Lettre à Monsieur Emmanuel Macron, président de la République française

14
Monsieur le Président,
Élu de la nation malienne, l’honneur m’échoit, et j’y veux satisfaire, de vous adresser des larmes, non pas en pleurant, mais en vous conviant au banquet de l’humanisme pour lequel vous avez tout pour être un convive de marque.
Cette missive-ci n’est pas une lettre ouverte de celle qu’Émile Zola, dans l’affaire Dreyfus qui demeure une interpellation éternelle aux consciences, dût adresser au Président Félix Faure qui, il y a 124 ans, vous précéda aux hautes charges de premier des Français; elle n’aura donc aucune place dans le quotidien Aurore du 13 janvier 1898 et, en conséquence, le grand Clemenceau pour lui choisir un titre en coup de poing du genre «J’accuse ». Pourtant, regardez Monsieur le Président, le 13 janvier 1898, le Président Félix Faure était installé dans ses fonctions il n’y avait guère que trois ans comme vous l’êtes aujourd’hui il y a moins de trois ans. L’histoire, dit-on, se met souvent sur des vagues pour pouvoir refluer sur les rivages d’où elle est partie. Votre célèbre Immortel André Siegfried ne notait-il pas que : « Il y a, dans la psychologie des peuples, un fond de permanence qui se retrouve toujours…».
Monsieur le Président,
Qui, mieux que vous, peut-il aujourd’hui prétendre comprendre cette vérité ? Vous, président de la République auréolée de plus de deux siècles de révolution, la Révolution de 1789 qui a imprimé à la vie mondiale l’empreinte indélébile des droits et des libertés à respecter, tant individuels que collectifs ? L’histoire vous a mis de façon éclatante au sommet de cette France, patrie de la liberté, de la fraternité et de l’égalité. Cet honneur vous oblige!
Monsieur le Président,
Moi, élu malien, élu africain, je ne pleurniche pas sur le sort de mon pays, de mon continent. Mais je constate avec amertume, avec fâcherie, avec la hargne de vouloir changer le destin de chaos auquel la belle France du siècle des Lumières nous impose.
Comment une République des Lumières et de cultures éblouissantes consignées par des écrivains de si haut vol qu’on les croirait avoir participé aux délibérations du Seigneur Très Haut peut-elle en venir à la prédation d’autres peuples? Et sonne le mot de l’académicien Claude Lévi-Strauss, dans “Race et histoire” : « En vérité, il n’existe pas de peuples enfants; tous sont adultes, même ceux qui n’ont pas tenu le journal de leur enfance et de leur adolescence. »; qu’il prolonge avec une admirable limpidité en jugeant inacceptable qu’une civilisation, fût-elle la sienne, fût-elle la plus brillante de toutes, se permette d’écraser les autres sur son chemin en toute bonne conscience.
Monsieur le Président,
Je suis un Malien parmi quinze millions de citoyens courroucés, anxieux pour l’avenir de leur pays.
Que sont vos missions militaires  Serval, Barkhane et autres sinon des opérations de bradage de notre territoire et de main mise éhontée sur nos immenses ressources du sous-sol? La puissance de feu dont dispose vos armées chez nous est-elle que, si tant est que votre volonté est de nous porter secours, aucun ennemi intérieur ou extérieur n’aurait eu l’audace de s’y aventurer. Mais, hélas, la réalité crève les yeux.
Monsieur le Président,
Avec vos associés, ce sont des armées d’occupation que vous avez positionnées sur notre sol; point de missions de paix et de stabilisation, mais des opérations de colonisation inavouables.
En témoignent, Monsieur le Président Macron, les propos malveillants tenus récemment par le Général français Jean Bernard Pinatel estimant qu’au Mali “la situation ne se stabilisera que si Bamako consent à faire évoluer le statut de l’Azawad, car les touaregs et les peuls refuseront toujours de se soumettre aux noirs du Sud”. Propos mensongers bien évidemment puisqu’il ne s’agit point d’opposition ethno-clanique, mais plutôt de volonté délibérée de la France d’instiller le venin de la haine raciale entre populations qui vivent bien ensemble depuis des millénaires. Bien sûr, l’ambassade de France à Bamako a vite fait de minimiser les paroles subversives du Général Pinatel en qualifiant