Orpaillage traditionnel : Arnaqueurs ou vrais agents ?

0

orpaillageDe sources bien informées, la commune du Mandé serait devenue un refuge de plusieurs malfrats et arnaqueurs. Lesquels prennent essentiellement pour cibles, de paisibles orpailleurs. Dans leur modus operandi, ils se font passer pour des orpailleurs comme des envoyés de l’Etat, en l’occurrence du gouvernorat de Koulikoro. Pis, ils ont entre leurs mains de  faux documents qu’ils présentent aux intéressés lorsqu’ils les abordent.

 

 

Les évènements que nous allons vous raconter se sont déroulés à  Kadibougou, non loin de Samaya et à une vingtaine de kms de Bamako.  Dans ce village, où les orpailleurs font la recherche  de pierres précieuses dans le lit du fleuve Djoliba,  c’est à la mairie qu’ils avaient l’habitude de verser  une somme forfaitaire. Mais depuis un certain temps, des individus mal intentionnés et suspects  y  ont pris quartier. Attirés certainement par l’odeur de l’or et de folles rumeurs décrivant de faramineux gains que les orpailleurs réaliseraient, ils ont décidé d’arnaquer ces derniers. Pour ce faire, ils ont imposé, par exemple, aux orpailleurs possédant des machines motopompes  de payer la taxe de 300 000 FCFA l’engin. Les autres orpailleurs doivent aussi  payer des taxes proportionnelles à leur degré  d’activité.

 

 

Outrés par ces mesures douteuses, les orpailleurs sont désormais sur le qui-vive et ne savent plus à quel saint se vouer. Tandis que les vrais ou faux agents de l’Etat ont décidé d’appliquer intégralement leur mesure à partir du 27 février.

 

 

Que pensent les autorités régionales de Koulikoro de cette affaire ? Leurs réactions sont attendues. Car, les orpailleurs se sont décidés à ne pas se laisser faire.  Mieux vaut donc prévenir que guérir !

 

 

Drissa Togola

Commentaires via Facebook :

PARTAGER