Allégations infondées d’exactions à Moura: l’Armée malienne appelle à la retenue contre les spéculations diffamatoires

7
Dans ce communiqué ci-dessous émanant de l’Etat-major général des Armées, les Forces armées maliennes (FAMa) récusent les accusations d’exactions à Moura et expliquent leurs actions contre les groupes armés terroristes non sans dénoncer des spéculations diffamatoires.

Communiqué de l’État-major général des armées

L’Etat-major général des armées (EMGA) constate que suite à son communiqué du 1er avril 2022 relatif à l’opération menée dans le secteur de Moura, les Forces Armées Maliennes (FAMa) font l’objet d’allégations infondées d’exactions sur des populations civiles.

Les porteurs de ces informations infondées n’ont d’autres objectifs que de tenir l’image des FAMa résolument engagées dans la lutte pour la liberté, la sécurité et la protection des populations.
L’EMGA rassure que les FAMa restent des forces professionnelles et l’ont une fois de plus démontré pendant cette opération à l’instar de celle de la libération des 03 otages chinois en novembre 2021 et bien d’autres.
L’EMGA magnifie le professionnalisme des FAMa dans le processus de conduite de cette opération à Moura, notamment dans la phase de collecte de renseignements, l’action majeure aéroportée et aéroterrestre, la gestion des imprévus et l’exfiltration des forces.

La précision des renseignements collectés par des moyens techniques et électroniques à Moura a été le fondement de la réussite de l’opération.

L’action aéroportée et aéroterrestre ayant mobilisé des drones de surveillance, 05 hélicoptères dont 03 de transport MI 171 et 02 de combat MI 35, 04 groupes d’action de force spéciale, a initialement permis de cerner la zone de regroupement des terroristes.

Ainsi ces derniers ont opposé une farouche résistance à l’approche, à l’issue de violents combats qui ont permis de contrôler le sud de la localité suite à des organisations des terroristes qui étaient en débandade. Pris en étau, les terroristes tentant de fuir la localité sur les plaines ont été interceptés et neutralisés par le MI 35 en couverture.

Le contrôle total de la localité a permis de faire le tri, rechercher, identifier des terroristes déguisés et dissimulés parmi les populations civiles.

La fouille a abouti à la récupération d’important matériels militaires et la destruction d’un magasin et d’un dépôt de munitions fortement gardés et vraisemblablement piégés.
A l’issue de l’opération vivement saluée par les populations opprimées et otages des terroristes, les suspects interpellés et les groupes d’action ont été exfiltrés hors de la zone par air. Les suspects terroristes ont été mis à la disposition de la prévôté. Ils répondront de leurs actions devant la justice.

L’EMGA tient à féliciter les FAMa pour leur bravoure et leur engagement pour la défense du territoire national, la protection des personnes et de leurs biens, et la lutte contre le terrorisme.
L’EMGA s’incline devant la mémoire de nos vaillants soldats morts au cours des combats et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Par la même occasion, l’EMGA rappelle que le respect des droits de l’Homme, de même que le droit international humanitaire, reste une priorité dans la conduite de ses opérations, d’où les énormes efforts de sensibilisation et de formation de même que l’ouverture systématique d’enquête à chaque fois que des allégations sont portées contre l’action des FAMa.

Par ailleurs, l’EMAG invite au respect de la mémoire des vaillants soldats tombés sur le champs d’honneur de même que toutes les victimes du terrorisme et rappelle également à la retenue contre les spéculations diffamatoires qui ne servent pas notre armée résolument engagée pour la paix et la quiétude.

Bamako, le 05 avril 2022
Le Directeur de l’information et des relations publiques des Armées.

Colonel Mariam Sagara

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. A Moura, une opération antiterroriste tourne au massacre

    Des soldats maliens et des paramilitaires probablement russes ont tué plus de 300 personnes à Moura, près de la ville de Mopti, selon l’ONG Human Rights Watch (HRW). En dépit du black-out, les témoignages sont accablants

    Oumar* ne peut s’empêcher de jeter des coups d’œil par-dessus son épaule, par peur d’être observé. Je n’avais jamais entendu pareille chose au Mali​, s’indigne le jeune homme originaire du village de Moura, localité du centre du pays. Selon l’ONG Human Rights Watch (HRW), près de 300 civils y ont perdu la vie lors d’une opération d’envergure menée par les forces armées maliennes (les FAMa) et leurs supplétifs russes, entre le 27 et le 31 mars.
    Des paramilitaires « blancs » débarquent, le cauchemar commence

    C’était un dimanche, jour de foire, la seule des environs. Des commerçants étaient venus de toute la zone pour profiter du dernier marché avant le mois du Ramadan. Sur les coups de 11 heures, des hélicoptères ont fait leur apparition. Ils ont survolé ce village connu pour être, selon deux sources qui préfèrent rester anonymes, la capitale ​de la Katiba Macina, un groupe djihadiste affilié à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

    Les djihadistes ont ouvert le feu, un des hélicoptères a riposté, cela a alors été la débandade​, raconte Mohamed*, un habitant de Mopti, la principale ville de la région, où des rescapés se sont réfugiés.

