Exposition Caravane d’Or : faire découvrir aux élèves une partie de l’histoire du Mali à travers les relations transsahariennes

0

Le parc national a servi de cadre, le lundi 9 décembre, à la visite virtuelle de  l’exposition Caravane d’Or, qui se déroule actuellement au Musée Aga Khan de Toronto au Canada.  C’était sous l’égide de Samuel Sidibé, directeur général du parc national du Mali.

Organisée par le réseau Aga Khan de développement, cette projection de film a pour objectif de faire connaitre aux élèves (Lycée Ba Aminata Diallo et Lycée Alfred Garçon) les relations transsahariennes et de toutes les productions artistiques qui sont liées au commerce transsaharien. Selon, le Directeur Général du parc national  du Mali, Samuel Sidibé, l’idée est de faire découvrir aux élèves une partie de l’histoire du Mali à travers les relations transsahariennes.

D’après l’ancien Directeur Général du Musée national, il a existé un véritable réseau de commerce entre les deux rives du Sahara. C’est le  témoignage d’une intense activité commerciale au sud du Sahara. Il a, à titre d’exemple, indiqué que les manuscrits de Tombouctou ont fait l’objet d’un commerce important non seulement entre les deux rives du Sahara mais aussi du Sud-Sahara.

D’ailleurs, précise-t-il, le commerce du livre était le plus important à cette époque (aux alentours  du 13e siècle).  C’est pour dire que nous avons connu une période d’histoire extrêmement importante. Ce qui tranche avec la vision européenne, selon laquelle l’Afrique n’est pas civilisée ou n’a pas d’histoire. « L’Europe était en cette période un peu plus retard par rapport à nous », a souligné Samuel Sidibé.

L’exposition, qui rassemble 250 œuvres,  comprend d’importants prêts de l’Institut Ahmed Baba pour l’enseignement supérieur et la recherche islamique, de la direction nationale du patrimoine culturelle, de l’Institut des sciences humaines de Bamako et du Musée national du Mali, du ministère de la Culture et de la Communication et du musée Bank Al-Maghrib au Maroc et de la commission nationale des musées et monument du Nigéria.

Il faut rappeler que le Musée Aga Khan à Toronto au Canada, a été créé et développé par le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC), une agence du réseau Aga Khan pour le développement (AKDN). Sa mission est d’encourager une meilleure compréhension et appréciation de la contribution des civilisations musulmanes au patrimoine mondial, tout en reflétant, à travers ses expositions permanentes et temporaires, les liens qui existent entre les cultures.

 Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here