Le Canada vole au secours du Mali par l’envoi de 600 militaires : Une annonce qui rassure les Maliens sur le plan sécuritaire

0

Le ministre canadien de la défense était dans nos murs le weekend dernier. Lors d’une audience que lui a accordée le Président de la République IBK, le ministre a annoncé l’envoi au Mali de 600 militaires canadiens. Un effectif qui renforcera la sécurité des Maliens, meurtris par une  longue crise politico-sécuritaire. Une proposition qui a réjoui  le numéro un Malien, décidé à ramener la paix et la stabilité au pays.

«C’est dans les moments difficiles qu’on reconnait ses VRAIS amies/amis», dit l’adage. Le Mali sous le régime d’IBK vit cette période, car il sort d’une longue crise politico-sécuritaire qui a même menacé son existence.

Sous la clairvoyance de Kankelentigui, le pays  bénéficie des élans de solidarité de la communauté internationale, et cela dans tous les domaines de la vie de la nation. Les soutiens ont accru dans le domaine sécuritaire avec la venue des casques bleus, des forces Barkhane, de la mission de l’UA, et bien d’autres.

En plus de ces appuis, certains pays se distinguent le mieux. C’est le cas de l’Allemagne qui a décidé d’implanter une base militaire au Niger voisin pour intervenir dans la bande sahélo saharienne.

Le Canada vient d’emboiter le pas à l’Allemagne par l’annonce d’envoi de 600 militaires pour appuyer les forces déjà présentes au Mali. Un acte de solidarité à l’endroit de notre pays qui réjouit plus d’un.

Pour bon nombre de Maliens, ces accompagnements dont bénéficie le Mali ont été rendus possibles grâce au plaidoyer et lobbying que mène  le Président de la République IBK.

Au pouvoir depuis 03 ans, IBK a pris son bâton de pèlerin pour sillonner le monde à la recherche d’un soutien pour sortir définitivement de la crise actuelle.

Aujourd’hui, on peut se réjouir de la marque de solidarité que manifestent les pays amis à notre endroit. L’appui militaire du Canada au Mali s’inscrit dans ce cadre.

Le moment est venu pour les forces vives de la Nation d’accompagner  le Chef de l’Etat dans ses actions de sortie de crise.

Ambaba de Dissongo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER