École des mines : un projet sans maître d’œuvre

1

Nous l’écrivions dans notre précédente parution : la première pierre de la future école des Mines de notre pays a été posée, il y’a de cela quelques semaines. Une école dont la création n’est pas pour demain et dont la pose de la première pierre a failli ne jamais avoir lieu.

Déjà, il faut dire que ce projet est menacé de ne jamais avoir le jour car, apprend-on, il ne dispose d’aucun maître d’œuvre, aucune structure n’a accepté de le financer. Il n’y a, pour le moment, aucun fond pour sa réalisation.

C’est donc juste, comme la plupart des projets sous l’ère IBK, de la poudre aux yeux, juste des effets d’annonce. Nous ne savons d’ailleurs pas pourquoi le gouvernement tient tant à ce projet.

À une certaine époque, il y a de cela quelques années, le ministre des Mines, actuel Premier ministre, s’était catégoriquement opposé à ce qu’il soit porté par la chambre des Mines qui, pourtant, en est l’initiatrice.

Il a fallu attendre l’arrivée de Boubou à la Primature pour que lui et sa belle-sœur fassent un semblant de pose de première pierre, après en avoir totalement dépossédé la chambre des Mines et Abdoulaye Pona.    

 M.T

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. “… École des mines : un projet sans maître d’œuvre… ” … /// …

    :

    Ses Enseignants sont-ils formés et disponibles avant qu’elle soit terminée et inaugurée, cette Ecole des Mines… ? Pour pas revivre la même mésaventure que traverse le Centre de Formation créé avec l’Aide des Chinois et qui a été inauguré, mais toujours pas ouvert, faute de Formateurs… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here