Cultiver et consommer BIO : L’AMSD initie des formations à Kalaban Coura

0

Pour doter aussi bien les acteurs de l’Agriculture que les consommateurs des connaissances en matière de produit Bio, l’Association Malienne pour la Solidarité et le Développement (AMSD) a initié à leur intention une session de formation de trois mois à compter du  samedi 5 janvier dernier.

 Selon Hamidou Almamy Diawara, Président de l’Association Malienne pour la Solidarité et le Développement (AMSD), son association est au service de développement durable, une contribution volontaire aux ODD d’ici à 2030. Elle est créée en 2009 et a son siège à Kalaban Coura, à 5 minutes de l’Hôtel d’Oumou Sangaré.

Les travaux de la session de formation en Agriculture biologique et écologique ont officiellement lancés, le samedi 5 janvier dernier, et vont s’étendre sur trois mois. Quatre modules par mois, avec à la clef des modules portant sur l’introduction à l’Agriculture biologique et écologique durable, sur les effets des produits chimiques sur la santé de l’Homme et l’environnement. Aussi, des méthodes de certification appelées Système participatif de garantie (SPG) bio local que l’association a développé, avec la contribution de l’ONG internationale Suisse-contact.

«La formation coûte 15.000 FCFA par séance, soit 45.000FCFA par mois. Elle est accessible à tous. Les modules sont répétés pour tous ceux qui ont été empêchés de suivre une séquence. Nous appelons ceux qui sont vraiment soucieux de leur alimentation, de leur santé, qui ont envie d’intégrer ce réseau de producteurs bio ou d’en consommer, …, de venir s’imprégner ou de prendre de nos produits, surtout que nous avons un jardin. Avec la pratique, les gens vont savoir que c’est possible de produire bio, que c’est facile de produire équitablement et durablement sans impacter notre environnement, mais de protéger nos santé et de générer du profit », a expliqué Hamidou Almamy Diawara.

Selon lui, l’association entretient des excellents rapports avec le marché de consommation, et que les produits bios ne suffissent plus sur le marché local de consommation.

Rappelons que l’AMSD intervient dans les domaines de la promotion d’un village tout entier, de l’Agriculture biologique et écologique, le développement local durable et participatif des zones vulnérables, l’élaboration de plan développement local durable des villages pauvres, l’écotourisme, la solidarité internationale, la mobilisation des ressources nécessaires pour la réalisation des activités génératrices de revenus. S’y ajoutent la promotion de l’entreprenariat comme moyen de développement et la promotion du label Mali «Produire et Consommer Malien».

Cyril ADOHOUN

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here