12ème Edition du festival sur le Niger : Sous le signe de la créativité et d’innovation

0

Le samedi 30 Janvier 2016, le Musée National de Bamako a servi de lieu, pour la tenue d’une conférence de presse sur l’organisation de la 12ème édition du Festival sur le Niger. Cette édition se déroulera sous le thème « Jeunesse et Citoyenneté », qui se tiendra à Ségou du 3 au 7 Février 2016. Organisé par la fondation Festival sur le Niger, ce festival sera présidé le président dudit festival, monsieur Mamou Daffé et en présence de Cheick Tidiane Seck Parrain du Festival et de nombreux invités de marques.

Née de l’incroyable élan culturel, social, économique et touristique suscité ces dernières années par l’avènement du festival sur le Niger à Ségou et des différentes initiatives qui y sont liées, la fondation Festival sur le Niger a pour ambition de rassembler les énergies et de réunir une expertise certaine pour le développement des métiers de l’Art et de la Culture au Mali et en Afrique.

Selon le président du Festival sur le Niger Mamou Daffé, « nous avons délocalisé la partie concert de musique sur la berge du fleuve dû à l’insécurité que nous vivons ce temps-ci. Donc le Festival se passera entre la fondation festival sur le Niger et le Centre contemporain » a fait savoir Mamou Daffé, avant de préciser que : « 

Nous avons invité les acteurs culturels du Mali, des sous Régions et du continent dont 20 pays sont conviés pour venir réfléchir avec nous sur des questions d’Art et de développement social, que nous allons traité et également traité à travers la caravane le comment vivre ensemble dans un Mali d’une perspective durable ».

Selon lui, une soirée sera organisée par rapport à la caravane et pour rendre hommage à Ali Farka Touré.

Dans ses propos, les autres composantes comme l’Art visuel du festival, englobant la musique et l’art, dans ce contexte il dira que « nous allons avoir une douzaine d’exposition d’art avec les grands du continent, et réfléchir à comment promouvoir la culture africaine. Nous allons crée de nouveau modèle de festival sur le Niger, avec beaucoup de créativité, d’innovation et plusieurs surprises ».

Pour finir, il lance un appel aux amoureux de l’art, de la musique et les passionnés du festival de se joindre à la fête pour magnifier la 12ème édition dans toute sa plénitude.

Mariam dite Mama Diarra

PARTAGER