Mohamed Attaher Ag Agamani à l’Ageroute : L’échec garanti ?

3

Le fils de l’ancien premier ministre Mohamed Ag Agamani a un carnet d’adresses très fourni. Mais est- ce que cela est  assez  pour mettre l’Ageroute sur les rails ? Certainement pas, compte tenu de  sa méconnaissance de la structure,  tant chère pour l’Etat malien.

Ce n’est pas tout, l’homme a hérité d’un environnement pas trop favorable à lui car il  est entouré des hommes qui sont incapables  de l’aider à mettre le bateau Ageroute sur les rails. Pas trop étonnant que la structure tombe en chute libre selon cet ancien de l’Ageroute qui estime que la structure devrait être confiée à un cadre valable de la boite capable de mobiliser le ressources nécessaire plutôt que Mohamed Attaher Ag Agamani qui bénéficie du soutien et de  son père Mohamed Ag Agamani et d’une bande de jeune organisée. Toute chose qui selon notre interlocuteur va garantir l’échec de la structure.

Il nous revient que le directeur général de l’Ageroute n’arrive pas à collaborer  d’une manière efficiente avec la direction nationale des routes et le cabinet de son ministère de tutelle. Cet état de fait va rendre encore la tâche difficile au jeune nouveau directeur général,  surtout que l’agence d’exécution d’entretien routier (AGEROUTE) n’a pas bonne presse. Il lui est reproché d’être le maillon faible en termes d’entretien routier. La question qui taraude l’esprit  de bon nombre d’usagers du Mali est de savoir quand est ce que le nouveau directeur s’imprègnera des problèmes de l’agence et faire face aux défis tellement nombreux qui attendent. La grogne sociale est au bout de la porte, l’hivernage… Il y’a urgence….  Ou c’est l’echec garanti

Affaire à suivre !

A. D

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est pas le lieu de l’obtention du diplôme qui pose le problème mais sa manière d’obtention .
    Nous savons tous que les diplômes obtenus par certains cadres maliens ne reflètent pas du tout leur connaissance .On appelle cela des diplômes de complaisance , achetés ou faux – diplômes .
    Cela n’est pas propre à Monsieur Maiga seulement à qui j’ai du respect mais c’est une généralité au Mali avec des titres pompeux . Je vous laisses imaginer la suite de ce folklore de titre pompeux .

  2. De grâce laissez le faire ses preuves puisqu’il est ingénieur des constructions civiles et je n’en doute point de sa compétence puisque son diplôme est celui de la France, donc il ne démérite pas ce poste là parcequ’il a un un nom connu jugeons le sur les faits et non pas de racoucis

  3. tel le tronçon Tombouctou-Kabara de 9km qui lui a été confié que de regrets et désolations!. Le pays est saoulé

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here