Douanes maliennes : ‘’on ne fait pas des omelettes sans casser des œufs’’

3

C’est dans cette logique que l’on peut placer les premières actions du nouveau Directeur Général des Douanes du Mali. Nommé DG des Douanes, le Colonel Mahamet Doucara doit faire face à des défis colossaux : renflouer les caisses de l’Etat qui sont désespérément vides. Mais aussi et surtout, organiser les services de douanes pour un meilleur fonctionnement.

Ces défis, bien que difficiles, ne seront pas  impossibles pour le nouveau patron des douanes maliennes. Considéré comme un bourreau du travail, le Colonel Mahamet Doucara est également  est un homme de défis qui a toujours plus d’une corde à son arc face, surtout aux situations difficiles. Faisant partie des cadres qui connaissent les douanes maliennes comme leur poche, le Colonel Doucara pour beaucoup de ses collègues, est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, pour redonner à la douane son lustre d’antan en matière de mobilisation de ressources financières.

Convaincu que l’atteinte des objectifs financiers des douanes passe par une réorganisation et un bon fonctionnement des services, le nouveau DG a procédé, dès sa prise de fonction, à un grand réaménagement au niveau de certaines directions dites stratégiques.

Des cadres expérimentés et compétents  dont la moralité ne souffre d’aucun doute, ont été mutés dans des structures stratégiques des douanes. Suite au bon déroulement de ces mutations, ils sont nombreux  à applaudir le nouveau DG pour avoir relevé un premier défi, celui  du réaménagement. C’est un réaménagement qui permet au DG Doucara de mettre ses troupes en ordre de bataille pour relever le défi de la mobilisation des ressources financières au compte du trésor public.

Par ailleurs, la  démarche du nouveau patron des douanes est critiquée par certains qui se sont sentis évincés par les mutations. D’autres voient ces mutations comme  un règlement de compte du DG. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs. Aussi, le colonel n’a-t-il pas le droit de choisir les hommes et les femmes en qui il a confiance pour l’aider à atteindre les objectifs qui lui sont assignés?

Outre la mobilisation des recettes,  le Colonel Doucara doit faire face à un autre défi de taille : la sécurité des gabelous et des services des douanes sur l’ensemble du territoire. Ces dernières années, les services de douanes ont été, maintes fois, la cible des bandits armés et beaucoup d’agents de douanes ont péri dans des attaques.  La sécurité est essentielle dans l’exercice de la fonction de douanier.

A.Berhé.

Source : Le Serment du Mali

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. On ne doit justement pas nommer un routinier comme DG……… il connaît toutes les astuces pour piller les caisses de la douane………… on doit proposer quelqu’un de neuf pour assainir la douane et la purger de tous ces voleurs!!!!!!!!!!!!

  2. Concrètement, qu’est ce qu’il y a changé en terme d’orientations stratégiques?
    Hormis la mutation, qu’est ce qu’il propose de spécial pour aller vers une amélioration continue de la performance?
    En dehors de la flatterie, je ne vois rien de concret dans votre article.
    Qu’on apprenne à donner des informations fiables et utiles, en toute indépendance et en toute objectivité, c’est ce dont le Mali a besoin.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here