Mali : le Gouvernement ordonne la suspension de RFI et de France 24

23

Le gouvernement de la République du Mali a appris avec une profonde consternation de fausses allégations faisant état d’exactions commise par les forces armées maliennes FAMA, contre des civils, de violations de droit de l’homme et du droit international humanitaire.

Ces fausses allégations sans aucun fondement ont été publiées respectivement à travers :
1 Une déclaration de Madame Michelle Bachelet, haute commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, le 08 mars 2022..

2 Un rapport de Humain Rights Watch, le 15 Mars 2022
3 un reportage de la Radio France Internationale RFI le 14 mars 2022

En considérant la synchronisation de ce matraquage médiatique, le gouvernement en déduit une stratégie savamment préméditée visant à déstabiliser la transition, démoraliser le peuple malien et discréditer les vaillants FAMA.

Pire, certains allégations, en particulier annoncées par RFI, n’ont d’autre objectifs que de semer la haine en ethnicisant l’insécurité au Mali et dévoilent l’intention criminelle de journalistes dont certains n’ont pas séjourné au Mali, il y’a plus d’un an.

Par conséquent, le gouvernement de la République du Mali
1 rejette catégoriquement ces fausses allégations contre les vaillants FAMA
2 engagé une procédure conformément aux lois et règlements en vigueur au Mali, pour suspendre jusqu’à nouvel ordre, la diffusion de RFI en ondes courtes et FM et de la télévision France 24 ainsi que toutes leurs plateforme digitales sur toute l’étendue du territoire national.

Par la même occasion, le gouvernement de la République du Mali interdit à toute les radios et télévisions nationales , ainsi qu’aux sites d’informations et journaux maliens , la rediffusion, et ou la publication des émissions et articles de presse de RFI et de France 24 , dès l’entrée en vigueur de la mesure de suspension.

En effet, le gouvernement rappelle que les agissements de RFI et de France 24 ressemble dans un passé récent, aux pratiques et au rôle tristement célèbre de la radio’’ mille Coline’’dans un évènement tragique survenu en Afrique.

Le gouvernement de la République du Mali réaffirme son soutien total, ainsi que celui du peuple à nos vaillants FAMA qui respectent les droits humains et agissent toujours avec professionnalisme dans la lutte contre le terrorisme. Il rappelle que tous les cas avérés de violation de droit de l’homme et du droit international humanitaire impliquant des élements des forces de défense et de sécurité font systématiquement l’objet d’enquête impartiale et les auteurs sont toujours sanctionnés conformément à la législation nationale.

Le gouvernement de la République du Mali invite le peuple malien à rester vigilants, à faire preuve de discernement et à soutenir les autorités de la transition dans leur noble mission de sécurisation notre pays et de défense exclusive des intérêts supérieurs du peuple malien

Que dieu bénisse le Mali

Bamako, le 16 mars 2022

Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation
Porte parole du gouvernement
Colonel Abdoulaye Maiga

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. Il faut faire confiance aux Francáis qui depuis 1960 n”ont cesse de nous trahir, nous savons comment jouer sur le plan international, garder vos conseils!

  2. Je vous souhaites bcp de courage amis Maliens…
    Vous vous trompez d’ennemi et le pire est que vous vous faites de mauvais amis…

    Vous partez du principe que tous vos problèmes viennent des français, vous ne regardez pas dans la bonne direction, et en continuant dans votre haine, vous vous enfoncez chaque jour encore plus.

    Un conseil, ne faites pas confiance aux Russes, car les ennemis de vos ennemis ne sont pas non plus des amis.

    Prenez soin de vous, vous allez en avoir grandement besoin dans les années à venir.

  3. ama tu nás que tes deux yuex pour pleurer car quand le President de France Macron felicitait IBK pour sa victoire electorale alors que la Cour Constitutionnelle du Mali návait meme pas proclame les resultats, ceci demontre que la France IMPERIALISTE a ses ambitions pour garder le Mali dans son systeme SON SYSTEME DÉXPLOITATION ET DE NEO-COLONIALISME!

  4. C’est un faux fuyant , maliens soyons sérieux , la situation dans laquelle nous vivons nous sen sommes les premiers responsables , vols , népotisme , gabegie qui ont eu à détruire notre pays , au moment du coup d’état de 1968 le pays avait combien d’usines ? C’est pas la France qui a détruit ces usines c’est le comportement apatride des maliens, ensuite avant 1991 les élèves maliens étaient presque les meilleurs dans la sous région et aujourd’hui nous sommes les derniers , les grèves intempestives , des milliers de syndicats alimentaires c’est ça aussi la France ?Le recrutement au niveau de nos forces de sécurité se fait avec l’argent ou le népotisme une armée dynastique c’est ça aussi la France ?Des coup d’états liés au comportement égoïstes des vampires de politiciens c’est ça aussi la France

  5. Ces deux medias sont l’un la grande gueule de Macron et l’autre le gros cul de le Drian, tous supporteurs de l’imperialislime et du Neocolonialismde Francais, tres decision patriotique et digne du gouvernement du Mali. Restons debout sur les ramparts et restons unis!

