Agenda 2030 du développement et le programme pour les villes : Une force de proposition se met en place

0

Sous la présidence du ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population (MUHDATP), en partenariat avec Onu-Habitat, l’atelier de consultation- sensibilisation formation des parties prenantes s’est ouvert le mercredi 23 novembre dernier à l’INRSP. Il visait à sensibiliser et former les participants sur les agendas globaux, en l’occurrence, l’Agenda 2030 sur le Développement durable et le nouveau Programme pour les Villes.

 

 

Au cours de la rencontre, il a été question pour les acteurs d’échanger sur les relations villes-campagnes, les politiques urbaines nationales (PUN) d’une part et, d’autre part d’analyser la mise en œuvre de la politique nationale de la ville (Ponav) à travers la première phase du Programme de Développement des Villes (Prodev), sur la base des retours d’expériences et des leçons apprises. Le but était de définir les grandes lignes de la deuxième phase du Prodev et de commencer à concevoir des lignes directrices pour la mise en œuvre de politiques nationales et infranationales dans le contexte actuel du Mali.

Le Mali fait face à une urbanisation très rapide. En effet, l’on prévoit que la population urbaine passera de 43,1 % en 2019 à 51,2 % de la population totale du Mali en 2030. Bamako, la capitale et la plus grande ville du Mali, concentrera les 28 % de la population urbaine totale. Cette urbanisation rapide s’accompagne de nombreux défis exacerbés par la migration rurale-urbaine accentuée par les conflits armés, et plus encore par les épidémies.

Les zones urbaines doivent relever les défis tels que l’accès aux services de base, les logements pour tous et la création d’emploi. Cependant, le Programme des Nations unies pour les établissements humains (Onu-Habitat) s’est engagé avec le concours de l’Agence andalouse de Coopération internationale pour le Développement (AACID) à accompagner le Mali dans la mise en œuvre du nouveau Programme pour les Villes (NPV), pour lequel les politiques urbaines nationales et infranationales (locales) ont un important rôle à jouer.

Le principal objectif de cette initiative est de renforcer les capacités des gouvernements locaux et nationaux afin qu’ils puissent proposer des solutions innovantes et efficaces aux opportunités et aux défis de l’urbanisation durable et cela, dans le contexte ou les relations villes campagnes (RVC) ont fait l’objet d’une résolution d’Onu-Habitat, et de l’Agenda 2030 sur le développement durable. Dans cette démarche, cet atelier de consultation-sensibilisation-formation, des principaux acteurs et parties prenantes, constitue une étape clé de ce processus.

Dans son discours d’ouverture, le représentant du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population (MUHDATP), Drissa Coulibaly, a fait savoir que cet atelier permettra non seulement d’informer et de sensibiliser les participants sur les principaux agendas globaux, mais aussi sur les concepts majeurs de la gestion et la planification urbaine. Selon lui, l’atelier permettra également de susciter des interrogations et réflexions sur les politiques, stratégies de gestion et de planification en cours d’usage aujourd’hui par ses acteurs. Enfin, il permettra un partage d’expériences des différents participants sur l’efficience et la pertinence des politiques urbaines nationales et/ou infranationales.

Pour sa part, le représentant de l’Onu-Habitat a assuré de l’accompagnement indéfectible de l’Onu-habitat pour l’initiative. Étaient présents à cette cérémonie, le Président de Grand Bamako, le maire de la Commune II, le représentant du gouverneur du District, entre autres.

 

Ibrahima Ndiaye

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here