La CEDEAO décide des sanctions progressives contre la Guinée

9

Les dirigeants des États ouest-africains ont décidé jeudi de prendre des « sanctions progressives » contre la junte militaire en Guinée et l’envoi d’une délégation au Mali pour obtenir la libération des 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako.

Ces décisions ont été prises lors d’un sommet à huis clos à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

«Il a été arrêté la prise de sanctions progressives sur des individus et contre la junte guinéenne » et « Très rapidement, le président en exercice de la CEDEAO ( Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest)) et le président de la commission de la CEDEAO vont établir une liste des personnes à sanctionner et, de manière graduelle, appliquer ces sanctions », selon un document résumant cette réunion de chefs d’État.

Les leaders de la CEDEAO ont également condamné l’arrestation des 46 militaires ivoiriens détenus au Mali.

Ils ont décidé que le «Mardi (27 septembre, NDLR), la CEDEAO dépêchera au Mali les présidents du Ghana, du Togo et du Sénégal pour obtenir leur libération».

Ces soldats ivoiriens avaient été arrêtés à leur arrivée à Bamako le 10 juillet. Ils devaient, selon Abidjan et l’ONU, participer à la sécurité du contingent allemand des Casques bleus au Mali, mais Bamako affirme qu’il s’agit de «mercenaires » venus attenter à la sûreté de l’État.

Quant au dossier guinéen, le président de la CEDEAO, le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embalo avait prévenu mercredi dernier de lourdes sanctions, si la junte persistait à vouloir se maintenir au pouvoir pendant trois ans.

Source: https://www.aa.com.tr/fr/

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Umaro Embaló serait tout le contraire de Amical Cabral. Un grand leader qui s’est sacrifié pour l’indépendance de la Guinée Bissau. Que c’est vraiment triste. Les Pères de l’indépendance seraient partis avec la crainte qu’un mauvais fils laissé après eux va mettre en l’air tout ce qu’ils ont bâti si chère au péril de leur vie…

  2. @ Assimi Goita-Mamadou Doumbouya: Nous disons au gouvernement Malien de dire à ces imbeciles NON a cette visite et qu’ils ne sont pas les bienvenus au Mali. Nous demandons au peuple Malien du M5-RFP, YEREWOLO, COREMA et tous les autres mouvements patriotes de sortir comme un seul homme pour empêcher l’atterissage de leur avion comme d’habitude, nous sommes pas des esclaves de qui que ce soit et allons montrer a ces ignares que le Mali appartient aux Maliens et nous sommes capables de protéger notre espace aérien! Occupons le terrain d’atterissage de l’aeroport Modibo Keita et disons NON à l’imperialisme de la maudite France et NON à la CEDEAO des petits sous-prefets de Paris. Le gouvernement doit leur dire clairement qu’il ne peut pas garantir leur sécurité, c’est simple et quand ils sont agresses et tues c’est leur responsabilité. ENSEMBLE pour un Mali et une Guinee libres et prospères.

  3. @maliweb: La CEDEAO décide des sanctions progressives contre la Guinée–LE TITRE DEVRAIT ETRE: LA MAUDITE FRANCE DECIDE DES SANCTIONS CONTRE LA GUINEE! GRANDE HONTE A MACKY, OUATTARA, BAZOUM, EMBALLO ET NANA POUR LEUR HAINE CONTRE L’AFRIQUE ET LES AFRICAINS ET LEUR GRAND AMOUR POUR LEUR MAITRE EMMANUEL MACRON LEUR PRESIDENT DE LA MAUDITE FRANCE!

  4. MODIBBO, tu as raison, tu sais que depuis qu’Assimi a refusé de recevoir Macon et Nana à leur demande indecente (les problèmes Africains doivent être discutes par des Africains pas avec un-President de France sauf s’il pense qu’il est le president du Mali ou du Ghana), alors Macron jure que son problème en Afrique c’est ASSIMI GOITA-CHOGUEL MAIGA- ABDOULAYE DIOP ET ABDOULAYE MAIGA, alors il met sa pression sur la CEDEAO pour faire souffrir le peuple Malien. Mais ça ne marchera pas car nous avons des fils et filles intelligents et patriotes qui sont en charge de ce pays de Soumahoro Kante et de Soundjata Keita.