l’intéressé de ” Général de plus de 80 ans déjà à la retraite dont les déclarations n’engagent que lui”; une sorte de recadrage maladroit auquel il faut opposer la vérité : depuis quand un Général français, fût-il plus âgé que Mathusalem, est à la retraite comme un simple petit commis civil? Non, le Général Pinatel demeure un officier de réserve chargé, comme des milliers de ses pairs, des réflexions stratégiques pour nourrir les intérêts de leur belle France. La timide réaction outrée du ministère malien des Affaires étrangères n’a de sens que relativement à cette réalité. Malheureusement, elle reste dans le chapitre des réactions de principe, de dépit même si vous me les permettez, Monsieur le Président Macron.
Monsieur le Président,
Savez-vous que vous êtes en train de commettre contre la civilisation un crime odieux ? Délit contre lequel il va falloir prévoir la sanction dans l’arsenal juridique international.
Le Mali est un pays historique, multi séculier, creuset de trois grands empires : le Ghana, le Mandé et le Songhaï.
Le Mali, c’est sans doute au monde le pays qui a été le premier à initier les télescopes d’observation des astres à travers la cosmogonie dogon, j’en passe.
Monsieur le Président,
La France et ses complices sont en train de démembrer mon pays, de le détruire, de le dépecer méthodiquement. Hélas, ils le font en l’ensanglantant, en l’endeuillant à longueur de semaines; un génocide planifié, un pogrom qui a déroulé irrésistiblement son  rouleau compresseur, des massacres dignes de gangsters.
Les Maliens en sont aujourd’hui à se demander si ce n’est pas pour cela que vous aimez  imposer à notre président de la République des cadres qui ne servent que vos seuls intérêts, avec une servilité incroyable, et qui ne reculent devant aucune abjection pour vous satisfaire. Au plan moral, cela doit cesser. La diplomatie que mènent les grandes puissances doit être dépouillée des intentions impérialo-colonialistes qui ne visent qu’à faire main basse sur les richesses des pays militairement faibles, en particulier ceux d’Afrique, dont le Mali.
Comment comprendre, Monsieur le Président, qu’un vieil État si fier comme le Mali, soit livré aux caprices d’une minorité de ses hommes qui, au lieu de servir leur patrie, sapent plutôt sa cohésion sociale et ses fondements? En vérité, n’eût été la complicité mortelle de la communauté internationale, avec en tête la France dont la langue est notre langue officielle, notre pays n’aurait jamais vécu avec IBK les moments funestes que vous connaissez. Patriote malien, IBK l’est jusqu’à la moelle de ses os. Dans des conditions autrement plus difficiles, il a su, alors qu’il n’était que Premier ministre, redresser le Mali en combattant avec force et détermination les ennemis intérieurs et extérieurs. C’est d’ailleurs au nom de ces combats pour le salut de la nation et en souvenir de l’esprit républicain qu’il incarna alors, que les Maliens l’ont élu en 2013 à la tête de l’État et l’ont réélu en 2018. S’il n’a pas les mains entravées, nul doute qu’il sortira le Mali de l’ornière ; il en a les capacités intellectuelles et les ressources morales auxquelles il faut ajouter l’expérience d’homme d’État.
Monsieur le Président,
Il me semble que votre intelligence et votre sens de l’honneur vous commandent maintenant de trouver au plus vite d’autres méthodes de partenariat avec le Mali meurtri. Les évènements récents ont fini de convaincre tous les hommes intelligents du monde que les Maliens tiennent à leur patrie plus qu’à la prunelle de leurs propres yeux; il n’y a pas de sacrifices qu’ils ne consentiraient pas pour leur pays.
Nul non plus ne pourra ôter aux Maliens leur fierté et leur orgueil. Un partenariat réfléchi sain permettra à nos deux pays de cheminer ensemble dans le bonheur. Toutes autres attitudes risquent de creuser sur la terre malienne le tombeau des menées subversives impérialistes dont l’Afrique est désormais la cible.
 L’histoire le notera.
Honorable Moussa Diarra, 
Député du Mali.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Pour répondre à “BOY”…(.drôle de surnom..mais c’est mieux que couillon)

