Kewale 2019 (Prix Madou Dakolo) : Décerné à 21 jeunes influents dont le journaliste Kassim Traoré

1

L’Institut français du Mali a servi de cadre pour la remise du prix Kéwalé ou prix “Madou Dakolo” à 21 jeunes les plus influents du Mali, le lundi 25 mars 2019. Ils étaient des ministres, des entrepreneurs, des leaders religieux, des facebookeurs et des journalistes dont Kassim Traoré du journal le Reporter.

Dans le but d’inspirer la jeunesse malienne à exceller pour un Mali émergent et bon à vivre, le jeune Cheick Abass Goïta, initiateur du prix “Kéwala” organise chaque année une remise de trophée à 21 jeunes les plus qui ont influé dans leur domaine. A ses dires, cette sélection se fait par la proposition de 50 jeunes influents dans différents domaines et après un jury trie les 21 jeunes par voie de vote.

Cette année, la 4ème édition a enregistré la sélection de la jeune ministre Kamissa Camara des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, l’opérateur économique Ibrahim Diawara, le leader religieux Chouala Bayaya Haïdara, Bouba Fané, des artistes, le journaliste Kassim Traoré et autres.

Une attestation et un trophée symbolique  ont été décernés à tous les récipiendaires. Kassim Traoré empêché, a été représenté par son collègue Ousmane Diakité. Ce dernier a estimé que son collègue a mérité cette distinction de par sa position neutre et objective dans la diffusion des informations. Kassim est un homme rigoureux dans le travail mais en même temps très sociable, a dit M. Diakité. Le jeune journaliste a invité les autres collègues à s’imprégner du devoir du journaliste dans l’exercice de son métier. Je remercie les organisateurs pour cette distinction qui honore toute la corporation journalistique, a exprimé Ousmane Diakité.

Par ce prix “Kéwalé”, ou “Madou Dakolo”, (du nom de ce jeune entrepreneur arraché à la fleur de l’âge aux Maliens), Cheick Abass rêve de faire du Mali un havre de paix avec de l’emploi pour les jeunes et des entreprises de jeunes partout au Mali. J’aimerai qu’il ait des jeunes comme feu Madou Dakolo, entreprenant et généreux partout au Mali, a-t-il martelé. Pour lui, Dakolo a créé plusieurs entreprises afin de créer de l’emploi pour la jeunesse malienne. En plus des jeunes influents, le Cardinal Jean Zerbo et le Guide des Ançars-dine, Cherif Ousmane Madani Haïdara ont été désignés comme les deux hommes de l’année par le Prix “Kewalé”.

Des prestations de musiques par des artistes, des scènes de comédie entre autres ont agrémenté la rencontre. Les organisateurs ont dédié la minute de silence aux victimes du massacre d’Ogossango du samedi 23 mars. A la fin, Cheick Abass a promis la 5ème édition pour très bientôt.

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Toutes mes felicitations aux recipiandaires surtout à Mr Kassim Traoré . Ce que je voudrai souligné ici Mr le journaliste votre article ne dit pas toute la verité car Mr Kassim était répresenté par sa charmante épouse que je felicite aussi de passage car derrière tout grand homme il y a une femme devouée . Je remercie Mr Diakité et je n ‘ ai rien contre lui mais donnons la bonne information. Dans la salle le maître de céremonie à bel et bien dit que Mme Traoré va recevoir le trophée de son mari . Respectons la femme et vraiment reconnaissons leur valeur svp

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here