Début des travaux de la route Diboli-Bamako : Le CSDM félicite le gouvernement mais reste vigilant

0

Après le lancement des travaux de réhabilitation de la route Diboli-Kayes-Bamako, le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) a organisé mercredi 4 septembre un point de presse. L’objectif était de féliciter le gouvernement pour son engagement à réhabiliter la route Diboli-Kayes-Bamako, tout en appelant à la vigilance.

Le point de presse était animé par le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), Mohamed Cherif Haïdara. Selon lequel, le gouvernement a pris la juste mesure de la situation, en décidant de lancer les travaux de réhabilitation de la route Diboli-Kayes-Bamako.

«Lors de la tournée de ces derniers jours du Premier ministre, dans la région de Kayes, des promesses ont été faites dont certaines ont connu un début de réalisation. Il s’agit très particulièrement du démarrage des travaux du tronçon Kati-Didiéni, ce lundi 2 septembre 2019. Cet engagement fort du gouvernement mérite d’être salué» a-t-il déclaré.

Le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne a remercié et félicité le gouvernement pour sa promptitude à démarrer les travaux de construction, le lundi 2 septembre 2019, tout en se disant vigilant quant à la réalisation de la totalité des promesses, notamment celles ayant trait à la reprise du trafic ferroviaire ainsi que la reprise des vols grands formats reliant Kayes à l’international.

Mohamed Cherif Haïdara a cependant exprimé son regret à propos de l’ambiguïté entretenue dans les propos concernant la reprise du trafic ferroviaire. «Nous demandons que les locomotives exhibées à partir de l’Afrique du Sud pendant la pré-électorale de la présidentielle soient livrées le plus vite possible, et surtout, demandons que de tels comportements tendant à infantiliser le peuple malien soient évités à l’avenir», a lancé le président du CSDM.

Abdrahamane Diamouténé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here