    Tu devrais savoir que le coton malien est géré par :”la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT)”…pas par la France
    L’extraction de l’or est confié à des opérateurs comme IALGOLD et B2Gold…qui ne sont pas français..
    il suffit d’utiliser internet pour s’assurer qu’on ne dit pas n’importe quoi ..
    Aller sans rancune …

  2. Bonjour à tous et à toutes,

    excusez-moi pour interrompre votre discussion et pour envoyer cette message encore ici. Mais le sujet des relations internationales du Mali est très intéressant pour moi et j’essaye de contacter des personnes ici qui ont le même intérêt.

    J’ai commencé à fréquenter Maliweb après un séjour de quelques mois au Mali en 2010 pour me tenir au courant sur qu’est-ce qui se passe au Mali.

    Comme personnellement, j’étais fâchée contre les inégalités mondiales pour longtemps, j’ai fait mes études sur l’Afrique et les relations Sud-Nord et je m’intéresse aux perspectives ‘du Sud’ au-delà. Maintenant, je prépare mon thèse à l’Université de Vienne (Autriche). Je pense que les médias en ligne offrent des nouveaux possibilités pour s’engager et qu’un portail comme Maliweb est un bon lieux pour apprendre plus sur les opinions des citoyens lambda.

    Pour cela, j’aimerais aussi considérer vos commentaires ici et en réponse à quelques articles sélectionnés sur les relations internationales du Mali. Si vous ne voulez pas cela, je vous prie de refuser ici ou par mon contact (voir ci-dessous).

    Aussi, j’aimerais bien savoir plus sur vous comme personnes qui commentent les articles de Maliweb. Si ça vous intéresse, je vous invite à mon site web https://maliconnexion.jimdofree.com/ où vous trouverez mon contact, plus des informations sur mon recherche et moi même.

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par là-bas ou à répondre ici.
    Merci beaucoup et j’espère qu’on sera en contact!

  3. Tout comme le rappeur Nick Conrad, celui qui nique, qui « baise la France, baise la France, jusqu’à l’agonie. » , les maliens doivent s’ inscrire massivement dans la guerre SPYCHOLOGIQUE-INFORMATIONELLE INTENSIFIÉE.

    CE ROLE DOIT ETRE JOUÉ PAR LE PEUPLE.

    NOS “DIRIGEANTS”, DU POINT DE VUE DÉFENSE DES INTERETS NATIONAUX, SONT DES TRANS-GENRES.
    EFFECTIVEMENT, LA LARBINISATION EST UNE CASTRATION SPIRITUELLE

  4. Honorable ou déshonorable député, je ne sais pas comment vous appelé. En s’adressant au président d’un pays étranger, vous déshonoré notre Mali. Le problème du Mali, c’est les Maliens avec IBK en tête. Le président IBK que vous chanté les louanges dans votre lettre a été le premier à défendre la France chaque fois que les fils du pays dénoncent l’ingérence de la france et la communauté internationale. Les Maliens fiers sont sortis massivement à Gao, Bamako, Mopti et ailleurs pour dénoncer la Minusma, Barkhane et autres. A Gao, les jeunes sont tombés sous les balles de la MINUSMA, à Mopti, certains sont encore en détention. Que fut la réponse de ton cher IBK? Que de mépris. IBK méprise son peuple, il méprise son parti, bref il se sent plus français que Maliens. Il ne rate aucune occasion pour le prouver.
    Cher Honorable, déshonorable!
    Sans vouloir vous vexer, je vous demande de vous adresser à votre président. Celui qui a été élu par les Maliens. Celui qui préside la destinée de notre pays. Et celui qui a cautionné les donsos en les accueillant à Koulouba et en leur donnant un permis pour tuer. Dites lui de sortir de son sommeil, dites lui que les Nations n’ont pas d’amis mais des intérêts, dites lui de s’approcher de son peuple, dites lui d’écouter ce peuple.
    La puissante armée française n’a peur d’un président qui écoute son peuple. Elle a été chassée du Rwanda où elle a planifié et exécuté un génocide. Elle a été chassée de Centrafrique où elle projetait un génocide. C’est ce qu’elle s’apprête à faire dans notre Mali.
    Mon cher élu, porté le chapeau à la france est facile. Soyons responsable et prenons notre destin en main et chassons toutes ces puissances de notre sol.

