Mali-Italie: La coopération industrielle se renforce

1

Un protocole d’accord a été signé entre le  patronat malien et les investisseurs italiens sous l’égide  du Gouvernement

Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a présidé samedi dernier au Conseil national du patronat du Mali (CNPM), la  cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement malien, le Conseil national du patronat du Mali et les investisseurs italiens de la société Confidustria Assafrica et  Mediterraneo pour renforcer la coopération industrielle entre nos deux pays en vue de susciter la réalisation des projets industriels structurants. Cette signature intervient juste au lendemain de la clôture du forum « Invest In Mali » tenue à Bamako du 7 au 8 décembre. C’était  en présence de Mamadou Sinsy Coulibaly, président du CNPM, Pier Luigi D’Agata, PDG de la Confidustria, le Consul d’Italie au Mali, Daniel Dembélé ainsi que le chargé du secteur privé de la Banque Mondiale, Alexandre Laure.

Ce protocole d’accord a été signé, afin de permettre aux différentes parties prenantes de se doter d’un cadre approprié pour la coopération interinstitutionnelle, dans le respect de leurs procédures et règlements respectifs, ainsi que des accords ou approbations nécessaires pour encadre les activités spécifiques envisagées. A travers ce protocole d’accord conclu pour une durée d’une année, renouvelable par tacite reconduction, les parties signataires échangeront en permanence des informations sur les opportunités d’investissement au Mali. Il est également prévu l’arrivée d’une délégation d’investisseurs italiens qui sera reçue au Mali pour une mission de terrain, afin de visiter les projets proposés par des opérateurs économiques maliens dûment sectionnés. Les parties prenantes engageront un dialogue public-privé sur les besoins d’amélioration du cadre législatif et réglementaire de l’environnement des affaires (exemples : accords bilatéraux, protection des investisseurs, etc… Ce protocole d’accord entre en vigueur dès sa signature. Toutes ces informations ont été données lors de ladite signature de protocole d’accord dont le gouvernement malien est représenté par le patron du département en charge du Développement industriel.

Dans son intervention  le président du CNPM, Mamadou Sinsy Coulibaly, a précisé que la présence du ministre, des patronats malien et italien (La Confidustria Assafrica & Mediterraneo) à cette signature  ‘‘ est une caution morale’’ qui ‘‘donne de l’initiative’’, ‘‘ prouve à suffisance  qu’il n’y pas de danger’’ et qu’on peut venir investir au Mali.

De son côté,  le représentant du patronat  italien, Pier Luigi D’Agata, a indiqué que ce protocole d’accord ‘‘est très important’’, raison pour laquelle la partie italienne ‘‘est prête à s’engager’’. ‘‘Le rôle du ministre est fondamental dans ce protocole d’accord’’, a-t-il ajouté.

Le chargé du secteur privé  de la Banque mondiale au Mali, Alexandre Laure, et le consul d’Italie au Mali, ont exprimé leur ‘‘satisfaction d’assister à cette signature’’ et nourri ‘‘l’espoir de voir des projets signés dans les mois à venir’’.

Pour sa part, le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim,  a d’abord remercié les parties d’avoir faire le pari du Mali. Selon  lui, cette rencontre illustre à suffisance l’adhésion des industriels, de la Banque Mondiale et surtout du patronat malien au plan d’action d’accélération du développement industriel du gouvernement. Pour le ministre tous cela participe à la mise en œuvre de la vision du Président de la République et conformément à la DPG du Premier ministre. Il est à noter que ce protocole d’accord bénéficie de l’accompagnement de la Banque mondiale.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.