Mali Festi Reggae : une grande affiche avec des célébrités nationales et africaines

0
Des stars attendues à Mali Festi Reggae

La 14ème édition du Mali Festi Reggae se tiendra du 21 au 23 février au Mussée national. La présidente de la commission d’organisation de l’événement, Aminata Sangaré dite Mamy, accompagnée du directeur artistique, Sharaf Coulibaly, a donné une conférence de presse. C’était  le mercredi 13 février au Parc national du Mali, pour informer l’opinion nationale et internationale de la tenue de ce rendez-vous du reggae.

L’initiative du Mali Festi Reggae, qui en est à sa 14ème édition, est née de la célébration du 60ème anniversaire du grand homme en février 2005, à Addis-Abeba, par la Fondation Bob Marley-Rita Marley en collaboration avec le gouvernement éthiopien, les autorités de la ville d’Addis-Abeba, l’Union africaine, la banque mondiale, la commission économique pour l’Afrique et l’Unicef. Et depuis, Sista Mam a insaturé cette date dans le calendrier culturel malien pour permettre aux uns et aux autres de mieux cerner la philosophie rasta à travers la musique reggae.

Pour cette 14ème édition du Mali Festi Reggae, la commission d’organisation promet un événement haut en couleurs avec un programme riche en culture. Au menu des activités, il y aura la formation des jeunes en vidéo mobile activiste network. Il s’agit de former des jeunes qui utilisent régulièrement les réseaux sociaux pour les publications à titre informatif et interpellateur de la société sur certains faits et pratiques pouvant porter atteinte à la bonne gouvernance dans les Etats.

Il y aura également des conférences-débats sur Bob Marley et l’unité africaine,  l’évolution du reggae de 1970 à nos jours et la citoyenneté. S’y ajoutent vente et exposition d’objets d’art ; prêche rastafarien et séquence  musicale ; démonstration des animateurs d’émissions reggae ; comédie musicale ; slam et remise de diplôme de reconnaissance aux animateurs d’émission et aux reggae makers de 3ème génération et à l’ambassadeur du festival. En outre, à la clôture du festival, un concert géant  sera organisé avec la participation des musiciens qui viendront de l’étranger et du Mali.

Selon la présidente de la commission d’organisation, Aminata Sangaré, pour mener à bien ces activités, un comité de pilotage a été mis en place  et comporte 5 grandes commissions de travail composées d’hommes et femmes engagés pour hisser très haut le drapeau de l’Afrique.

Par ailleurs, elle a informé que le reggae est désormais classé patrimoine mondial par l’Unesco. Selon Aminata Sangaré dite Mamy, pour que ceci soit, il a fallu que des hommes et des femmes se battent dans l’arène musicale hermétiquement fermée à cette époque aux Noirs et aux messages anti-babyloniens véhiculés par eux. Ces messages, dit-elle, s’articulaient autour de la liberté, l’égalité des droits pour tous, la fierté, l’africanité. La conférencière dira que le reggae a permis une prise de conscience sur la compréhension du monde spirituel et la place de Dieu dans tout ce qui se passe.

Rappelons que le Mali Festi Reggae a pour objectifs, entre autres, de mettre en exergue le reggae, ses sources, ses différentes tendances et le rôle qu’il joue ; de promouvoir la musique reggae et à travers elle trouver des solutions aux différentes problèmes qui entravent le développement ; d’inciter la jeunesse à une plus grande conscientisation dans son rôle et place dans la société.

Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here