  6. Le guerrier Bambara est une curiosité militaire. Il continue de sauver les fesses devant les 312 combattants du MNLA mais continue de narguer les armées de France, de l’ONU et de la sous-région.

    Il paraît que c’est le début de la fin pour la Françafriqe et que le Mali se bat pour la libération de l’Afrique. Vaste programme pour un pays qui n’arrive pas à libérer un centimètre carré de son propre territoire occupé depuis plus d’une décennie !!! 😝😝😝😝

  7. Le pays est dans une situation de crise depuis 10 ans.
    Alors le temps des tergiversations est révolu!

    On ne peut plus permettre à un média de diffuser des informations parcellaires sur la base d’un simple appel téléphonique à 6000 km des lieux.

    La France a 2 armées : son armée et ses médias.
    Ici au Mali, nous l’avons compris!

  8. Je dis et le répète : à la place d’Assimi je ne me laisserai pas emberlificoter. Ne dit-on qu’il vaut mieux bien faire et laisser dire. Salam !

  9. Tres bonne décision. Pour rappel, l’ancien nom de RFi est le POSTE COLONIAL, qui avait pour mission entre autre de transmettre les informations de la france métropolitaine aux colons et aux habitants des colonies et aussi d’assurer une domination de la culture francaise sur les autres cultures issu des colonies. Ce sont des outils qui leurs servent a propager des propagandes et donc manipuler les populations. Les temps ont changé mais france24 et RFI continuent cette mission.

  10. Vous avez raison Monsieur,malheureusement les politiques ont les mains liées par les pseudo-réligieux qui n’ont aucune crainte de Dieu!!!
    Les Maliens se croient plus arabes que les arabes!!!
    Tant que ces faux guides réligieux ont du poids, le Mali n’avancera jamais!
    C’est vraiment triste!

  11. Il faut faire de même pour l’islam et le courant , négrophobes, les mosquées et les églises aussi.
    Faire les choses à moitié , fait perdre l’objectif final.
    Il y a trop de structures, d’institutions et d’organes, pour aliéner le noir sur ses terres.

  12. Ce n’était pas tôt,des médias qui ne parlent qu’au conditionnel pour semer la zizanie.
    Si suspendre un média etait systématiquement une entrave à la liberté d’expression et synonyme de dictature alors l’UE et précisément la jolie laide n’ont de leçon à donner à personne.’RT et Sputnik’

  13. Ce n’était pas tôt,des médias qui ne parlent qu’au conditionnel pour semer la zizanie.
    Si suspendre est un média etait systématiquement une entrave à la liberté d’expression et synonyme de dictature alors l’UE et précisément la jolie laide n’ont de leçon à donner à personne.’RT et Sputnik’

  14. Oui, il faut interdire l’information.
    Exactement comme dans toute bonne dictature qui se respecte.
    Il est plus facile de diriger un peuple maintenu dans l’ignorance.
    Bravo !

  15. Ce n’est pas France 24 ou Rfi qui vous a dit de commettre ces tueries. Vous saviez que les mercenaires russes ont commis des crimes en syrie, afghanistan, tchechenie, centrafrique, et maintenant en ukraine, et vous aviez faire appel a eux quand meme. Donc ne soyez pas surpris si des crimes sont commis en mauritanie.

  16. Eh oui. Vraiment il faut le ramener dans pays au Benin pour continuer son travail et non au Mali.
    il Faut nettoyer le Pays des impuretés politiques et mettre de l’ordre à tous les nivaux/domaines jusqu’à 80 ou 90 % avant d’aller aux élections même s’il faut un quinquennat, sinon ça sera peine perdue

  17. Comment on va faire pour supprimer le WHATSAPP maintenant ? Il faut bien se mettre à l’évidence que nous sommes entré dans un monde interconnecté , le temps du contrôle mental est révolu . Le comble est que les gens qui prennent une telle décision de suspension ont tous accès de plusieurs sources d’informations , je crois qu’il faut arrêter de prendre les maliens pour des écervelés.

  18. Cette décision devrait être prise depuis très longtemps, prenons notre destin en main, nous n’avons pas besoin d’une chaine de télé comme France 24 qui n’a pas de programme riche et varié , elle passe toute la journée à diffuser les mêmes informations , surtout des informations non fondées . Les journalistes de cette chaîne cherchent à nuire le Mali et l’armée malienne avec des informations erronées. si les 2 chaines sont suspendues , il faut donc renvoyer les animateurs de ces chaînes hors du Mali (personnes non grata ).

  19. C’est complètement contre productif ce genre de mesure , au contraire ça renforce plutôt le soupçon qu’autre chose , j’ai l’impression que nos autorités cherchent visiblement à orienter l’information à leurs guises , en ce temps de numérisation , le contrôle de l’information ne relève plus de l’état , c’est pour cela que beaucoup de pays ont supprimé leurs ministères de l’information

  20. il faut aussi suspendre la langue francaise, TV5, total,shell Air france et rapatrier les maliens de france non francais.

    • Je suis content de la suspension des deux radios françaises combien propagandistes. Maintenant il faut retirer la nationalité malienne à Serge DANIEL et le bouter hors du Mali .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here