieuse à l’endroit des forces partenaires qui œuvrent pour la stabilité du Mali. « Nous ne sommes pas un peuple d’ingrats ; les Français qui sont morts chez nous, nous n’allons jamais les oublier, pas plus que les Africains (ces Sénégalais, Togolais, Guinéens, Ivoiriens, Burkinabés, Nigériens) qui sont morts, de même que ces militaires qui ne viennent même pas du continent africain. Notre peuple ne peut pas les oublier. Ce que nous demandons simplement, c’est qu’on nous respecte, qu’on ne porte pas atteinte à notre dignité, qu’on ne nous insulte pas, qu’on ne nous empêche pas d’assumer la souveraineté de notre Etat », a indiqué le Chef de l’administration malienne.

Sidiki Dembélé

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Cre’ons un Outil pour reconnaitre ou sanctionner nos partenaires.

    Bonjour,

    Certains messages sont aveuglement partisans et vehiculent Des propagandes.

    Il y a Des propagandes qui sont contre-productives

    Pourquoi continuer a propager des rumeurs sur Les representants ou mercenaires russes ?

    En meme temps, on reconnait officiellement une nouvelle monte’e en puissance des FAMAs appuye’s par des partenaires. Mais aussi de nouveaux contrats signe’s avec de nouveaux partenaires.

    Qui sont-ils ces partenaires qui des fois sont catalogue’s comme des mercenaires ?

    Si la Russie est partenaire du Mali et qi’elle a Wagner comme partenaire, Ce DERNIER ne peut etre catalogue’ comme mercenaire.

    Soyons exigeants et respectons tous nos partenaires ou n’acceptons pas qu’ils soient nos partenaires.

    Ceci est valable pour la Russie/Wagner ou la France/Takuba.

    Ne jouons pas un jeu trouble qui peut etre interprete’ comme un double jeu. Soyons clair.

    Nous devons exiger de nos partenaires, la re’de’vabilite’ ET le respect de la Se’curite’ partage’e et Les feliciter s’ils s’y conforment A DEFAUT on doit leur infliger des sanctions, on doit pour cela s’inspirer du PACTE POUR LA PAIX qui avait e’te’ propose’ a l’ONU et au Mali par Dr Anasser Ag Rhissa en 2015 et utilise’ depuis 2018 au Mali.

    Ce pacte pour la PAIX garantit Les engagements des acteurs en liaison avec l’accord de paix au .Mali.

    Actuellement, la CEDEAO et la communaute’ Internationale me peuvent etre sanctionne’es car nous n’avons aucun Outil pouvant Les sanctionner.

    Adaptons le pacte pour la PAIX pour ce faire.

    Bien cordialement

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Se’curite’

    TEL 0 02 2 3 95955792

  2. Que l’Occident n’oublie pas que la Russie est une puissance Nucléaire aussi capable de détruire le monde autant que l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. D’une capacité suffisante à détruire la terre toute entière voir anéantir toute vie. Et rien qu’avec les poussières nucléaires, ses irradiations et les vents, l’espace vital serait très réduit dans l’hémisphère nord. Pratiquement il y aurait un exode des populations blanches, jaunes, rouges noires… des milliards d’âmes en errance vers les terres vierges inhospitalières de l’hémisphère Sud, abandonnant tout sur place et même les rares animaux qui survivront de l’hécatombe. Que Dieu nous en préserve de l’attitude assimilable de blasés de Papa gâteux qui ne mesurent pas le risque des actes innocents qu’ils poseraient tous les jours. Des dirigeants qui n’ont que repère le 20 eme siècle, la guerre froide. Un véritable déphasage pour nous autres Citoyens du monde rentrés dans le 21 eme siècle avec comme outil pédagogique le téléphone cellulaire android et autres iPhones, outils qui auraient beaucoup réduit le fossé de connaissances qui séparait le Nord du Sud et même les analphabètes y trouveraient leur compte par une bonne lecture de la politique d’où les révolutions spontanées qui demeurent notre quotidien. Que les dirigeants qui seraient coupables de ces horreurs sachent que aucune constitution ne pourrait les protéger. Leur sort dépendrait de la clameur du parlement de la Rue Publique. Les plus chanceux répondraient devant le Tribunal Pénal International de Arusha en Tanzanie, parce que La Haie et Nuremberg ne seraient pas pratiques du fait des irradiations…. L’Ukraine pourrait être résolue par les voies du respect mutuel et du dialogue. Laissons de côté les égos qui seraient mauvais conseils. Que nos aînés sans distinction de la couleur de la peau nous excuses d’être sorti des limites du respect du.

  3. To start have french forgotten many Africans who died defending France plus helping to return France to french when might German army conquered France during world war 2? I had relatives plus long ago died elderly friends there. They told story of french breakdown.
    Of course we have grief for all who have died during this international plus local terrorists invasion of Mali, Sahel nations plus nations of West Africa. It is most undesirable moment that we must impose our authority as independent nation upon those who are considered partners at war in order to get proper goal oriented management of war against terrorists featuring as priority above all eradication of international plus local terrorists within Mali plus Sahel nations. Mere fact that Mali as member of ECOWAS have undergone this lapse in security condition since 2012 clearly demonstrate ECOWAS is incompetent organization or paper tiger in servitude to Europe very much like African Union is in servitude to Europe with Europe giving two thirds of funds needed to finance African Union.
    How much do Europe give to help finance ECOWAS? Are all nigger leaders in Africa for sale? If they properly managed their natural resources by aggressive steps plus stages development process there would be no need for those niggers to breakdown plus betray their countrymen to obtain financial wealth plus become overseer in European foreign masters behalf. When do we get beyond having to confront bitch niggers plus bitch caucasians from EU?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here