  5. Je me demande ce que cet agent du service secret francais veut accuser l’honorable depute ici. Le depute ne peut pas te repondre ici mais je vais le faire a sa place. Aux premieres heures du pseudo democratie c’est a dire le camisole de force porte par les Africains/Africaines plus precisement le Mali, par vous les imperialistes, vous avez faitt pression sur les pays Africains qu’ils n’ont plus besoin de puissante armee car le temps des coups d’etat etait fini. Le slogan etait qu’une grande democratie n’a pas besoin d’une forte armee. Le president Konare et amis de l’ADEMA ont brade l’armee en vandant ses avions de combat et des amements sous pression de cette communaute imprerialiste de satan occidentaux. Ce gouvernement Malien ne voyait plus loin que leur nez, surtout avec des gens comme Dioncounda Traore, car il ne savait pas que les imperialistes complotaient a affaiblir l’armee Malienne qui avait des armements puissants quand Moussa Traore quittait le pouvoir. Le depute est entrain de faire ce qui est de son droit de defendre son pays et l’interet de son pays car son pays se trouve sous violence de la france et amis qui inventent des histoires de cowboys a longueur de journee pour justifier leur violence et injustice contre le Mali et dans le monde. Qui a le pouvoir materiel, financier, technologique, et logistique de destabiliser un pays deux fois plus grand que la france si ce n’est pas vous les criminels du monde qui vivent du sang des Maliens/Maliennes pour ne pas dire Africains/Africaines. Si tu es conscient, tu as toi meme les reponses des questions que tu poses a ce depute. Tu ne sais pas que tu fais rire quand tu dis quelles ressources. Tu sais cas meme qu’un gouvernement ne marche pas comme une organisation charitable surtout quand il s’agit de la france qui controle, l’or et le coton du Mali. C’est triste que tu n’as pas entendu le depute Belge a ce sujet, les ministres Italien, Michel collon etc. qui ont tous repondu a cette question. je veux dire de ce que la france gagne au Mali. Si la france ne gagne rien au Mali pourquoi est ce qu’elle a force le gouvernement Malien a signe la presence de sa base militaire imperialiste au Mali. En ce qui concerne les soldats des Nations Unies, cela n’est que du folklore car ces derniers de promenent dans les banguages des imperialistes pour defendre leur agenda. Le role de la MINUSMA est juste de donner un visage humain a l’injustice de la france au Mali et d’empecher le movement de l’armee Malienne sur son propre territoire. La meme MINUSMA dit qu’elle est au Mali pour proteger les populations et je ne sais pas contre qui car leur presence a contribuer a la tuerie des centaines de pauvres populations par des criminels que la france cantonne a Kidal. N’est ce pas ces memes criminels que la france a accompagne de Konna a Kidal et interdir a l’armee Malienne de s’y rendre. Pour multiplier ses bases a travers le Mali, la france continue d’attaquer les paisibles populations et faire porter la responsabilite aux pauvres donsos, comme elle l’a fait en Cote d’Ivoire. Tu sais bien qu’un gouvernement ne fonctionne pas comme une organisation charitable et si la france ne gagne rien au Mali pour quoi elle insiste a rester au Mali sachant qu’elle n’est pas aimee au Mali. La france rayonne dans la monde a cause du franc CFA, les plus $400.000.000 que les Africains/Africaines donne a la france chaque annee comme dette coloniale, les ressources naturelles que ces pays sont forces de donner a la france a zero franc. Je te fais savoir que la france dans ce deal prend l’or du Mali et le coton a zero franc, le coton et l’or du Burkina, le cafe, cacao etc de la Cote d’Ivoire a zero franc, le petrole du Gabon et du congo a zero franc, l’uranium du Niger qui fait paris la ville de lumiere etc. etc. La france est le vempir de l’Afrique. La france est le seul pays imperialiste qui intervient militairement dans les Affaires des pays Africains et qui controle leur monnaie, politique et tout ce que j’ai cite avant. Je te fais savoir aussi que la france est le seul pays de paresseux qui gage des Milliards de dollars sans travailler et qui se cherche dans le monde. N’est ce pas aussi a cause de l’Afrique que la france a ete invite dans la rencontre des grandes puissances a Yalta comme observateur. Je te fait savoir que la survie de la france va dependre d’un partenaria honnete avec les Africains/Africaines qui ont toujours fait sa gloire dans ce monde. Cas meme ton ancien president Chirac te l’a rappele. Pour finir, l’honorable doit etre felicite car il a dit vrais et ne fait que son travail.

  6. Voilà un député qui, dans le soucis de plaire à IBK en lui trouvant des excuses de sa gestion désastreuse du Mali, caricature la mission de la France et ne craint pas le ridicule d’affirmer une complicité du Monde entier pour ” dépecer ” le Mali.
    Monsieur le député,
    Quelle est l’objectif initiale de la France au moment où elle a prit le risque d’engager son armée dans une guerre à 4000 kms de ses frontières ?
    Une guerre qui lui coûte des millions d’€uros par Jour en cette période de crise.
    Comment à votre niveau de responsabilité, vous vous abaissez à reprendre les arguments fallacieux de l’homme de la rue agrémentés de références littéraires picorées à tort et à travers.