    Arrestations, interrogatoires et exécutions

    D’après des récits croisés recueillis par Ouest-France et selon le rapport de HRW, des hélicoptères ont déposé des soldats blancs ​(une centaine de paramilitaires, probablement du groupe de miliciens russes Wagner), ainsi que des FAMa aux abords du village de 10 000 habitants, avant de l’encercler et de tirer à vue sur les personnes prenant la fuite. Les jours suivants ont été rythmés par l’arrestation des hommes du village, les interrogatoires, les exécutions.
    Le cauchemar s’est poursuivi après le week-end. ​« Le mercredi matin, très tôt, les militaires ont demandé aux femmes de quitter Moura et de rejoindre les hommes qui s’étaient rendus​, relate Oumar. Ce jour-là, les personnes cachées dans les maisons ont été exécutées sur place, assurent les personnes interrogées ; les boutiques et les maisons ont, elles, été pillées.

    Cette opération fait suite à des renseignements bien précis qui ont permis de localiser la tenue d’une rencontre entre différentes katibas à Moura​, affirme un communiqué de l’armée malienne qui évoque 203 combattants neutralisés avec une interpellation de 51 personnes (sic)​.

    « Et tout cela pour quoi ? »

    Plusieurs sources confirment la présence de combattants dans la localité le premier jour de l’attaque. Ils ont d’ailleurs pris un gros poisson, un certain Amadou, qui était le chef de la zone​, remarque un médiateur proche des groupes armés. Mais cette histoire de rassemblement n’est pas cohérente​, ajoute un défenseur des droits de l’Homme dans le centre du pays. Moura est connue ; il y a des opérations militaires dans la zone, mais jamais les djihadistes n’auraient pris ce risque​, relève-t-il.

    Et tout cela pour quoi ?​, demande Oumar. Dépité, il raconte que les djihadistes sont revenus dans le village au lendemain du départ des militaires maliens et russes (dont l’un aurait été tué). Ils sont venus prêcher dans la mosquée, avant de faire comprendre qu’ils ne quitteraient pas la région​, conclut-il.

    *Le prénom a été modifié

  2. It is most unfortunate we do not treat terrorists In Kind in accordance to their murdering, raping, kidnapping, robbing plus property destroying ways. FAMA compliance with international law for war come at high expense being everytime one of our soldiers is injured or murdered compliance to international law for war have some input thereof have less meaning or legitimacy to me plus many others. We believe we should not give terrorists or those of their own will who assist terrorists treatment better as oppose to what terrorists give our soldiers plus citizens. We believe it is only fitting to neutralize terrorists plus those who of their own will by any means possible plus safe for moment.

    For years terrorists have expertly had members who are terrorists at night plus dwell among civilians population during day as farmers or other common personnel. These terrorists when uncovered by FAMA declare their innocence before being neutralized leading citizens unknowing of them being terrorists by night farmer by day actions to perceive those terrorists as innocent citizens mistakenly killed by FAMA. Innocent citizens do not of their own will attend terrorists gathering. Where citizen is forced to attend terrorists gathering or give aid to terrorists citizens should reveal that information to FAMA plus seek protection from terrorists. Where citizen do not acknowledge their support interaction with terrorists it is fitting to judge those citizen terrorists or willing assistants to terrorists. As willing assistant to terrorists individual should be neutralized.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Grand merci aux FAMA pour leur patriotisme et leur courage. Votre mission d’eradiquer le terrorisme et de securiser le Mali dans ses frontieres est noble poursuivez-la sans relaches et sans distractions surtout venant de TV5 la grande gueule de Macron ou F24 son gros cul. L’imperialisme et le neo-colonialisme Francais ont la vie dure mais nous allons continuer a les combattre et victoire est a nous!

  4. Bravo aux FAMa, continuez votre lutte implacable contre les forces du mal. Le chien aboie et la caravane passe. Nos ennemis sont connus; ils seront démasqués s’il plait au bon Dieu. Le MALI est un pays béni.
    Tous ceux qui se mettront sur votre chemin seront châtiés par le tout puissant.
    Que Dieu vous bénisse.
    Doumbia Moussa.

    • Moussa ni Balla, de quel Dieu tu parles ? Le même Dieu cruel qui a ordonné à Koufa et IYAD brûler vifs nos bébés ? 🙄🙄🙄

  5. Merci aux Famas depuis le Sénégal. Poursuivez votre mission d’éradication des terroristes et leurs soutiens sans état d’âme. Depuis le Sénégal

    • Oui, bravo aux Fama mais Dieu seul sait qui est soutien ou non de ces terroristes. Quand l’État est absent depuis plusieurs années et que c’est des criminels armés qui règnent en maîtres, comment peut-on survivre sans obéir aux ordres desdits criminels ? Soutien ou pas, tout le monde est sous la contrainte.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here