Transition : Le CNSP dissout sous la pression de la CEDEAO

0

Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) a été dissout par le président de la transition, Bah N’Daw. Sa dissolution avait été réclamée par la conférence des Chefs d’Etat de la Communauté Economique d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

maliweb.net -C’est un décret signé par le président de la transition, Bah N’Daw, qui l’annonce. Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) est dissout. Sa dissolution était l’une des exigences de la Communauté Economique d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).  Selon le décret, l’organe mis en place par les putschistes a été dissout depuis le 18 janvier, mais c’est le mardi 26 janvier qu’il a été publié sur les réseaux sociaux.

Coïncidence de calendrier, la publication du décret intervient le jour même de la visite du  président de la transition, Bah N’Daw, à Paris à l’invitation du président français, Emmanuel Macron. Les deux chefs d’Etat doivent parler du prochain sommet du G5 Sahel prévu en février à N’Djamena au Tchad. Est-ce la raison de la publication du décret ce mardi? Difficile de répondre à cette question.

Ce qui est sûr, la charte de la transition avait prévu sa dissolution dès la mise en place des organes de cette période transitoire. Sa dissolution tardait, puisque le  dernier organe qu’est le Conseil National de la Transition (CNT) a été mis en place depuis plus d’un mois.  Avec l’effectivité de la dissolution du CNSP, la junte au pouvoir vient de respecter des engagements déclinés dans la charte, certes avec un peu de retard.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here