L’Union africaine demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations

0

Cisse Mariama, directrice du Département des affaires sociales de l’Union africaine, a lancé cet appel urgent tout en soulignant la nécessité d’investir dans les tendances et changements des migrations continentales fondés sur des preuves, en améliorant et en investissant dans la collecte, l’analyse et la diffusion d’informations précises et de recherches sur les questions de migration en Afrique.

“De notre côté, nous veillerons à ce que le Centre de recherche sur les migrations proposé au Mali, l’Observatoire des migrations au Maroc et le Centre opérationnel continental au Soudan soient opérationnels dès que possible et collaborent étroitement avec les centres de statistiques régionaux et continentaux existants pour renforcer les statistiques sur les migrations en Afrique”, a ajouté Mme Mariama.

La responsable de l’Union africaine a également appelé “tous les partenaires à ne ménager aucun effort pour faire participer tous les acteurs aux niveaux national, régional et continental afin de garantir une synergie dans leurs travaux”.

La création d’une synergie entre les pays membres de l’Union africaine et les autres parties prenantes du secteur des migrations “contribuera grandement à l’élaboration de politiques fondées sur des données factuelles et à la constitution d’un discours public éclairé sur les migrations africaines, comme indiqué dans le Pacte mondial pour les migrations”, a déclaré Mme Mariama.

Face à l’appel urgent visant à créer une synergie viable dans le secteur des migrations, l’Union africaine a également lancé le 5e Forum panafricain sur les migrations sous le thème “Renforcement des données et recherches sur les migrations pour l’élaboration et la mise en œuvre de politiques fondées sur des preuves : vers une gouvernance efficace des migrations en Afrique”.

Le forum continental de trois jours, qui se déroule jusqu’à lundi, est organisé en partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique.

Selon Mme Mariama, le forum de haut niveau, qui a réuni des ministres et des experts africains, constitue une réunion opportune pour renforcer la collaboration entre les pays africains en vue d’une gouvernance durable des migrations sur tout le continent.

“Depuis sa création, le forum a fait des pas de géant et est devenu le summum en matière de débats sur l’agenda clé des migrations et le soutien apporté aux États membres, aux CER (communautés économiques régionales) et aux autres participants pour améliorer leur gouvernance en matière de migration”, a-t-elle déclaré.

Mme Mariama a également souligné la nécessité que le forum soit synchronisé avec les structures décisionnelles politiques de l’Union africaine.

L’année dernière, le Conseil exécutif de l’Union africaine a adopté le Cadre de politiques de migration révisé pour l’Afrique, qui comprenait également un plan d’action sur 12 ans. La décision, entre autres, demandait aux pays membres de l’Union africaine d’aligner leurs cadres de politiques de migration individuels sur le nouveau cadre continental, et notamment le Plan d’action pour l’Afrique.

Source: Agence de presse Xinhua

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here