Performances douanières de novembre : Un nouveau record de 60 milliards FCFA réalisé

0

En si peu de temps, l’équipe de l’inspecteur général Amadou Konaté donne des  signaux d’assurance et d’espoir. Ce, à travers la réalisation des performances jamais égalées aux douanes maliennes.  Après les prouesses en octobre passé, les Douanes maliennes viennent de battre leur propre record  en réalisant une performance de 60 milliards de FCFA de recouvrement des recettes.

Aussitôt nommé à la tête des Douanes maliennes, l’inspecteur général Amadou Konaté a aussitôt développé les stratégies permettant à sa structure d’améliorer les performances et les recettes en vue de participer pleinement à la résilience du peuple face aux conjonctures, ensuite à l’essor économique du pays. Parmi ces stratégies, il s’agissait de dénicher les plus méritants des hauts cadres de l’administration des Douanes pour leur faire jouer les rôles de premier plan. Ainsi, en octobre 2021, sur sa proposition, le ministère de tutelle a procédé à une  vague de nominations de directeurs régionaux et chefs de service.

En terrain connu avec une somme d’expérience de plus de deux décennies dans les rouages, les résultats d’Amadou Konaté sont sans commentaire.  Ils viennent  de réaliser la barre des 60 milliards. Deux mois, 2 records : 57 milliards de recettes en octobre, puis 60 milliards de FCFA en novembre 2021, battant ainsi son propre record. Sincèrement, il n’y a rien à dire ; l’équipe en place a cassé la baraque. Ces performances du mois d’octobreet de novembre sont éloquentes. Ce qui prouve à suffisance que le chef de l’équipe dirigeante, Amadou Konaté,ne s’est pas trompé du choix de ses hommes.

Agréablement surpris par ces performances, d’aucuns commentent ces résultats qui, selon eux, relèvent du miracle. Surtout en cette période conjoncturelle couplée aux pressions diplomatiques et politiques que subit le pays.

En comparaison avec les recettes du mois d’août qui étaient de 45 milliards de FCFA, les efforts du nouveau directeur général constituent un gage d’espoir pour le renflouement des caisses de l’Etat. Avec cette tendance progressive, l’on pourra s’attendre àce  le défi de 656,250 milliards de F CFA  de recettes au 31 décembre 2021 soit relevé.

D’ici là, le directeur général Konaté a salué tout le personnel pour l’effort collectif qui a abouti à ces résultats encourageants, tout en les exhortant à plus d’efforts pour l’amélioration continue les performances et les recettes en vue de participer pleinement à la résilience du peuple face aux conjonctures.

Dans les coulisses du département de l’Economie et des Finances, c’est le satisfécit et l’optimisme pour l’économie nationale

Oumar KONATE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here