Mali : Le ministère de l’agriculture en concertation sur la subvention des intrants et équipements agricoles

0

Pour éviter les erreurs de la campagne agricole précédente et donner un nouveau souffle à l’agriculture malienne,  les nouvelles autorités  de ce  département ont  entamé, hier lundi 22 février,  à Bamako des concertations nationales sur le mécanisme de gestion des subventions des intrants et équipements agricoles.

maliweb.net -Un cadre que le ministre de l’agriculture et de la pêche, Mohamed Ould  Mahmoud, a salué en indiquant la mise en œuvre d’une politique de subvention aux producteurs agricoles  est un levier  qui contribuera à l’’amélioration de la production et de la productivité Agricoles. A titre de rappel, il a rappelé que  la politique de subvention  démarrée il y a plus d’une  décennie  a coûté plusieurs milliards de francs au budget national. Mais, a-t-il poursuivi,   elle continue être l’objet de plaintes récurrentes  par les bénéficiaires à cause du mode de gestion de la subvention.

« Les plaintes régulièrement enregistrées portent sur le coût élevé des engrais subventionnés, la procédure de sélection des fournisseurs, la qualité et la quantité des intrants et des équipements agricoles subventionnés, le mécanisme de distribution des intrants subventionnés, le ciblage des bénéficiaires de la subvention de l’Etat et autres »,a regretté le ministre de l’agriculture, ajoutant que « les instructions des différents Gouvernements et les propositions d’amélioration faites par les PTF n’ont pas suffi  à changer le caractère mitigé des résultats de la subvention des intrants agricoles.  C’est cette tendance que  le ministre Ould Mahmoud veut changer  afin de faire du secteur de l’agriculture et de la pêche le pilier de la lutte contre la pauvreté et de relance de l’économie malienne. « L’objectif recherché est de disposer d’un mécanisme durable, inclusif et approprié de gestion de la subvention des intrants et des équipements Agricoles », a-t-il dit.

Pour y parvenir, il s’agira  pour les participants  de  procéder à  l’état des lieux des différentes actions menées sur la subvention des intrants et du diagnostic du dispositif institutionnel à mettre en place pour l’organisation, la gestion et la coordination des subventions. En outre, les participants vont, au cours de ces journées de concertations, de définir des critères de ciblage des producteurs bénéficiaires et de sélection des fournisseurs des intrants et des équipements Agricoles. S’y ajoute au  mécanisme de distribution des intrants et des équipements Agricoles en tenant compte du système de distribution électronique   notamment sur les cas spécifiques de la CMDT, des Offices et des autres Agences.

Pour rappel, ce nouveau chantier  du Ministère de l’agriculture intervient après celui des assises nationales sur le coton, dont l’objectif vise à relancer la production de l’or blanc après une campagne précédente catastrophique.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here