Zone UEMOA : le livre de Mamadou L. Sylla, banquier, présenté au public

0

Le livre intitulé «Vision de prospection du financement des économies de la zone UEMOA à travers l’intelligence économique» de Mamadou Lamine Sylla, Directeur des Risques de la Bank of Africa, a été présenté au public. C’était le 4 août dernier au siège de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, à Badalabougou en commune V de Bamako.

Préfacé par l’ancien ministre Mamadou Igor Diarra, cet ouvrage intitulé « Vision de prospection du financement des économies de la zone UEMOA à travers l’intelligence économique » compte  119 pages réparties en cinq chapitres.

Dans ce livre, le banquier et spécialiste en intelligence économique, Mamadou Lamine Sylla fait une analyse purement scientifique sur la situation économique de la zone UEMOA de 1960 à nos jours. Cet économiste de formation indique que les cinq chapitres de l’ouvrage sont liés les uns aux autres pour mieux comprendre cette étude. « Ce sont la compréhension de l’environnement, l’évolution et l’historique du système bancaire dans la zone UEMOA, l’intelligence économique, la gestion des risques et les impacts de grandes crises sur la zone UEMOA notamment les changements de la loi bancaire et aussi la grande crise sanitaire de la Covid-19 ».

Selon l’auteur le troisième chapitre, qui est l’intelligence, a toujours existé parce que les gens ont toujours besoin d’informations et de collectes d’informations. Et il ajoute, « il faut que nous arrivions à disposer des outils nécessaires pour comprendre cette masse d’informations, la transformer et la rendre disponible et obtenir des informations de qualité pour prendre des décisions idoines pour les entreprises, les Etats et les nations ».

Pour les petites entreprises, Mamadou Lamine Sylla a fait savoir  qu’il y a un effet de profit entre les PME/PMI et  les banques parce que la PME/PMI est une entreprise de petite taille qui ne produit pas suffisamment d’informations financières compréhensibles par le banquier. Selon lui, ce vide d’information crée un fossé entre les deux. « Mais si les PME/ PMI arrivent aujourd’hui à créer de plus en plus d’informations de qualité à travers les états financiers, les business plans et toute l’information permettant de mieux connaître leur structure, leur produit et leur savoir-faire, cela faciliterait mieux la compréhension de la PME/PMI par la banque et aussi la banque doit mettre en place un dispositif allégé qui va lui permettre elle-même de comprendre la PME/PMI pour l’accompagner. Donc, la responsabilité est partagée au niveau du secteur privé et les PME/PMI et aussi au niveau du secteur bancaire », a-t-il résolu.

Les proches de l’auteur, ses collaborateurs et amis qui avaient pris part à cette cérémonie, ont apprécié le livre pour sa qualité. Ulf Laessing, Directeur Régional de Sahel Coopération et internationale de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, très satisfait, a remercié l’assistance pour sa participation à la cérémonie.

Le livre est disponible dans plusieurs librairies de la place à 11. 000FCFA.

Boubacar Idriss Diarra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here