Communiqué de presse : Lancement d’un nouveau partenariat mondial pour lutter contre les futures pandémies

0
  • Le Partenariat international pour la préparation aux pandémies (PPP) soutiendra l’objectif du Premier ministre de réduire à 100 jours le délai de développement des vaccins contre les nouvelles maladies.
  • Le partenariat sera présidé par le conseiller scientifique en chef du Royaume-Uni, Sir Patrick Vallance, et remettra un rapport aux dirigeants lors du sommet du G7 en juin.
  • Un nouveau financement de 16 millions de livres sterling accordé à la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) permettra également de soutenir l’approvisionnement et le développement de vaccins au niveau mondial.

Le gouvernement lance aujourd’hui (20 avril) un nouveau partenariat de préparation aux pandémies (PPP) pour protéger les populations de maladies futures et prévenir une autre pandémie mondiale.

Le PPP conseillera la présidence britannique du G7 sur la manière de réaliser l’ambition du Premier ministre de réduire de 300 à 100 jours le temps nécessaire au développement et au déploiement de vaccins de haute qualité pour les nouvelles maladies, avec un financement supplémentaire pour soutenir le travail du CEPI sur l’approvisionnement mondial en vaccins. Il sera présidé par le conseiller scientifique en chef du gouvernement, Sir Patrick Vallance.

Le partenariat public-privé réunira des industriels, des organisations internationales et des experts de premier plan. Ils formuleront des recommandations pour atteindre des objectifs ambitieux visant à développer plus rapidement des vaccins, des produits thérapeutiques et des produits de diagnostic grâce à une coopération mondiale accrue en matière de recherche et de développement, de fabrication, d’essais cliniques et de partage des données.

L’investissement de 16 millions de livres sterling financera la capacité mondiale de fabrication de vaccins et la recherche et le développement essentiels pour répondre rapidement à la menace de nouvelles souches, en soutenant le développement de nouveaux vaccins spécifiques à une variante. Les travaux de la CEPI visant à coordonner la recherche, le développement et la fabrication de vaccins contribueront aux efforts déployés pour que des millions de doses de vaccin soient disponibles pour une utilisation d’urgence 100 jours après l’identification d’une variante préoccupante.

Le PPP se réunit officiellement pour la première fois aujourd’hui à l’occasion d’une conférence virtuelle de deux jours sur le partenariat de préparation à la pandémie, qui se déroule sous la présidence britannique du G7.

S’exprimant avant la conférence, le secrétaire d’État à la santé et aux affaires sociales, Matt Hancock, a déclaré :

« La pandémie de Covid a secoué le monde mais nous a unis dans notre détermination à faire en sorte qu’aucune maladie n’ait un tel impact à l’avenir.

En tant que président du G7, le Royaume-Uni est déterminé à travailler avec ses partenaires pour mieux se relever du coronavirus et renforcer la préparation mondiale aux futures pandémies.

Ce nouveau groupe d’experts guidera nos efforts dans les années à venir pour protéger les gens partout dans le monde contre les nouvelles maladies et pour sauver des vies. »

Le président du PPP, le conseiller scientifique en chef Sir Patrick Vallance, a déclaré :

« La COVID-19 nous a montré qu’il est possible de développer et de déployer des vaccins de haute qualité beaucoup plus rapidement qu’on ne l’avait imaginé. Nous avons réuni le Partenariat pour la préparation à la pandémie pour voir si cela peut être encore accéléré et appliqué au développement de médicaments et de tests de diagnostic.

Ce groupe d’experts du monde entier conseillera la présidence britannique du G7 sur la manière d’accélérer et d’intensifier le développement de vaccins, de thérapies et de diagnostics efficaces afin de sauver des vies contre les futures maladies à potentiel pandémique, et je me réjouis de faire progresser ces travaux essentiels. »

 Melinda Gates, philanthrope et coprésidente de la Fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré :

« La réponse mondiale à la COVID-19 a prouvé que nous réussissons le mieux lorsque nous réunissons des scientifiques, des entreprises, des gouvernements et une action collective par le biais d’institutions multilatérales. Ce partenariat permettra aux gouvernements du G7 de créer une feuille de route pour construire un avenir sûr, sécurisé et équitable pour tous. »

Le Partenariat rendra compte aux dirigeants lors du sommet du G7 en juin en Cornouailles, avec une feuille de route décrivant les mesures que le G7 pourrait prendre pour protéger les populations contre les futures pandémies.

