“Startupper” : Total révèle des génies

0

Le groupe total a procédé le jeudi 14 mars, dans ses locaux à l’ACI-2000, à la remise des prix aux trois lauréats startupperde l’année 2018-2019. La cérémonie était placée sous le parrainage du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga.

 Suite au succès de la première édition lancée en 2015 dans plus de 30 pays d’Afrique, Total a renouvelé en 2018, le challenge “startupper de l’année” et cette fois-ci à l’échelle mondiale dans près de 60 pays répartis sur tous les continents.

Lancée en 2018, les lauréats sont désormais connus, ils ont été sélectionnés par des jury nationaux composés d’opérateurs économiques et des responsables de Total sur les bases de critères rigoureux parmi pas moins de 690 dossiers de candidatures.

“Je n’ai pas hésité une seule seconde quand on m’a demandé de parrainer cette deuxième édition parce que je crois beaucoup à l’intelligence de la jeunesse malienne, et par ce concours, les jeunes prendront goût à l’idée d’entreprenariat. Je suis fier et je félicite l’initiative de Total Mali qui crée ainsi des conditions pour que les jeunes puissent libérer leur énergie et créativité et j’espère que ces projets seront bientôt opérationnels par la population. Félicitations aux uns et aux autres”, a souligné le Premier ministre.

Ainsi, le 3eme prix est revenu à Mlle Sidibé Hadizatou Mahamane “d’Embal Paper”, une entreprise de fabrication d’emballage en papier pour lutter contre la prolifération des sachets plastiques jugés polluants pour l’environnement. Elle est une gamme de produits fabriqués à partir de matières premières biodégradables. Mlle Sidibé a remporté 5 millions de F CFA. En plus de son prix, elle a reçu la récompense “coup de cœur féminin”. Elle participera à ce titre à une formation à Paris.

Le deuxième prix a été remporté par Doumbia Drissa de “Doniablow”. Il conçoit des cours multimédias sur clé USB et DVD pour les élèves, des solutions numériques pour les écoles et du mentorat des élèves. Il a gagné 8 millions de F CFA.

Enfin Boureima Coulibaly du projet “Esene” a eu le gros lot d’une valeur de 12 millions de F CFA. “Esene” est un système embarqué permettant de capter les besoins en eau et en fertilisant du sol afin d’apporter l’eau et le fertilisant nécessaires aux cultures.

“Startupper de l’année par total Mali édition 2018-2019 est un concours national qui vise à identifier, primer et accompagner les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises qui sont désignées comme “le challenge”. Ce concours a pour vocation d’accompagner les projets pensées pour le développement socio-économique du Mali”, a conclu M. Adjé Kacou, directeur général de Total Mali.

Ainsi les heureux candidats affirment que ce chalenge a été une opportunité et une famille de plus pour eux car, à travers ce concours, ils profitent des conseils et contributions de tout un chacun qui leur permettront d’innover encore plus dans l’avenir.

Le challenge était ouvert gratuitement à toute personne physique âgées de 35 ans au plus, ayant un projet ou une entreprise créée depuis moins de deux ans quel que soit le secteur d’activité.

La remise des prix est prévue aujourd’hui mardi.

Aïchatou Konaré

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here