Mon cri du cœur à mes compatriotes

0

Maliens, nous devons tirer une belle leçon de ce qui vient de se passer en Afghanistan, l’arrivée et l’occupation de la capitale Kaboul, par les talibans, ce dimanche 15 août 2021. Il leur a fallu de rudes combats de plus de vingt ans contre le Gouvernement afghan et ses alliés  pour arriver à bout de leurs objectifs. Certains me diront certes, que comparaison n’est pas raison. Là n’est pas la question.

Ce qui importe, c’est  que nous devons maintenant, taire nos querelles inutiles et interminables afin de nous consacrer à l’essentiel, c’est-à-dire au seul Mali, menacé dans son existence depuis 2013 par les djihadistes de tout bord. Sauvons le Mali. Et nous avons l’obligation de sauver ce pays qui nous a tout donné.  Telle doit être aujourd’hui, notre vision commune. Notre redevabilité à ce pays qui a brillé de mille feux par son histoire légendaire assez riche, nous interpelle  tous et nous appelle  à un sursaut national.

Pour ce faire, comptons sur nos propres efforts en œuvrant en premier lieu, à l’équipement et au réarmement moral de nos forces armées et de sécurité, symbole de notre souveraineté nationale. Soutenons-les sans aucun calcul politicien, sans nous verser dans la mythomanie et l’hypocrisie. Faisons-le dans l’union, la sincérité  et la clairvoyance car c’est par ces forces armées  et de sécurité et par elles seules que nous pourrons vivre en toute confiance, dignes et libres sur la terre de nos ancêtres, éloignés des forces   du mal qui, par contre, profiteront de la moindre faille de l’Etat et de notre désunion, pour créer chez nous, le scénario Afghan.

Que Dieu nous en garde ! Que ce cri du cœur soit entendu par tous mes compatriotes du Nord au Sud, d’Est en Ouest et ceux de la diaspora, pour sauver la République en danger !

Dr Allaye Garango,

Enseignant-Chercheur ENSUP-Bamako

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here