Parmi les 20 membres du PPP figurent Sir Andrew Witty, envoyé de l’OMS pour les vaccins, Sir John Bell, professeur de médecine à l’université d’Oxford et membre du comité consultatif scientifique de la Fondation Bill et Melinda Gates, Aurelia Nguyen, directrice générale de l’installation COVAX de Gavi, et Richard Hatchett, directeur général de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI).

Les membres de l’industrie comprennent des représentants des principaux fabricants de vaccins, tels que John Tsai, chef du développement mondial des médicaments et médecin en chef chez Novartis, Sir Mene Pangalos, vice-président exécutif de la R&D biopharmaceutique chez AstraZeneca, et Mikael Dolsten, directeur scientifique chez Pfizer.

Ces experts seront rejoints par des conseillers scientifiques de nos partenaires du G7, qui joueront un rôle clé dans l’élaboration des recommandations sous la forme d’une feuille de route applicable au cours des deux prochains mois, dans le cadre d’une série de réunions organisées avant le sommet des dirigeants de juin.

Le Secrétaire à la santé, Matt Hancock, ouvre aujourd’hui la conférence virtuelle du Partenariat pour la préparation à la pandémie. Au cours de cet événement de deux jours, des représentants et des experts du monde entier se réuniront pour discuter des défis et des possibilités de transformer la préparation à la pandémie et de l’importance des partenariats public-privé et internationaux pour prévenir les maladies futures.

Melinda Gates, philanthrope et co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates, s’adressera aux membres à la fin de la conférence pour discuter du rôle important que le groupe jouera pour assurer une reprise équitable et renforcer la collaboration pour la préparation à la pandémie.

 

Liste complète des membres du groupe de pilotage du PPP :

  • Président – Sir Patrick Vallance – Conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique
  • Sir Andrew Witty – PDG, United Health Group
  • Sir John Bell – Professeur Regius de médecine, Université d’Oxford et membre du comité consultatif scientifique de la Fondation Bill et Melinda Gates.
  • Martin Landray, professeur de maladies infectieuses émergentes et de santé mondiale à l’université d’Oxford.
  • Dame Anne Johnson – Professeur d’épidémiologie des maladies infectieuses à l’UCL
  • Lord Jim O’Neill – Ancien président de Goldman Sachs Asset Management et ancien secrétaire commercial du Trésor.
  • Baroness Minouche Shafik – Directrice de la LSE et ancienne gouverneure adjointe de la Banque d’Angleterre
  • Aurelia Nguyen – Directrice générale du Bureau de la Facilité COVAX, Gavi
  • Sir Jeremy Farrar – Directeur du Wellcome Trust et président du groupe consultatif scientifique du plan directeur de l’OMS en matière de R&D.
  • John-Arne Rottingen – Coprésident de l’ACT-A, membre du groupe indépendant de haut niveau du G20 sur le financement de la préparation et de la réponse aux pandémies et ambassadeur pour la santé mondiale au ministère norvégien des affaires étrangères.
  • Peter Sands – Directeur exécutif – Fonds mondial
  • Richard Hatchett – Directeur général – CEPI
  • Sergio Carmona – Directeur général par intérim et médecin en chef FIND
  • Soumya Swaminathan – Scientifique en chef – OMS
  • John Tsai – Chef du développement mondial des médicaments et médecin en chef, Novartis
  • Sir Mene Pangalos – Vice-président exécutif de la R&D biopharmaceutique, AstraZeneca
  • Mikael Dolsten – Directeur scientifique, Pfizer
  • Paul Stoffells – Vice-président et directeur scientifique, J&J
  • Roger Connor – Président mondial des vaccins, GSK
  • June Raine – Directrice générale, MHRA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here