Ministère de l’urbanisme et de l’habitat : Inauguration de 2 rues (62 et 64) à Mopti Komoguel II

1
Dramane Dembélé
Dramane Dembélé

Le 05 septembre 2015, le chef de cabinet du département de l’Urbanisme et de l’Habitat, Lazare TEMBELY à la tête d’une forte délégation a procédé à l’inauguration de 2 rues aménagées par la banque mondiale à travers le Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali – PACUM. Après cette cérémonie riche en couleur M. TEMBELY accompagné du Directeur de cabinet du gouverneur, du Maire de Mopti et les agents des services techniques de l’urbanisme ont visité le chantier des travaux de bitumage de la rue 50 de Sevaré qui s’étend sur un linéaire de près 621 m.

Le rond- point des martyrs a servi d’espace festif pour marquer l’ouverture à la circulation de 2 rues. La satisfaction était à son comble à Komoguel II dont les populations ont bénéficié l’aménagement en pavé de 2 rues. Les 2 rues s’étalent sur un linéaire de 430 m. Cet aménagement est venu à point nommé prouve à suffisance la vocation du PACUM d’appuyer les communes urbaines dans la mise en œuvre de leur Programme de Développement Economique, Social et Culturel (PDESC).

Longues de 215 M chacune, les rues 62 et 64 se situent dans le quartier de Komoguel II, elles prennent naissance sur la voie bitumée de la corniche qui passe devant le gouvernorat de Mopti jusqu’à la place publique du côté Est à l’entrée de la ville de Mopti. Ces rues ont une largeur de 5,5 m en moyenne, un accotement de 1 m couvert de dalles en béton de 5 cm d’épaisseur, revêtis de pavé en béton de 12 cm d’épaisseur. L’éclairage public est latéral et les caniveaux sont couverts de section 60×60. Les dalles de couvertures des caniveaux ont une largeur de 0,5 m et une longueur de 1,2 m. Toutes ces voies sont dotées de mesures sécuritaires (panneaux de signalisation verticale ainsi que la réalisation de ralentisseurs). Le coût total de réalisation est avoisine les 120 000 000 de Francs CFA.La maîtrise d’ouvrage de ce réalisation grandiose était la Mairie de Mopti, la maîtrise d’œuvre à la NOVEC MALI sa et les travaux exécutés par l’entreprise de construction N’Tiobala.

Le département de l’Urbanisme et de l’Habitat par cet acte prouve une fois de plus qu’au-delà des logements sociaux, il a souci de rendre les autres villes du Mali mitoyennes de Bamako. Le Maire de la commune urbaine de Mopti, M. Oumar BATHILY a dans son allocution de bienvenu exprimé la satisfaction de la population de Mopti qui pourra désormais circuler dans ces rues. Cet aménagement des rues 62 et 64 fera oublier aux usagers les mauvais souvenirs des boues qui disséminaient ces endroits. Le Maire a fait un bref rappel historique sur la terminologie ” Mopti ” qui fut baptisé par Cheickou Ahmadou ; l’étymologie semble confiner au mot ” rassembler, réunir ou fédérer ”

Le chef de quartier a vivement exprimé son satisfecit et adressé ses félicitations au département de l’Urbanisme en Général et au PACUM en général. Il a promis que les populations riveraines feront un bon usage de ces infrastructures qui viennent renforcer l’existent. Quant à la population massivement sortie, la lueur de joie se lisait sur les visages.

Le chef de cabinet qui a remplacé le Ministre Dramane DEMBELE empêché dans son discours retentissant a campé son intervention sur la volonté du président de la république du Mali Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA  à œuvrer à la réussite de la Politique Nationale de la Ville. Et pour concrétiser cette vision, il entend placer le citoyen prêt à assumer toutes ses responsabilités au cœur de cette politique. M. TEMBELY poursuit que d’autres réalisations sont annoncées par le PACUM à Mopti notamment le bitumage de la rue 50 de Sevaré qui s’étend sur 621 m pour un montant de plus de 400 000 000 CFA en cours d’achèvement, l’aménagement des berges du paguetDanawal (Mare de Mopti) et bien d’autres. Il termine ses propos par une note d’espoir pour la paix et a exhorté les populations à la bonne utilisation de ces réalisations. Des remerciements ont été solennellement adressés à la banque Mondiale pour son rôle indéniable dans la réalisation de ces ouvrages.

Rappelons que le PACUM  intervient dans beaucoup de communes urbaines du Mali. Le bitumage et le drainage de 3.337 mètres linéaires de voies urbaines en Commune I (Rue 525 dite rue Montana de Boulkassoumbougou) et en commune IV (rues 466 et 492 de lafiabougou) du District de Bamako, la réhabilitation sur 1.700 mètres linéaires du collecteur principal de lafiabougou en Commune IV du District de Bamako

L’extension du réseau d’éclairage public  dans la commune Urbaine de Sikasso, la construction et la réhabilitation de collecteurs et caniveaux sur 20.100 mètres linéaires, y compris la construction de 100 lavoirs puisards, dans la Commune Urbaine de Koutiala ;

Le démarrage des travaux de construction du marché de Dioni-dioni de Kayes, le démarrage des travaux d’aménagement du Mamelon de Sikasso, classé  patrimoine culturel national.

Le Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM) qui bénéficie de l’appui technique et financier de la Banque Mondiale, notamment à travers l’Agence Internationale de Développement (IDA) avec laquelle le Gouvernement a signé, le 27 juillet 2011. La mise en vigueur du financement est intervenue  le 27 janvier 2012 et sa date de clôture est fixée au 17 juin 2017.

Chargé de Communication

Fabou DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. ibk je ne te supporte plus tu as montré tes limites durant ces 2 ans que des scandales rien que du vol au su et au vu des maliens des ministres voleurs qui trainent des casseroles tel que dra qui parlait de transparence totale dans l’attribution des logements sociaux c’est tout le contraire qu’il a fait . il a donné a ses parents a ses beaux parents aux militants adema toi ibk tu le laisse faire ABAS LE RPM

Comments are closed.