Contributions. Nouveau PM : Un choix de raison ? Ses atouts

6

Ses atouts : 

– Economiste techniquement très bon, brillant et réputé intègre, il connaît bien les subtilités des organisations internationales car ayant servi à la BM.

– Il n’est d’aucune formation politique, ce qui le place à équidistance de l’opposition et de la majorité. Il est un choix amer pour l’un et l’autre, surtout pour le RPM qui avait une liste de cinq candidats, mais pourra facilement être accepté par ce dernier si des garanties sont offertes pour des postes clés au sein du futur gouvernement.

Enfin, il est jeune, comme pour dire que le véritable mandat de la jeunesse commence maintenant.

– Ni l’opposition, ni la majorité, ni la fameuse communauté internationale, n’ont été consulté pour entériner sa nomination. Il est donc le choix exclusif du Président, à qui seul il rend compte.

Ses faiblesses :

– l’ensemble des réformes politiques actuelles (réformes de la loi électorale, mise en œuvre de l’accord pour la paix, réformes territoriales, révision constitutionnelle, conférence nationale etc.) nécessitent une bonne connaissance de la sphère politique, des acteurs politiques, et une capacité de négociation politique hors norme. Sa faible connaissance de ces dossiers et du processus de paix reste son principal handicap.

Il risque donc d’être, dans le contexte actuel inefficace.

– L’appartenance de son frère à l’ASMA en qualité de 1er Vice président, peut laisser croire à une certaine proximité avec l’ancien PM et amènent certains analystes à penser qu’on a fait du SBM sans SBM.

Autre faiblesse, bien qu’homme de principe, il n’est pas un homme de poigne, pour ne pas dire belliqueux, il n’est pas non plus rassembleur comme l’exige la situation actuelle.

Comment réussir sa mission ? 

L’opposition a insisté sur la nécessité de la tenue d’un “dialogue politique national” prioritaire et la mise en place d’un “gouvernement de mission”. A défaut de cela, aujourd’hui, il est impératif de valider UN ACCORD POLITIQUE ou UNE FEUILLE DE ROUTE DE GOUVERNEMENT, qui permettrait d’évaluer le travail abattu par le gouvernement.

Pour réussir à relever le pays, cet accord doit prendre en compte, l’organisation du dialogue national, les conditions de la mise en œuvre de l’accord pour la paix, les réformes territoriales, l’organisation des futures élections législatives, redresser la gouvernance, s’occuper urgemment de la grogne sociale pour sauver l’année scolaire en cours et enfin favoriser la cohésion sociale.

Aussi, pour crédibiliser le futur Gouvernement d’Union National (GUN), la conduite des réformes institutionnelles et constitutionnelles doivent revenir à l’opposition politique pour éviter toutes contestations et frictions au sein du GUN et le Ministère des finances et de l’administration territoriales à la majorité présidentielle.

S’il sait écouter, reconnaître ses limites, être ferme quand il le faut, continuer à résister aux assauts de la famille présidentielle, Boubou CISSE sera certainement le PM qui sauvera le Mali.

Etienne Fakaba Sissoko

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Une bonne analyse, Étienne !
    Je doute fortement que Dr Boubou Cissé soit réputé intègre. Le premier ministre Oumar T. Ly a rendu le tablier en quelques mois, voilà ce que font les hommes intègres. Je ne peux pas admettre qu’une personne réellement intègre puisse travailler aussi longtemps sans aucunement broncher avec un régime tant pourri par la corruption et le népotisme. Autrement, ce serait une amitié entre un prophète et le satan.

  2. Justement c’est cette gestion consensuelle du pouvoir dans un gouvernement d’union national qui TUE NOS DEMOCRATIES en Afrique.Pourquoi l’opposition en Afrique ne peut pas survivre en dehors du pouvoir?Faites comme ceux don’t vous immitez dans TOUT (y compris la democrtie): laissez la majorité présidentielle gouverner.

  3. “…S’il sait écouter, reconnaître ses limites, être ferme quand il le faut, continuer à résister aux assauts de la famille présidentielle, Boubou CISSE sera certainement le PM qui sauvera le Mali….”
    ETIENNE, POUR SAUVER LE MALI, IL FAUT L’EXTRIQUER DE SON CANCER ORIGINAL: IBK.

  4. ça suffit pour dire qu’il ne sera pas capable:””Autre faiblesse, bien qu’homme de principe, il n’est pas un homme de poigne, pour ne pas dire belliqueux, il n’est pas non plus rassembleur comme l’exige la situation actuelle.””

  5. VOTRE ANALYSE MONSIEUR SISSOKO EST TRES SUPERFICIELLE SACHEZ QU’UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONAL (GUN) N’A JAMAIS RESOLU UN PROBLEME AU MALI. LE GUN A TOUJOURS ETE SOLDE PAR LA CONJUGAISON DU VERBE MANGER A LA PREMIERE PERSONNE DU PLURIEL “NOUS MANGEONS” ET ON SE TAIT. ET GARS A CEUX QUI VONT ACCEPTER DE PARTICIPER A CE GUN.
    OSER LUTTER C’EST OSER VAINCRE LA LUTTE CONTINUE

  6. Personne ne peut réussir sous l’autorité D’IBRAHIM BOUBACAR KEITA.
    AVEC IBK,ON CROÎT FERMEMENT QU’ IL FAUT SUPPRIMER LE POSTE DE PREMIER MINISTRE.
    Sans chef de gouvernement,le peuple pourra comprendre que tout est de la faute du président de la république.
    AUTANT ALPHA OUMAR KONARE A SAUVÉ SON RÉGIME EN NOMMANT UN PREMIER MINISTRE AVEC DES INSTRUCTIONS FERMES AUTANT LES PREMIERS MINISTRES D’IBK SONT NULS À CAUSE DE SON COMPORTEMENT À LIMITER LEURS MARGES DE MANOEUVRE.
    Un comportement dicté par un CLAN dont le chef est sa femme.
    SBM est allé jusqu’à interdire les regroupements de l’ opposition à la bourse du travail pour faire plaisir à Mme.
    Deux forces guident les pas «de notre président »:LA FRANCE et MADAME.
    C’EST POURQUOI IBK REJETTE TOUTE CONFÉRENCE NATIONALE CAR POUVANT ALLER À L’ENCONTRE DE CES DEUX FORCES.
    Celui qu’ on vient de nommer à la primature est le fils de madame puisqu’il est l’ami de son fils biologique.
    Il sera guidé par madame plus que les autres chefs de gouvernement.
    La formation de son gouvernement aura l’inspiration du chef de CLAN.
    ON NE CONFISQUE PAS LE POUVOIR POUR LE PARTAGER AVEC L’ENNEMI.
    Seuls ceux qui ont participé à ce hold-up électoral et ceux qui auront le courage d’aller voir Mme pour faire leur mea culpa pourront participer au gouvernement.
    Que les naïfs redescendent les pieds sur terre.
    AUCUNE ANALYSE TENDANT À SAUVER LE MALI N’A SA PLACE ICI.
    Le MALI est le cadet des soucis du CLAN présidentiel.
    Ils vont faire tout ce que la France veut pourvu que leur fauteuil présidentiel soit sauvé comme exactement l’ont fait les fossoyeurs de l’ Afrique :Houphouët,Mobutu,Bongo,EYADEMA…
    Que les FORCES PATRIOTIQUES se regroupent,oublient leurs divergences diverses pour chasser ce CLAN.
    C’est la seule façon d’aider le Mali.
    Tout le reste sert à renforcer la position du CLAN.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here