Alioune Ifra N’diaye, producteur-réalisateur du film TAANE : “Nous avons tourné les 72 séquences du film dans 39 décors et 12 quartiers de Sélingué et de Bamako”

0

Financé à 90 % par les Maliens et les services publics et privés maliens pour une prévision de 75 %, le film Taane du réalisateur Alioune Ifra Ndiaye sera fin prêt courant mars 2022. Ainsi, la post-production du film va durer 45 jours. Elle commence ce 17 janvier 2022 à Paris.de la section coopération de la délégation de l’Union européenne au Mali).

La production de Taane a duré 2 ans. Le processus du tournage 45 jours. Nous avons tourné les 72 séquences du film dans 39 décors et 12 quartiers de 2 villes notamment à Sélingué et à Bamako. 136 personnes ont été utilisées dans la production du long-métrage : en développement, dialogues et traduction en bamanan (5 personnes), en mis en scénario, découpages techniques et organisation du plateau du tournage (3 personnes), en équipe technique (13 personnes), en équipe de maquillage (4 personnes), en personnel artistique (93 personnes), en régie générale (10 personnes), en équipe de production de dessins animés ( 6 personnes), en équipe de production de la musique du film (2 personnes).

En nature, plus de 270 millions ont été offerts à la production : en matériels de production (caméras, micros, mixette son, enregistreurs vidéo et son, lumières, réflecteur, rails, girafe, trépieds, optiques, table de derushage, studio son…) en décors, en utilisations de véhicules, de costumes et en temps de travail.

BlonBa et Tirera films ont été les principaux contributeurs de ces moyens en nature ainsi que le CNCM, le CICB, le Palais de la culture, la Compagnie Naama, les Aéroports du Mali, la résidence Kanou et une dizaine de personnes…

Par crowdfounding, sur 76 personnes qui ont pris des engagements, 43 personnes, dont 17 Maliens de l’extérieur et 6 amis du Mali, ont contribué entre 5000 FCFA et 3 millions de FCFA au financement du film. Le système technique qu’on a mis en place pour l’opération a été peu utilisé. Les contributeurs ont préféré payer directement à la production. Par ce biais, nous avons mobilisé un peu plus de 12 millions de FCFA.

En soutien par des personnes morales, l’INPS, l’Amo, l’Energie du Mali, Assurance+, Donko ni Maaya de la GIZ/Coopération allemande, le Fonds Maaya, le SCAC de la Coopération française, FilmAid et Internew ont soutenu le film. Par ce biais nous avons mobilisé 38 millions de FCFA.Par prêt, BlonBla a investi sur fonds propres 17 millions de FCFA.

Des revenus entre 75 000 FCFA et 1 000 000 FCFA ont été payés aux 136 personnes utilisées dans la production. En régie, nous avons dépensé par jour en moyenne 600 000 FCFA (la plus grande dépense journalière s’est élevée à 2 100 000 F CFA, la plus petite à 250 000 FCFA).En dehors du prêt contracté par BlonBa, nous sommes globalement à un déficit d’environ 6 millions pour un budget global de 278 millions de F CFA plus 6 millions à trouver.La post-production du film va durer 45 jours. Elle commence ce 17 janvier 2022 à Paris. La sortie grand public du film est prévue pour le 17 mars 2022. La présentation professionnelle le 8 mars 2022 en hommage aux femmes du Mali.

Le film a été financé à 90 % par les Maliens et les services publics et privés maliens pour une prévision de 75 %. Sur ce cet aspect, nous avons largement dépassé nos objectifs. Très grand merci à tous nos soutiens !!!”, déclare Alioune Ifra Ndiaye.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here