La nuit du Caftan à Bamako sous le parrainage de Mme Kéïta Aminata Maïga : La Styliste Zaineb El Kadiri présente une trentaine de modèles de sa collection avec 17 mannequins marocains et maliens

0

Le défilé de mode dénommé “La Nuit du Caftan à Bamako” avec la styliste franco-marocaine, Zaineb El Kadiri, était un avant-goût de la Fête du Trône, le dimanche 28 juillet, à l’hôtel Sheraton. Organisé par l’Ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri sous le parrainage de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, ce défilé de mode a permis à Zaineb El Kadiri de faire découvrir ses collections.

Pour donner un cachet particulier à la célébration de la Fête du Trône, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri, a organisé un défilé de mode dénommé “La Nuit du Caftan à Bamako”, sous le parrainage de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, présidente de l’Ong “Agir”. Cette soirée culturelle qui a tenu toutes ses promesses s’est déroulée, le dimanche 28 juillet, à l’hôtel Sheraton en présence de plusieurs invités de marque dont la ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ainsi que l’ancien Premier ministre, Mohammed Ag Hamani.

D’abord, c’est l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Mali qui a souhaité la bienvenue à tout ce beau monde. “Je voudrais m’acquitter du devoir de remercier Madame Kéïta Aminata Maïga, épouse du chef de l’Etat, Première Dame, d’avoir bien voulu accepter, en nous honorant de sa présence effective, le parrainage de cet événement dédié à la symbolique du Caftan marocain présent dans toutes les occasions de la vie familiale et sociale et témoin de la civilisation millénaire du Royaume. Je saisis cette occasion pour rendre hommage à Son Excellence le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui a été élu leader de l’Union Africaine pour les Arts et la Culture.

C’est un moment de partage en ce que ce patrimoine vestimentaire est aussi présent au Mali sous diverses appellations.

Pour le défilé de mode, notre ambition est de nous servir de cet trait d’union naturel pour mettre en valeur la continuité culturelle héritée des temps anciens et inviter à un rapprochement entre nos stylistes, artisans, designers…” dira le diplomate marocain avec beaucoup de fierté, avant d’exprimer ses sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette soirée.

En sa qualité de marraine, Mme Kéïta Aminata Maïga a tout d’abord remercié l’Ambassadeur Hassan Naciri pour le choix porté sur elle pour le parrainage de la Nuit du Caftan à Bamako. Elle a aussi saisi cette tribune pour magnifier les relations entre le Royaume du Maroc et le Mali dans différents domaines.

Pour ce spectacle, la styliste franco-marocaine, Zaineb El Kadiri, a effectué le déplacement pour faire découvrir ses différentes collections avec des mannequins marocains et maliens. Cela en deux temps forts où le public a vraiment apprécié les différentes tenues portées par des mannequins professionnels.

“J’ai présenté deux collections lors de ce défilé de mode. La première était faite à partir des matières du continent africain pour montrer combien l’Afrique est riche. C’était aussi une collection de Caftans pour montrer que toutes les femmes peuvent les porter. Nous n’avons besoin d’être Marocaine pour porter le Caftan”. Voilà les impressions de Zaineb El Kadiri, après le défilé de mode, avant de préciser : “Je pense que cette expérience malienne qui a été une réussite nous encourage à venir au Mali. L’idée, c’est de mettre en avant les spécificités de chaque culture. Je suis très heureuse que la Première Dame ait acceptée de parrainer ce défi. C’est le témoignage de l’importance que les autorités accordent à la culture et au-delà aux liens qui unissent le Mali au Maroc”. Ce défilé a été rehaussé par la prestation des artistes nationaux à l’image de la jeune chanteuse Laïla Gobi de Ménaka qui a entretenu l’assistance avec un morceau sur la paix. “Il ne faut pas faire du mal à quelqu’un parce que tu ne sais pas ce qui va t’arriver demain” dira-t-elle. Sans oublier le jeune Touareg, Kader.

El Hadj A.B.HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here