MISS ORTM cuvée 2015

0

Reportée à plusieurs reprises suite à l’état d’urgence décrété par le Gouvernement, la finale de l’élection Miss Ortm cuvée 2015 s’est finalement déroulée le 1er janvier dernier, dans la salle de 1000 places du Cicb. L’événement était placé sous la présidence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, représenté pour la circonstance par le secrétaire général dudit Département, Cheick Oumar Maïga dit Gilbert, en présence du représentant du Gouverneur du district de Bamako et du directeur général de l’Ortm, Bally Idrissa Sissoko.

Organisé par le Comité Syndical de l’Ortm, ce concours de beauté était placé sous le thème de la paix et de la réconciliation nationale. Raison pour laquelle, les douze postulantes ont saisi cette soirée pour passer des messages de paix.

Après trois passages devant le jury et le public venu en nombre, la 1ère dauphine de Miss Bamako, Hawa Diawara, a été désignée Miss ORTM 2015. A la surprise générale ! Tandis que Miss Bamako, Oumou Diakité, se classait première dauphine à la proclamation des résultats, devant Miss Kidal, Anassrat Walet Mohamed, qui s’est contentée du prix de la 2ème dauphine.

S’agissant des prix spéciaux, la Miss Toubouctou, Fadimata Agali Cissé, a remporté le prix du meilleur message de paix d’une valeur de 250 000 FCFA. Le prix de la meilleure tenue traditionnelle, de 250 000 FCFA, est revenu à la représentante de Sikasso, Fatoumata Danioko. Le Prix de l’éloquence, offert par le directeur général de l’Ortm, Bally Idrissa Sissoko, a été décerné à la Miss Kayes, Bolel Dioum.

Le hic est que, cette année, les résultats de ce concours ont suscité beaucoup de débats et de critiques de la part des nombreux téléspectateurs. Ils ont dénoncé le choix du jury. Selon eux, Hawa Diawara ne méritait pas d’être Miss Ortm et les dauphines n’ont pas été bien choisies. “Je pense que le jury s’est totalement trompé de ses choix. Il y avait des candidates plus belles et plus charmantes que la Miss et ses dauphines. Il est important qu’on désigne des professionnels qui connaissent parfaitement la beauté comme membres du jury. Malheureusement, on désigne des gens n’importe comment. Je pense que cette élection Miss Ortm est en train de régresser et de perdre son sens. Il faut que le Comité syndical revoie sa copie dans les années à venir” nous a confié une ancienne Miss.

PARTAGER