Sommet de la CEDEAO ce 3 juillet à Accra : Le CNT impatient de sortir de l’isolement

6

Le Mali est scotchée au sommet de la CEDEAO du dimanche 3 juillet 2022 à Accra. Quels impacts d’une levée des sanctions au sein de l’organe législatif ?

Dans la pile des sanctions de la CEDEAO , les membres du CNT ont été interdits de déplacements. Même sur le continent, ce n’est pas chose évidente avec le Parlement panafricain qui a entériné les décisions.

Avec un mandat de 2 ans à la clé qui doit prendre fin en octobre 2023, le parlement de la transition a vu arrêter des tractations avec la CEDEAO.

Hormis la Guinée où le Colonel Malick Diaw s’est rendu pour l’installation du CNT, nos parlementaires sont sevrés. On avait pourtant vu les assemblées nationales du Togo, Ghana, Burkina et du Tchad prendre part aux travaux de l’organe législatif.

Les parlements du continent ont en leur sein notre pays. Le Mali a pourtant 5 représentants à la CEDEAO, 5 à l’UEMOA dont le siège est à Bamako, et 4 au niveau continental dont l’honorable CHATO qui perd gros.

Annoncée au perchoir continental, sa candidature qui n’a pas été portée comme il faut est caduque : elle a raté l’opportunité avec le parlement panafricain qui organise ses élections cette semaine.

L’absence du Mali est donc un réel frein à la diplomatie Parlementaire car certaines questions échappent aux nommés de la nation. C’est dire que la session d’Accra sur le Mali reste cruciale pour nos Conseillers nationaux qui ne seront plus en vase clos.

Idrissa Keita

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Keita ke: Dans la pile des sanctions de la CEDEAO , les membres du CNT ont été interdits de déplacements. Même sur le continent, ce n’est pas chose évidente avec le Parlement panafricain qui a entériné les décisions.EST-CE C’EST CHATO QUI T’A PAYE POUR ECRIR UN TORCHON DE CE GENRE. LE CNT EST UNE STRUCTURE EXCEPTIONNELLE QUI NE REPOND QU’AUX BESOINS INTERIEURS DU MALI EN CES MOMENTS DE TRANSITION ET IL EST CONSTITUE DE MEMBRES CHOISIS ET PAS ELUS DONC LE CNT N’A AUCUNE LEGITIMITE OU LEGALITE EN DEHORS DU MALI. CES MEMBRES QUI VEULENT SE PROMENER ENTRE BAMAKO ET JOHANNESBURG COMME CHATO PEUVENT LE FAIRE MAIS SANS L’ ARGENT DU CONTRIBUABLE MALIEN.

  2. CEDEAO!CEDEAO!CEDEAO! Pauvre CEDEAO! A quand la justice et l’équité dans cette organisation fantoche? Vous ne voyez pas ce que Macky SALL est entrain préparer dans son pays? en écartant les bons vrais candidats à la course au pouvoir alors qu’il a quasiment épuisé son mandat de dix ans. Cette organisation fantoche attend que le pays s’embrase pour ensuite mettre en route le pauvre Good Luck J pour des pourparlers sans issue, quelle bêtise? Une organisation qui ne peut pas être pro-active, comment peut-elle construire la sous-région Afrique de l’Ouest dans un processus d’aménagement de territoire digne de ce nom?

  3. LE GÉNOCIDE SUIT TOUJOURS LE CULTUROCIDE, POUR REMPLACER LES PEUPLES PAR DES IMPOSTEURS ET LEURS MÉTISSÉS!.

    EST CE QUE LE MALI EST VRAIMENT ISOLÉ? LES PEUPLES DE LA CEDEAO VIVENT AU MALI ET LES MALIENS VIVENT PARTOUT DANS LA CEDEAO ALORS COMMENT AVEC NOS FRONTIERES PERMÉABLES LE MALI PEUT ÊTRE ISILÉ ? ET PUIS MÊME SI NOUS AVONS UN SEUL PARTENAIRE INTERNATIONAL ALORS ON EST PAS ISOLÉ! PAS DU TOUT!
    MON PAYS VA BIEN!
    MON PAYS VA BIEN, TRÈS BIEN!
    (L AUTRE CHASON D TIKKEN JAH FAKOLI DOUMOUBYA)

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here