Angela Merkel au Mali : La Coopération germano-malienne redynamisée

2

La visite de travail effectuée au Mali, les 9 et 10 octobre, par la Chancelière allemande Angela Merkel a permis de redynamiser la Coopération entre le Mali et l’Allemagne dans divers domaines. Les responsables des deux pays ont abordé, lors d’une conférence de presse et un dîner, des sujets d’intérêts communs.

La sécurité,  la gouvernance démocratique,  la décentralisation, la promotion de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement, les migrations, sont, entre autres, des sujets qui ont été évoqués par Angela Merkel.

Ibrahim Boubacar Kéita et Angela Merkel sont convenus de mener des actions de développement afin de maîtriser la migration.

L’Allemagne se dit  prête à appuyer des actions permettant aux jeunes africains de se former, afin de contribuer au développement de leurs propres pays. Pour elle, la maîtrise des migrations illégales passe par des actions de développement et la création d’emplois aux jeunes africains.

Visiblement heureux, de cette visite d’Angela Merkel au Mali,  le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita a indiqué que cette visite  témoigne de la détermination des deux pays de rendre plus dynamiques les relations de coopération déjà exemplaires entre l’Allemagne et le Mali.

“La chancelière Angela Merkel est venue avec beaucoup d’amitié. Elle nous a assuré de sa détermination à aider le Mali à recouvrer la paix totale sur l’ensemble du territoire” a affirmé IBK lors du dîner de presse organisé au Palais de Koulouba, à l’honneur d’Angela Merkel et sa délégation.

Depuis le début de la crise malienne en 2012, la République Fédérale Allemande est aux côtés du Mali pour l’aider à recouvrer la paix. Plus de 600 soldats militaires allemands participent à la sécurisation  du Mali à travers des programmes de  formation de militaires Maliens.

« Nous avons vu une Angela Merkel soucieuse du retour de la paix au Mali. Ce dont elle entend du reste concrétiser en poursuivant les efforts sur le plan sécuritaire et l’appui à des projets structurants dans d’autres secteurs », a assuré le président Keita.

Après Bamako, Angela Merkel s’est envolée pour Niamey et Ndjaména où il évoquera des questions de sécurité  au sahel et de migration.

M’Pè Berthé

Accueil des migrants en Europe :

Le CSDM s’engage du côté d’Angela Merkel

Dans le cadre de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel dans notre pays, le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) a animé hier, à son siège, une conférence de presse pour exprimer son soutien à la politique d’accueil des migrants en Allemagne.

Dans un communiqué lu par le président du CSDM, Cherif Mohamed Haïdara, le Conseil supérieur de la diaspora malienne adresse ses vifs remerciements à Mme Merkel pour son soutien aux immigrés en Europe, pour l’attention que son pays porte aux nôtres depuis de très longues années et l’invite à utiliser son autorité pour la bonne gestion des aides en vue d’un développement humain durable de notre pays.

Le communiqué indique que notre pays est l’un des plus pauvres au monde et sa population émigrée en Europe est estimée à 4% de sa population totale. L’émigration, a-t-il soutenu, est quasiment dans le gène des Maliens, car c’est un facteur de développement.

Pour lui, la particularité malienne doit être prise en compte dans la mise en œuvre des politiques migratoires. Il ajouta que la visite de Mme Merkel a aussi pour but d’intensifier et d’améliorer les relations entre son pays et le nôtre.

Mme Merkel a affronté ses pairs de l’Union européenne en défendant une gestion plus humaine et raisonnée de la migration sur le vieux continent », s’est félicité le conférencier.

Haïdara Cherif Mohamed pense que réduire la pauvreté est le moyen le plus efficace pour lutter contre la migration clandestine. Il faut, préconise-t-il, aider au développement des droits humains, de la démocratie et de la protection de l’environnement dans les pays africains à travers les investissements dans les infrastructures et améliorer les moyens d’existence pour maintenir les populations sur place et surtout les plus jeunes.

L’Afrique traverse des crises à répétition qui sont aggravées par les conditions climatiques notamment. Aussi, les inégalités économiques et sociales, dont les conséquences sont la misère, la précarité, ne contribuent pas non plus à améliorer la situation.

B BOUARE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Si l’Allemagne est près à aider le Mali pour faire une solide et durable politique migratoire afin de contrôler les fuites de cerveaux serait mieux avec l’implication des concernés dans la gestion de leur quotidien.

  2. UN PAYS PAUVRE VIVANT D’INTRIGUES- LA FRANCE
    UN PAYS RICHE VIVANT DE SA SUEUR- L’ALLEMAGNE
    UN PAYS INCONSCIENT-ISLAMISE- LE MALI
    faites attention que la france ne vende le MALI aux allemands…visite de president et de chancelliere, qu’est ce qu’il ya derriere tout ca?

Comments are closed.