Pour justifier le prolongement du séjour de la MINUSMA : Le Centre embrasé !

0

Par la Résolution (équivalent de “loi” pour un Etat) 24 -80, le Conseil de sécurité vient de renouveler le mandat de la Minusma de 12 mois (jusqu’au 30 juin 2020). Ceci n’est pas une surprise. Ça a été préparé: en embrasant le Centre pour justifier le prolongement du séjour de la Minusma.

Quoi à présent ? Dans le calendrier, il s’agira, entre autres, de Maintenir le terrorisme au centre. Pour obliger les maliens à accepter les “REFORMES”; notamment constitutionnelle. Des réformes qui vont recréer l’Apartheid au Mali ; faire avancer les vagues du terrorisme vers le sud.

Les terroristes sont utilisés comme outils indispensables de pression sur les Maliens pour qu’ils acceptent l’inacceptable; de changer la gouvernance au Mali: une nouvelle gouvernance où ceux qui ont pris les armes contre le pays vont devenir les nouveaux maîtres.

Tant que les “députés” n’auront pas voté le texte de la nouvelle constitution et que les Maliens ne l’auront pas voté par référendum, le terrorisme va continuer.

Le système travaille à l’émergence de ce nouveau “mauritanisé depuis l’accession de la Gauche au pouvoir en France, en 1981, avec François MITTERAND et les communistes. Le Système est tout près du but. Quelques centaines de morts et la famine provoquée vont régler le problème.

La seule échappatoire pour le Mali, c’est la chute définitive du Système; que le mur de Berlin s’écroule pour de bon. Le Système va s’écrouler fatalement. Avec la même rapidité que le mur de Berlin. Fasse le ciel que cela soit cette année. Car le Mali est en sursis.

La Minusma est dirigée par un ex-chef rebelle arabe du GUNT: Gouvernement d’union nationale du Tchad. On sait ce que ce GUNT a fait au Tchad. Et lors des discussions pour le renouvellement du mandat de la Minusma au Conseil de sécurité, on a entendu parler de “Gouvernance d’union nationale” à propos du Mali.

A.Tall

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here