Exclusivité avec Seydou Siaka Diarra, ex Directeur Régional de l’INPS Kayes et actuel Directeur Général Adjoint de l’INPS : L’homme qui a révolutionné l’INPS de Kayes !

0

Pendant longtemps, de nombreux retraités ou ayants droits à la pension se plaignaient de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) surtout dans la région de Kayes. Les plaintes étaient  très nombreuses. Depuis l’arrivé de Seydou Siaka Diarra à la tête de la direction régionale de l’INPS de Kayes, la satisfaction a été totale.

En un mot on l’appelle « monsieur révolution ». D’abord des travaux de grande envergure : l’aménagement du tronçon Lycée-INPS, impraticable pendant toute la période d’hivernage enclavant entièrement le quartier de Lafiabougou Sud, l’Académie d’Enseignement,  le tribunal dont les agents ne pouvaient se rendre au service  et encore moins les pensionnaires de l’INPS de la ville de Kayes et des villages après toute pluie,  la construction de la nouvelle Agence de Kayes Ndi avec un pied à terre pour rapprocher l’INPS de ses clients,  avec plusieurs agencements et aménagements des anciennes Agences de Kéniéba, Kita, Nioro, Yélimané, création de nouvelles Agences de l’INPS à Bafoulabé, Diéma, Diboli, Diamou et Mahina.

« Le bref séjour » de Seydou Siaka Diarra à la tête de l’INPS de Kayes, aux dires des bénéficiaires  restera longtemps gravé dans la mémoire collective. Les témoignages sont éloquents et en disent long sur sa nomination au poste national de DGA de l’INPS.

L’équipe de Kayes Infos a rencontré l’ex Directeur Régional de l’INPS de Kayes, Monsieur Seydou Siaka Diarra qui nous a parlé à cœur ouvert  du rôle et de l’importance de l’INPS dans la région de Kayes.

Kayes Infos : Pouvez nous parler de  l’INPS et de ses services ?

L’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) est l’organisme chargé de la gestion du régime de sécurité sociale des travailleurs relevant du Code du Travail Malien.

Ce régime offre à ces derniers la protection contre les risques  suivants, aménagés par la loi :

  • les accidents du travail et les maladies professionnelles,
  • la vieillesse, l’invalidité, et le décès,
  • les charges familiales,
  • En même temps il assure la gestion déléguée de l’AMO,
  • il garantit la mise en œuvre des conventions bilatérales et multilatérales conclues entre le mali et différents pays.

Kayes Infos : Peut-on avoir une idée de vos résultats en trois ans et demi ?

On peut citer entre autres :

  • Les recettes de la région qui ont atteint 20 milliards cinq contre 12 milliards à ma prise de service, soit plus de 70% d’augmentation malgré les licenciements massifs survenus dans les entreprises minières et leurs sous traitants,
  • L’amélioration des conditions de travail du personnel et d’accueil des usagers,
  • Le service de proximité par la création de nouvelles Agences de paiement,
  • Les paiements en réseau et le traitement diligent des dossiers de pension et d’allocations familiales sur place,
  • L’uniformisation des dates de paiement des pensions de retraite sur l’ensemble du territoire de la région. Tout cela est à pérenniser et reste perfectible.

Kayes Infos : M. Diarra, pouvez vous nous parler de la Direction Régionale de l’INPS à Kayes ?

La création d’une Direction Régionale à Kayes remonte à près d’une quarantaine d’années. Elle s’inscrit dans la politique globale de déconcentration mise en œuvre par la Direction Générale de l’INPS.

A ce jour, les structures crées à cet effet sont les suivantes :

  • Une Direction Régionale à Kayes,
  • Des Agences à  Kayes N’di, Kéniéba, Kita, Nioro, Yélimané, Bafoulabé, Diéma, Diamou, Diboli et Mahina.
  • Des Centres Médicaux Inter Entreprise (CMIE) à Kayes et à Kita.

La Direction Régionale a pour mission principale de veiller à l’application correcte du code de prévoyance sociale en matière de recouvrement des cotisations auprès des employeurs et le paiement des prestations au profit de leurs bénéficiaires.

Kayes Infos : Quelles sont les perspectives dans la région ?

La poursuite de la politique de déconcentration doit déboucher sur la construction des Agences sus indiquées en vue d’une couverture optimale des résidences et des lieux de travail des assurés : Bafoulabé, Diamou, Diboli, Diéma et Mahina.

Pour mettre en synergie toutes ces structures avec le siège à Kayes d’une part et la Direction Générale à Bamako d’autre part, j’ai entrepris  l’implantation d’un système informatique en réseau, ce qui a apporté des améliorations très significatives aux traitements des différents dossiers. Aujourd’hui, les dossiers sont traités à Kayes et les services de l’INPS sont rapides.

 Kayes Infos : En quoi consiste la redistribution ?

En matière de sécurité sociale, la redistribution repose sur la solidarité entre les personnes assujetties, caractérisée par la mise en commun des risques et des ressources.

Concrètement, les personnes qui subissent un risque sont prises en charge par les cotisations de l’ensemble des assurés.

Kayes Infos : Quel est l’impact de ces prestations dans les ménages de la région?

Elles contribuent à l’amélioration du niveau de leurs consommations, donc de leur niveau de vie. Enfin en complément de ces prestations légales, l’institut sert des prestations en nature au titre de son action sanitaire et sociale notamment la protection de la maternité au profit des épouses, des travailleurs et des femmes salariés en état de grossesse par la mise en œuvre des visites prénatales, post natale. En somme, par ces diverses prestations l’institut contribue fortement à la lutte contre la pauvreté dans la région.

Kayes Infos : Ya-t-il un rapport entre l’INPS et l’AMO (Assurance Maladie Obligatoire) ?

Oui, ces rapports sont fixés par la loi portant création de l’assurance maladie obligatoire et ses textes d’applications. C’est à ce titre que l’INPS est organisme gestionnaire délégué de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

Kayes Infos : Monsieur le Directeur, le mot de la fin ?

La viabilité financière de tout système de sécurité sociale dépend essentiellement de la rentrée régulière des cotisations,  à cet égard j’en appelle aux employeurs pour le respect des délais des déclarations d’embauche, de l’assiette et des échéances de versement des cotisations.

Entretien réalisé par Boubacar Niane

PARTAGER