Forum Economique Mondial : Moustapha Ben Barka élu jeune leader mondial 2015

5
Moustapha Ben Barka
Moustapha Ben Barka

Le forum économique mondial a rendu publique le 17 mars dernier, la liste des “jeunes leaders mondiaux». Une distinction décernée chaque année à des personnes âgées de moins de 40 ans et reconnues pour leurs réalisations professionnelles, leur engagement citoyen et leur capacité à contribuer à l’émergence d’un nouveau modèle de développement socio économique.

Pour la promotion 2015, ce sont 187 personnes âgées de moins de 40 ans, qui ont été choisies, par le Forum économique mondial pour entrer dans le club très fermé des jeunes leaders mondiaux. Ils sont reconnus pour leur capacité entrepreneuriale et leur créativité ainsi que leur engagement au service de la société. Le forum désigne subséquemment pour un mandat de six ans des personnalités issues du secteur aussi bien public que privé, soucieuses d’améliorer l’état d’avancement du monde.

 

L’ancien Ministre de l’industrie et de la Promotion des Investissements, non moins actuel Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République du Mali, Monsieur Moustapha Ben Barka fait partie de ces jeunes leaders, qui contribuent à façonner le développement socio économique de leur nation.

 

Le Forum des Young Global Leaders, est une communauté unique et multipartite qui compte plus de 900 jeunes leaders exceptionnels. Selon le directeur et responsable de la communauté des Young Global Leaders (YGL) Mr John Dutton, « les YGL comprennent les leaders de la prochaine génération les plus avant-gardistes du monde ayant contribué à produire des résultats dans le développement de leurs pays, soit à travers  des réformes structurelles et des investissements innovants visant à soutenir la croissance, soit à créer des emplois et promouvoir la prospérité partagée.

 

La promotion 2015 rejoint ainsi une communauté qui prend de plus en plus d’ampleur depuis sa création, il y a plus de 10 ans. Les anciens et nouveaux YGL comprennent 11 chefs d’État et de gouvernement, 10 chefs d’entreprises de la liste Fortune 500, 15 ambassadeurs de bonne volonté des Nations Unies, six titulaires du record mondial Guinness, quatre lauréats des Oscars, trois médaillés d’or aux Jeux olympiques, deux lauréats du prix Nobel et un astronaute.

 

Un tiers de la nouvelle promotion de Jeune leader mondial (Young Global Leaders) (YGL) provient de l’Asie et d’autres pays émergents, avec une forte représentation de femmes leaders et répartie à part égale entre les secteurs socio économiques, de l’éducation des arts de la culture, de la société civile, du monde politique des institutions, des médias et de l’entrepreneuriat.

 

Cette promotion s’illustre par son leadership entrepreneurial. Elle se diversifie tant sur le plan géographique, que dans son expertise, affiche une meilleure équité entre les sexes. Elle compte 23 membres venant de l’Asie orientale, 17 membres de la Grande Chine, 39 membres d’Europe, 13 membres d’Amérique latine, 16 membres du Moyen-Orient et Afrique du Nord, 44 membres d’Amérique du Nord, 18 membres d’Asie du Sud, et 17 membres d’Afrique subsaharienne dont Moustapha Ben Barka, premier malien à obtenir une telle distinction.  Ils ont été choisis parmi un total de plus de 2 000 candidatures qui ont été évaluées par Heidrick & Struggles et examinées par un comité de sélection présidé par Sa Majesté la Reine Rania Al Abdullah du Royaume hachémite de Jordanie.

 

Au nombre des anciens récipiendaires on peut citer : David Cameron, Premier ministre du Royaume-Uni ; Jack Ma, Président Exécutif, Groupe Ali baba, République populaire de Chine ; Tidjane Thiam, Directeur Général de Crédit Suisse, République de Côte d’Ivoire ; Marissa Mayer, PDG, Yahoo, États-Unis ; Larry Page, co-fondateur et PDG, Google, États-Unis ; Claudia Sender Ramirez, PDG, TAM Linhas Aereas, Brésil ; Matteo Renzi, Premier ministre italien ; Ashish J. Thakkar, fondateur et Directeur général, Groupe Mara, Émirats Arabes Unis ; Naoko Yamazaki, astronaute et spécialiste de mission sur l’équipage de STS-131 Discovery, Japon ; et Zhou Xun, de la République populaire de Chine, actrice et ambassadrice de bonne volonté du programme de développement des Nations Unies.

 

Le forum économique mondial est une institution internationale fondée en 2004 par Klaus Schwab, qui en est son président exécutif. Elle se propose de contribuer à l’amélioration de  l’état du monde au moyen de collaborations entre les secteurs publics et privés, dans un esprit de citoyenneté mondiale. Elle collabore avec des responsables d’entreprises, du secteur de  l’industrie, les hommes politiques, les dirigeants universitaires et autres leaders, pour bâtir des plans d’action mondiaux et régionaux. C’est une fondation à but non lucratif dont le siège social est à Genève, en Suisse.

Après avoir reçu cette distinction du Forum économique mondial, Moustapha Ben Barka a également été cité ce 20 mars par le prestigieux Magazine Economique Américain FORBES, comme étant l’un des 10 hommes les plus puissants de l’Afrique de l’année 2015. Une reconnaissance  de plus pour ce digne fils du Mali, vrai leader politique émergent de son pays.

 

                                                                                                                                                                                La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Mais qu’est-ce qu’il a fait dans Maliba pour mériter ce prix. Au mali on entend tout et on voit tout. Il n’est pas connu dans son pays à plus forte raison mondialement.

  2. c’est le form des grands voleurs,ds ce cas,c’est normal,qu’il soit elu voleur mondial des jeunes.

  3. En fait, qu’est ce qu’il a fait exactement Monsieur ben Barka pour gagner ce prix ? Ce n’est pas précisé dans l’article. On sait juste qu’il a été nommé ministre par son oncle par alliance : notre président IBK. Mais au delà de cela qu’a -t-il fait de si particulier pour mérite ce prix ??? Vraiment du grand n’importe quoi ce monde.

  4. Voici un form qui encourage le vol, les voleurs et les nepotistes, une grande honte, merci pour avoir insulte l’itelligence humaine et la bonne gouvernance

Comments are closed.