LA FÊTE DU RIZ à NIONO DEVENUE LA FÊTE DE ATT

0

Il était initialement question de célébrer le Riz dans la capitale de l’Office du Niger. Mais les festivités ont coupé court et se sont révélées à l’honneur du futur candidat Amadou Toumani Touré…rn

C’est le samedi dernier à Niono que l’événement a été célébré en présence du Directeur de l’Office du Niger, du Président de l’APECAM, des Associations de Riziculteurs venus des quatre coins de la zone Office du Niger et de tous les cercles de Ségou, des élus locaux…

rn

Plusieurs interventions ont ponctué la rencontre particulièrement animée par les troupes de musique et de danses du terroir. Le Maire Boubacar Fomba de la commune de Niono, au nom des élus du cercle, a tenu à mettre les choses au clair : « Il est nécéssaire de démentir ces pêcheurs en eau trouble qui font de ce peuple de l’Office du Niger, le cobaye de leur expérimentations politiques, incitant à la révolte et à la violence, faisant des communes des zones de turbulences par excellence …  Nous les Maires des 12 communes de Niono, affirmons notre soutien sans faille à la candidature de ATT aux prochaines élections ».

rn

Quant aux représentants des producteurs de riz de l’Office du Niger, M Amadou Tièkoura Traoré, au nom de ses siens, il ne demandera qu’une chose à ATT : « qu’il soit candidat et nous lui assurons le takokélén ». Pourquoi un tel  choix ? Parce que, poursuit l’orateur, « ATT a tenu toutes ses promesses. Il nous a promis de nouveaux aménagements, des financements, des routes, le téléphone, de l’électricité… Nous lui devons bien le « Takokélén ».

rn

De l’avis du Représentant des producteurs de San (APROSA), cette première rencontre du genre permettra désormais des échanges fructueux entre les riziculteurs de tout le pays. « ATT, de son point de vue, représente l’eau et la semence pour les agriculteurs. Nous ne nous sommes pas trompés en votant pour lui en 2002. Il nous a amenés à bon port. S’il est vrai que le Mali est composé en grande majorité de paysans, agriculteurs, pêcheurs, et éleveurs, alors nous avons le pouvoir de faire élire ATT dès le premier tour. Les frais d’organisation d’un deuxième tour permettront de construire de nouvelles écoles, maternités, etc ».

rn

Selon M Djadjé Bâh, le paysan pilote de la zone Office, l’un des rares riziculteurs non redevables et ce, depuis 1974, et non moins secrétaire Général du Mouvement Citoyen de Niono, « le soutien à ATT, relève de l’intérêt général de tous les paysans. Cet homme connaît le problème du monde rural. Raison pour laquelle il s’est investi pour eux…. Certes qu’il n’a rien demandé. Ce sont nos autres qui lui demandons de postuler parce que nous savons qu’il continuera à nous aider. Ses gestes à l’endroit du monde paysan montrent qu’il est soucieux du développement de ce secteur».

rn

En somme, cette fête du riz aura été celle des riziculteurs mais entièrement dédiée à ATT.

rn

B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER