La Cedeao salue les efforts du gouvernement, mais insiste sur le respect du délai initial

2

Du 5 au 7 septembre derniers, une mission de médiation de haut niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) conduite par l’ancien président du Nigeria, Goodluck Jonathan, a effectué une visite de travail dans notre pays. Durant son séjour, la mission a rencontré les autorités de la Transition, le corps diplomatique accrédité au Mali, le Comité local de suivi de la Transition ainsi que l’ensemble des parties prenantes du processus transitoire (partis politiques et société civile).

La mission s’inscrit dans le cadre de la mise en application des recommandations issues de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao, tenue le 19 juin 2021 à Accra, sur la situation au Mali. Elle avait pour but d’évaluer le processus de Transition et particulièrement les progrès dans la préparation des élections prévues en février 2022.

Cela, conformément au délai accordé par la conférence des chefs d’État et de gouvernements de l’organisation en sa session extraordinaire tenue en septembre 2020. La mission vise également à apporter le soutien de la Cedeao dans la mise en œuvre effective des actions prioritaires inscrites dans le Plan d’action du gouvernement (PAG).

À l’issue de cette visite, la mission de médiation a félicité le gouvernement pour le calme relatif observé dans le pays depuis la mise en place de la deuxième équipe gouvernementale. Elle a pris note de la levée des mesures de restriction concernant l’ancien président de la Transition, Bah N’Daw et le Premier ministre Moctar Ouane.

Elle a aussi apprécié l’expression renouvelée des autorités transitoires à respecter la période convenue de la Transition devant la communauté internationale. Toutefois, la mission reste préoccupée par l’insuffisance d’actions concrètes dans la préparation effective du processus électoral. Telles sont les principales recommandations formulées par les émissaires de la Cedeao au cours d’une conférence de presse qu’ils ont animée hier dans un hôtel de Bamako.

……..LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. “Elle a aussi apprécié l’expression renouvelée des autorités transitoires à respecter la période convenue de la Transition devant la communauté internationale.“

    Dites à cette mo(au)dite organisation de la communauté internationale qu’il a eu les cas de la Côte d’Ivoire,du Tchad,du Togo,du Cogon Brazzaville et celui de la Guinée qui vient d’être balayé…

    • Pourquoi la communauté internationale ne s’acharne -t-elle sur ces pays ???

      Ce goodluck est un vrai blaireau,un personnage lugubre,ténébreux sans le moindre principe.😟

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here