Sommet Afrique-Royaume-Uni : Le PDG de Wind West SA, Mohamed Kagnassy plaide pour le renforcement des liens commerciaux et d’investissements

0

A la veille de l’entrée en vigueur du Brexit, Londres a abrité le 20 janvier le 1er sommet Afrique-Royaume Uni en présence de plusieurs chefs d’Etat africains, du Premier ministre britannique, Boris Johnson, et plusieurs chefs d’entreprises du continent. Au nombre desquels le PDG de la société West Wind SA, Mohamed Kagnassy, qui est en même temps conseiller du président guinéen Alpha Condé.

Au cours de ce sommet, qui a regroupé quelque 21 pays africains, les discussions ont porté sur les opportunités d’investissement en Afrique et sur l’approfondissement des partenariats qui lient le continent au Royaume Uni. A l’issue de ce sommet, plusieurs accords ont été conclus entre les participants couvrant divers secteurs, notamment les infrastructures, l’énergie, la vente au détail et la technologie.

Au total, plus de 27 contrats ont été signés entre les entreprises britanniques et les pays africains. Joint par nos soins, le conseiller Mohamed Kagnassy a salué la tenue de ce sommet de haut niveau entre le Royaume Uni et l’Afrique. Il a estimé que la nouvelle situation politique et économique du Royaume Uni après la sortie de l’Union européenne nécessite une nouvelle orientation. Avant de se féliciter de la signature de partenariats stratégiques dans le domaine des mines, de l’énergie et de l’agriculture, entre autres secteurs d’activités susceptibles de relancer le développement.

Compte tenu de la position centrale qu’occupe la capitale britannique notamment la plus grande place financière d’Europe, Mohamed Kagnassy estime qu’elle est la mieux indiquée pour lever des fonds pour les grands projets en Afrique. D’autant plus que le Royaume-Uni cherche à renforcer ses liens commerciaux et d’investissements avec un certain nombre de partenaires, notamment en Afrique. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a, dans son intervention, mis l’accent sur la complémentarité économique de l’Afrique et du Royaume Uni.

“J’ai également réalisé que nous, au Royaume Uni, avons un travail essentiel à faire pour continuer à convaincre les gens de tout le continent que nous ne sommes pas seulement un grand ami et un allié, un allié fiable, mais aussi ceux avec qui vous devriez faire des affaires”, a déclaré le Premier ministre britannique. Comme pour montrer toute la détermination de Londres à œuvrer dans un partenariat gagnant-gagnant avec les pays africains.

Ce sommet a été non seulement celui des opportunités d’affaires entre chefs d’entreprise du continent et leurs homologues britanniques, mais celui des échanges étroits avec les chefs d’Etat. Le PDG de West Wind SA a également assisté à la rencontre avec les chefs d’Etat et échangé avec beaucoup de dirigeants du continent.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here