Plus de 7 milliards F.CFA pour le bitumage de la route Barouéli-Tamani : «Merci IBK, nous t’aimons tous…», dixit Chérif Madani Haïdara.

1

7 milliards 222 millions 996 mille 259 F.CFA. C’est le coût global des travaux de bitumage de la route Barouéli-Tamani dans la contrée de DO, cercle de Barouéli, entièrement financés par le budget d’Etat. L’entreprise bénéficiaire, BECM-CG, une entreprise malienne dispose d’un délai de 12 mois pour l’exécution des travaux. Concrétisation d’une promesse présidentielle !

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta était à Tamani le 24 mai dernier pour la cérémonie de lancement officiel des travaux, en présence de Traoré Seynabou Diop, ministre de l’Equipement et du Désenclavement et d’autres personnalités, des membres du gouvernent, autorités politiques, administratives et coutumières de la Région de Ségou et du Cercle de Barouéli dont Ousmane Chérif Madani Haïdara, Guide Spirituel d’Ançardine et natif de Tamani.

 MERCI IBK !

Barouéli, par la voix de Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara a dit: «Merci au Président IBK pour la promesse tenue. Nous t’aimons tous ici à Barouéli, tous les musulmans t’aiment». Le bitumage de la route-Baouéli-Tamani qui cadre avec le processus de désenclavement  dans la région de Ségou,  permettra sans nul doute de rapprocher les zones de production à celles de consommation de la localité. Donc facteur de création de richesses non seulement, mais aussi, la route bitumée permettra de faciliter l’accès aux services sociaux de base, valoriser  les potentiels agricoles, touristiques, minières, pisciculture, de la Contrée de DO-et partant, réduire la pauvreté. C’est pourquoi d’ailleurs, Tamani a salué le Président de la République pour le bitumage de cette route longue de plus de 30 kilomètres et qui selon Cherif Ousmane Madani Haïdara, permettra le développement de la localité. Un motif de satisfaction pour la population locale qui l’amène à saluer le Président IBK pour la promesse tenue tout comme le Chef de village et le Maire de Tamani l’ont fait dans leurs interventions respectives.

LES PROJETS ROUTIERS PRIORITAIRES EN MARCHE

«Dans quelques instants, vous allez lancer les travaux de bitumage de la route Barouéli-Tamani dont la réalisation aura un impact positif sur le quotidien des populations bénéficiaires à travers notamment l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. C’est dans cette optique, nous invitons fortement toutes les entreprises bénéficiaires des travaux et autres acteurs à créer de la richesse en utilisant au maximum les ressources humaines locales que ce soit aussi bien ici à Tamani et Barouéli que dans toutes les zones en chantier», a dit le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop. Ce, après avoir rappelé en toute lucidité  que : «Quand on sait que le désenclavement permet de rompre l’isolement. Quand on sait que le désenclavement permet de relier les pays, les villes, les villages et les fractions, nous comprenons aisément pourquoi, vous avez décidé, Excellence Monsieur le Président de la République, d’introduire dans l’architecture gouvernementale le 11 avril 2014, pour la première fois de notre histoire, le concept de ‘’désenclavement’’ avec des missions clairement identifiées».

Ce concept, le ministre de l’Equipement et du Désenclavement en a fait son cheval de bataille. Voilà qui aboutit au lancement des projets routiers prioritaires 2016-2018 par le Président de la République lui-même entre le 03 et le 24 mai 2017. Notamment à Dialakorodji, Kangaba, Sadiola, Kalana,  et Tamani pour la route Barouéli-Tamani où le Président IBK et sa délégation ont été accueillis comme Jésus à Bethleem.

Boubacar KANTE

Envoyé Spécial à Tamani

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.