Confédération des Producteurs de coton : Fadiala Coulibaly, le comptable « intègre » signe son retour

1

Le nouveau président de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton (CSCPC) a officiellement pris fonction. La cérémonie de passation de charge a eu lieu, ce jeudi 5 août 2021. Une occasion pour Bakary Koné d’annoncer deux décisions importantes dont celle portant sur le retour de l’ancien comptable de la confédération.

maliweb.net- Le vent du renouveau souffle à la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton, après plus de 20 mois sans une direction légitime, la CSCPC a une nouvelle assemblée régnante présidée par Bakary Koné. Le nouveau président élu le 10 juillet dernier est officiellement entré en fonction ce jeudi matin. La cérémonie de passation faite sous l’œil vigilant d’un huissier de justice a été marquée par deux nominations importantes.

Le président, élu pour un mandat de 5 ans, a nommé Djiguiba dit Ampha Coulibaly comme son conseiller particulier. Ce dernier était jusque-là, le président par intérim de la CSCPC. « Avec ses 32 ans d’expérience dans le secteur de la culture du coton, ce serait dommage de ne pas profiter de ça », a indiqué Bakary Koné.

Aussi, le nouveau président a solennellement annoncé le retour de Fadiala Coulibaly, l’ancien comptable de la CSCPC. « Ici, c’est un lieu de travail et non un lieu pour détourner l’argent des paysans », a indiqué Bakary Koné, dans son mot de prise de fonction. Fadiala Coulibaly, ce comptable qui avait dénoncé au procureur, preuve à l’appui, les malversations financières au sein de la confédération.

L’intégrité du comptable lui avait valu d’être licencié de son poste, et mis sur écoute par l’ancien tout puissant président de la confédération, en la personne de Bakary Togola. Le retour de Fadiala Coulibaly est signe annonciateur d’une gouvernance saine au sein de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton (CSCPC), où les ristournes des cotonculteurs ont longtemps fait le bonheur de quelques paysans nantis de Bamako. Déjà, le nouveau président a annoncé la relecture de certains textes dont les statuts et règlement de la confédération.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il reste à renvoyer aussi deux venant de l APCAM protégé de B TOGOLA. TOGOLA les à amené pour raconter tout ce qui se passe à la CONFÉDÉRATION. e sont ses pions. Ils bénéficient de deux salaires. Il s agit de Touré juriste et de Ndiaye .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here