    Si votre but est de trouver des excuses à la gestion de l’actuel président, il faut au préalable nous expliquer et nous convaincrede:
    -Achat d’un avion de ligne sur décision personnelle
    -Les voyages de confort multiples ( plus de 200 )dans des Hotels de Luxe
    -Le fiston loueur de véhicule devenu député milliardaire et surtout président de la commission de la Defense d’un pays en guerre sans aucune expérience en la matière
    -Le traficotage des marchés d’équipement de l’armée d’un pays en guerre
    -Les cadeaux en espèce de centaine de millions de Cfa, les véhicules de luxe et le terrains fonciers offerts pour les besoins d’une campagne présidentielle qui a fait descendre des milliers de Maliens dans la Rue pour dénoncer la Fraude
    – Le Mali qui ne parvient pas à honorer sa cotisation à l’ONU et dont le président séjourne dans des Palaces à Paris.
    -Le mensonge sur les liens avec un certain Tomi
    La liste est sans fin.
    Monsieur le député
    Vous représentez le peuple du Mali. Ce peuple et ce pays dont vous parlez si bien.
    Ayez le courage d’être digne de votre mission.
    Le Mali est un Pays souverain.
    Nous avons des lacunes, beaucoup de lacunes.
    Il nous faut reconnaitre nos fautes pour pouvoir les corriger et avancer.
    L’histoire du monde est remplie des dirigeants ubuesques qui accusent l’Etranger comme étant la source de tous les malheurs de leur pays.
    Une argumentation qui séduit l’imaginaire des simples d’esprit et mène le pays au désastre.

    Ne tombez pas dans la facilité et le simplisme qui consiste, depuis 60 ans, à expliquer nos défaillances par la fautes des autres.

    Notre pays a failli être dévasté par une horde de bandits juchés sur des pickup. Notre armée, à l’exact image du pays, était un colosse au pieds d’argile. Une armée défaillante construite sur du mensonge.
    La France est intervenue pour arrêter cette déferlante djihadistes au prix de la vie de ses soldats.
    Qu’un député réputé honorable avance des contre-vérités de nature à caricaturer ce travail est une atteinte à l’image des maliens qui, dans leur majorité, reconnaissent et saluent l’apport de la France dans la préservation de l’intégrité de notre pays.

  7. “…notre pays n’aurait jamais vécu avec IBK les moments funestes que vous connaissez. Patriote malien, IBK l’est jusqu’à la moelle de ses os. Dans des conditions autrement plus difficiles, il a su, alors qu’il n’était que Premier ministre, redresser le Mali en combattant avec force et détermination les ennemis intérieurs et extérieurs. C’est d’ailleurs au nom de ces combats pour le salut de la nation et en souvenir de l’esprit républicain qu’il incarna alors, que les Maliens l’ont élu en 2013 à la tête de l’État et l’ont réélu en 2018. S’il n’a pas les mains entravées, nul doute qu’il sortira le Mali de l’ornière ; il en a les capacités intellectuelles et les ressources morales auxquelles il faut ajouter l’expérience d’homme d’État….”
    LA REALITE EST QUE SI IBK ETAIT CELUI QUE VOUS VENEZ DE DECRIRE CI-DESSUS, ON EMN SERAIT PAS DANS CETTE SITUATION AUJOURD’HUI.

  8. Ceux ki essayent de dire de n,importe koi à ce député peut-être ils sont pas des maliens où ils ont un esprit d,appartenance. Si non ce député est immensément noble ds son sang et ds sa pensée. La diplomatie à de limite.c,est une réalité ki est amère mais indubitable.

