Koulikoro : Une nouvelle bâtisse pour la Direction régionale de l’Hydraulique

0

Financé par la coopération Allemande(KFW), le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, a procédé à l’inauguration des nouveaux locaux de la direction régionale de l’Hydraulique de Koulikoro. C’était en présence de la directrice de KFW, Silvia Paschke, du gouverneur de Koulikoro, du maire de la commune urbaine de Koulikoro, du directeur de l’Hydraulique et les cadres dudit département, le vendredi 19 mars 2021.

En 4 mois sur un délai de 6 mois, l’entreprise Ouagadougou- SARL n’a pas mis du temps pour donner aux travailleurs de l’hydraulique le goût du travail. Des locaux flambants, neufs comprenant des logements d’une valeur d’à peu près 300 millions de FCFA. Le partenaire financier aussi bien que le ministre Seydou Lamine Traoré étaient visiblement satisfaits de cette bâtisse qui a réuni toutes les commodités. C’est pourquoi, le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Bakoroba Kane, après avoir présenté la région, a fait savoir que c’est une nécessité que cette ville ait aussi de nouvelles bâtisses, car, vu la position de la ville, Koulikoro, elle ne regorge toujours  que des anciens bâtiments. Pour lui, ces nouveaux locaux de la direction régionale de l’hydraulique offrent donc un  cadre idéal de travail pour les agents de ce service. La directrice de KFW s’est également réjouie. Elle a indiqué que ces nouveaux locaux contribueront au renforcement de capacité des deux DRH à implanter les autres volets du programme.

Selon Silvia Paschke, ces locaux ont été réalisés dans le cadre du programme PAEPMA « programme d’Alimentation en Eau Potable et Mesures d’Assainissement ».  Selon elle, c’est un programme de 33 milliards de FCFA destiné aux régions de Kayes, Koulikoro et Mopti pour améliorer comme son nom l’indique «  l’alimentation d’eau potable et les mesures d’assainissement.

Elle a fait savoir que ce programme ,PAEPMA permettra à la Direction Nationale de l’Hydraulique de réaliser l’approvisionnement liquide en faveur des population de 112 nouveaux systèmes d’adductions d’eau potable pour des centres semi-urbains et ruraux dans les régions de Kayes, Koulikoro et Mopti. Et, ces AEP serviront 2000 à 10.000 habitants, donc un ensemble d’environ 500.000 à 1 millions de personnes. Le programme a aussi financé des matériels et équipements pour environ 5600 centres AEP et AES, va-t-elle ajouter.

Elle dira qu’une partie essentielle des fonds a été utilisée dans des actions pour garantir la durabilité des associations d’usagers de ces infrastructures. Aussi,  des outils ont été mis à la disposition des communes bénéficiaires pour leur permettre d’effectuer la gestion autonome des centres AEP, va-t-elle fait savoir. Cependant, elle a invité les villages à veiller à la bonne utilisation et au maintien de leurs infrastructures pour pouvoir s’en servir pendant de longues années.

Pour sa part, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Seydou Lamine Traoré, a salué la coopération Germano-Malienne qui a permis le financement de plusieurs projets et programmes du sous-secteur de l’Eau, pour un montant d’environ 130 millions d’euros, soit plus de 85 milliards de FCFA, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté, dans le cadre de l’amélioration de la santé des populations rurales et semi-urbaines par un service public de l’eau et de l’assainissement durable, la durabilité des infrastructures de l’hydraulique rurale, ainsi que la connaissance et le suivi des ressources en eau.

Selon le ministre Traoré, ce programme, à travers lequel la construction de la direction régionale de l’hydraulique a été réalisé, comprend quatre(4) phases, toutes en cours de réalisation. Il dira que la réalisation de la phase3 de ce programme prévoit, en plus de la construction d’ouvrages d’eau potable et d’assainissement, le renforcement des capacités des Collectivités Territoriales et des structures techniques de l’Etat chargées de l’appui conseil auprès desdites Collectivités. Selon le ministre, l’entreprise Ouagadou qui a réalisé pour la direction Régionale de l’Hydraulique de Koulikoro, à couté 291 474 310, soit 433 627 Euros, et l’Enterprise STD pour la direction Régionale de Mopti pour un montant de 299 169 534 FCFA. Les études du projet, la conception des bâtiments et la surveillance des travaux ont été assurées par le bureau d’Architecture « Sens Espace » avec la collaboration de l’Ingénieur Conseil « ANTEA-BREESS » pour un montant de 42 170 816 FCFA, soit 64 289 Euros. Au nom du peuple Malien et le gouvernement du Mali, le ministre a remercié le peuple allemand pour tout l’appui constant qu’il lui a apporté, notamment l’accès à l’eau potable.

Fakara Faïnké

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here