La ministre de l’artisanat et du tourisme en visite de terrain : Mme Nina Wallet Intalou descend dans les centres de production et services rattachés

2
Mme Nina Wallet Intalou descend dans les centres de production et services rattachés
Le ministre Nina Wallet lors de sa visite à la direction nationale de l'artisanat

La ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intalou, a effectué, le jeudi 16 février dernier, une visite  d’inspection et de rencontre d’échanges avec les personnels des services rattachés à son Département. Il s’agit de la Direction nationale de l’Artisanat (Dna), le Centre de développement de l’artisanat textile (Cdat) et l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (Apcmm).

 Par cette visite, Madame la ministre de l’Artisanat et du Tourisme était partie s’enquérir des conditions de vie et de travail des personnels de ces services rattachés à son ministère afin de voir comment les services centraux de son Département peuvent leur apporter l’appui nécessaire pour le développement de l’Artisanat dans notre pays.

C’est ainsi qu’elle s’est rendue à la Direction nationale de l’Artisanat, première étape de cette série de visites. Après avoir effectué le tour d’un vieux bâtiment de 1948 où les personnels de la Dna travaillent, la ministre et les membres de son Cabinet ont vite fait le constat que les personnels travaillent dans des conditions déplorables à cause du mauvais état du bâtiment et le manque d’équipements de travail.

A la sortie de la visite, la ministre a effectué une rencontre d’échanges avec les personnels de la Direction nationale de l’Artisanat et du Centre de développement de l’artisanat textile (Cdat).

Après avoir écouté les personnels avec attention, la ministre Nina Wallett Intalou a  souligné que les membres de son Cabinet ont pris bonne note des doléances du personnel et vont tout mettre en œuvre pour que les personnels concernés puissent être mis dans de meilleures conditions de travail.

La deuxième étape de cette visité était l’Assemblée permanente des chambres des métiers du Mali (Apcmm). L’objectif était le même: venir s’acquérir de leurs conditions de travail et noter les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Après avoir souhaité la bienvenue à Madame la Ministre et les membres de son Cabinet au nom des artisans du Mali, Mamadou Minkoro Traoré, président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali a souligné que le secteur de l’Artisanat a beaucoup souffert des multiples changements structurels.  Avant de préciser qu’il est urgent aujourd’hui de s’engager dans des actions concrètes afin de relancer le secteur de l’Artisanat qui souffre. Entre autres maux, il a cité: la faible organisation des acteurs et le manque de synergie dans leurs actions ; l’inadaptation de la fiscalité ; l’insuffisance de financement ; le manque d’espaces de production et de promotion aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ; la faible consommation des produits locaux et le faible accès aux marchés de l’Etat.

“La question du comment vendre se pose aujourd’hui à tous les artisans. Aussi pour trouver un tant soit peu une réponse à ce problème, nous suggérons la relance des manifestations artisanales et touristiques du Mali avec nos partenaires européens, américains et d’autres pays, afin de permettre aux artisans de renouer avec le marché international“, a-t-il précisé

Ensuite, la Ministre a félicité et remercié le président de l’Apcmm et les membres de son bureau pour leur contribution au développement du secteur de l’Artisanat, avant de réitérer l’accompagnement de son département à l’Apcmm pour l’atteinte des objectifs fixés par les acteurs du secteur.

Chez les artisans Gazy d’Hamdallaye et Ben Ton de Médine

Après avoir rendu visite aux personnels des services rattachés à son département, la ministre de l’Artisanat et du tourisme, Nina Wallet Intalou, a également rendu visite, le samedi 18 février dernier, aux artisans de Gazy près du Centre islamique de Bamako et les artisans Ben Ton de Médine (Soukouni-Koura). L’objectif de cette visite était de venir rencontrer les artisans sur place et d’échanger avec eux.

Sur les deux sites visités par Madame la ministre et sa délégation, les problèmes évoqués par les  artisans étaient les mêmes. Ils sont confrontés tous au problème foncier. Leurs espaces de travail qu’ils occupaient pendant des années sont devenus la cible des prédateurs fonciers qui se réclament propriétaires de ces parcelles.

Sur les lieux, la Ministre Nina Wallet Intalou leur a promis qu’elle va tout faire dans la mesure du possible pour résoudre ces problèmes auxquels les artisans de ces sites sont confrontés.

                                      M.TRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ce peuple est comme un caillou. Car, rien ne les affecte.
    Ils ont dit et toujours declaré :
    .
    Cette phrase resume à elle toute seule, tous ce qu’ils pensent de vous.
    Les Bellahs sont toute personnes à peau noire dans ce maudit pays.
    Que tu sois traore, keita, kolibaly, diallo, etc….
    Continuez avec cette attitude de suppôt soumis naif et enfantin, vos enfants recolteront l’esclavage.

    NI I SARA MALI KOLA, FOU YE TA
    SI TU MEURS POUR LA CAUSE DU MALI, alors TU ES MORTS POUR ZERO.
    ***********************************************
    Gloire perpétuel à KLELA BABA. Que oit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  2. Observez ces de.chets qui osent prendre la photo avec cette pourriture.
    Cette chose qui a soutenu et cautionné les VIOLS MASSIFS de ces frères touaregs du mnla sur les FEMMES NOIRS au nord.
    Sans aucune honte vous vous précitez pour vous afficher avec cette chose.
    FOUGARIDEN de peuplade de mer.de.

    NI I SARA MALI KOLA, FOU YE TA
    SI TU MEURS POUR LA CAUSE DU MALI, alors TU ES MORTS POUR ZERO.
    ***********************************************
    Gloire perpétuel à KLELA BABA. Que oit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

Comments are closed.