  9. Mr le depute’ Diarra, je vous conseille la sagesse. Quand on assume certaines fonctions, on evite de faire publiquement certaines declarations. Je vous conseillerais de tenter de travailler avec vos collegues depute’s francais afin qu’ils vous aident a’ trouver des solutions aux problemes de notre faso.
    En utilisant l’expression une certaine minorite’, on sait de qui vous parlez. Faites attentions avec vos propos car ils peuvent donner l’impression que vous etes raciste meme si vous ne l’etes pas!
    RESTONS SAGES ET PRUDENTS!
    Je conseille aux autorite’s maliennes d’etudier attentivement ce que le regime mauritanien fait pour proteger un pays qui est presque grand comme le Mali et qui ressemble au Mali sur plusieurs plans.
    Je soutiens le candidat Mohamed Ould Ghazouani a’ l’election presidentielle en Mauritanie parce que je suis sure qu’il est le seul parmi les 6 candidats qui assurera la securite’ en Mauritanie. Les autres probablement agiront comme le depute’ Diarra en passant tout leur temps a’ blamer au lieu de trouver des solutions aux problemes! Dn’t get me wrong, je sais qu’il ya des couches defavorise’es en Mauritanie QU’IL FAUT EMANCIPER!!!!!
    President IBK, vous ne pouvez pas etre hesitant. Des decisions importants s’imposent. Je vous conseille de les prendre immediatement. IL FAUT APPLIQUER L’ACCORD D’ALGER!!!!!!!!!!!!! Je ne dirai pas plus!!!!

  10. Juste parler un peu de patriotisme dont vous faites cas.
    A mon humble avis, c’est cela qui nous fait le plus défaut, Honorable, le patriotisme, le culte de la terre de nos morts. Nous n’aimons pas PASSIONNEMENT notre pays car nous nous en sommes éloignés…
    Le patriotisme ne se décrète pas, c’est un culte qui s’apprend, qui se cultive en famille, à l’école, et qui part des profondeurs, des entrailles de notre Mali profond dont nous sommes tous redevables.
    Honorable, aimons d’abord le village qui a vu naître nos ancêtres (parfois nous-mêmes), puis la commune rurale dont il fait partie, ensuite la sous-préfecture dont il relève, la préfecture et la région qui le ceinturent en dernier lieu, avant d’arriver à Bamako la capitale. Et parfois, osons y aller pour voir ce qui s’y passe, pour vivre ses réalités et se laisser pénétrer par elles…
    Nous nous contentons de rester à Bamako, dans nos belles voitures, nos belles demeures érigées en forteresses, en nous barricadant, en oubliant le pays profond, et nous parlons de patriotisme.
    Nous ne pouvons pas aimer le Mali passionnément, si nous ne savons pas qui nous sommes et d’où nous venons.
    Et de le montrer à, la face du monde, et de le vivre en le traduisant dans tous nos comportements, y compris celui d’être un élu de la Nation…

  11. Un député qui ne parle pas de l’armée malienne …

    Quelle lacune politique ..

    Au fait Mr le Député que fait l’armée malienne ???
    Pourquoi les politiques ont-ils si mal travaillé pour construire cette armée, Pourquoi ?..Expliquez !!!
    Expliquez nous brillamment quelles sont les causes des fractures ethniques ??
    Peut être avez vous une idée sur ceux qui pourraient remplacer ceux que vous appelez “armées d’occupation ”
    En ce moment Mme Petronin est otage au Mali…Que pouvez vous faire
    La MINUSMA est composée de soldats de pays divers dont des Africains ?..Cette contribution africaine ne trouvez pas cela formidable au moins dans le symbole ?

  12. Voila un écrit qui a une certaine tenue littéraire..Je dirais que ce point de vue c’est plutôt bien , même remarquable

    Mais en ce qui concerne le fonds on peut s’étonner qu’un élu soit autant dans l’erreur:
    En effet Monsieur le député doit avoir une vue plus élargie plus grande que celle d’un citoyen lambda
    – il accuse la France de démembrer son pays,de le dépecer et de le détruire
    – il parle d’armée d’occupation , et de pillage de ressources (mais quelles ressources ?)
    La liste est longue des contre vérités Il est même question de Dreyfus (que vient-il faire ici ?)
    Les propos d’un général de 80 ans engagent un homme seul …c’est la marque de la liberté.. N’importe qui peut dire n’importe quoi comme vous Monsieur le député
    Bref Mr Moussa DIARRA ( Honorable svp) est-ce là la seule contribution à la défense de votre pays ?
    Avez vous pensé à vous engager comme les kurdes en Irak, ou en Syrie ..
    Comment un élu peut-il ne pas apprécier l’aide (très, très chère) de pays venus pour sauver son pays..
    BEAUCOUP DE CULTURE mais pas beaucoup de mémoire
    Ecrivez Monsieur le Député vous avez dés moyens mais ne faites pas de politique d’un niveau si bas

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here