  5. Nous disons au gouvernement Malien de dire à ces imbeciles NON a cette visite et qu’ils ne sont pas les bienvenus au Mali. Nous demandons au peuple Malien du M5-RFP, YEREWOLO, COREMA et tous les autres mouvements patriotes de sortir comme un seul homme pour empêcher l’atterissage de leur avion comme d’habitude, nous sommes pas des esclaves de qui que ce soit et allons montrer a ces ignares que le Mali appartient aux Maliens et nous sommes capables de protéger notre espace aérien! Occupons le terrain d’atterissage de l’aeroport Modibo Keita et disons NON à l’imperialisme de la maudite France et NON à la CEDEAO des petits sous-prefets de Paris. Le gouvernement doit leur dire clairement qu’il ne peut pas garantir leur sécurité, c’est simple et quand ils sont agresses et tues c’est leur responsabilité. ENSEMBLE pour un Mali et une Guinee libres et prospères.

  6. La CEDEAO décide des sanctions progressives contre la Guinée–LE TITRE DEVRAIT ETRE: LA MAUDITE FRANCE DEIDE DES SANCTIONS CONTRE LA GUINEE! GRANDE HONTE A OUATTARA, BAZOUM, EMBALLO ET MACKY POUR LEUR HAINE CONTRE L’AFRIQUE ET LES AFREICAINS ET LEUR GRAND AMOUR POUR LEUR MAITRE EMMANUEL MACRON LEUR PRESIDENT DE LA MAUDITE FRANCE!

    • Merci, Kinguiranke, mais tout cela indique aussi un certain changement et beaucoup moins d’arrogance qu’auparavant. Pour la Guinée, ce sont des “sanctions” insignifiantes et parfaitement inoffensives et pour le Mali, on a comme l’impression qu’une délégation du plus haut niveau va venir supplier Assimi de libérer les mercenaires ivoiriens. Il n’y a pas d’injonction ou “d’ultimatum” et ce n’est pas Assimi qui est convoqué. Ce sont trois chefs d’Etat qui vont se déplacer pour venir voir Assimi. Ce qui est quand même incroyable puisque ce n’est pas ce que laissait présager le ton martial adopté par Ouattara ces derniers jours. On imagine bien qu’Assimi ne pourra pas refuser une telle requête et qu’il évitera d’infliger un refus humiliant à ses hôtes de marque. La façon dont il va procéder et quand, on verra bien. Ces décisions ont donc juste été prises pour ne pas perdre la face. Ces chefs d’Etat félons ne sont plus totalement indifférents à la mobilisation de la jeunesse africaine et à l’hostilité de plus en plus prononcée de leurs opinions publiques aux sanctions injustes infligées au vaillant peuple malien et surtout leurs tentatives honteuses de déstabiliser le Mali pour plaire à Macron. Ils sont très conscients de la très grande popularité et du soutien indéfectibles dont jouissent Assimi Goita et les autorités maliennes sur tout le continent africain. Ils savent qu’ils sont de plus en plus isolés par rapport à leurs opinions politiques et que tôt ou tard ils devront en payer le prix politique comme cela a déjà été le cas au Sénégal lors des dernières élections législatives. Je pense donc que les choses vont s’arranger progressivement d’autant plus que certains d’entre eux comme Macky Sall ou Faure Gnassingbé ne sont pas des idiots totalement obtus. Macky sall par exemple n’est plus en odeur de sainteté auprès de Macron parce qu’il défie clairement Macron sur les sujets les plus sensibles de l’heure.

      La lutte continue et nous vaincrons. Indubitablement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here